Notez des films
Mon AlloCiné
    Brigitte Bardot

    État civil

    Métier Actrice
    Nom de naissance

    Brigitte Anne-Marie Bardot

    Nationalité Française
    Naissance 28 septembre 1934 (Paris - France)
    Age 85 ans

    Biographie

    Issue d'une éducation stricte, Brigitte Bardot se destine à la danse classique et entre au Conservatoire de Paris. On la découvre dès l'âge de quinze ans en couverture du magazine féminin ELLE mais c'est la comédie qu'elle choisit finalement. Elle suit des leçons chez René Simon et apparaît pour la première fois à l'écran en 1952 aux côtés de Bourvil dans Le trou normand. Lors d'une audition sans lendemain pour un film de Marc Allégret, elle rencontre l'assistant de Simon, Roger Vadim, qui deviendra son compagnon.

    Le rôle de Lucie dans Les Grandes Manœuvres de René Clair lui offre quelques apparitions entre Gérard Philipe et Michèle Morgan en 1955. A dix huit ans, elle épouse Roger Vadim qui la révèle en 1956 dans Et Dieu créa la femme. Elle y fait chavirer les cœurs dans le rôle de Juliette, et devient "BB", un sex symbol mondial. Bardot part ensuite tourner en Italie, notamment deux péplums : Les Week-ends de Néron réalisé par Steno en 1956, qui la place aux côtés d'Alberto Sordi et Vittorio De Sica et Hélène de Troie de Robert Wise. Sa beauté fait des miracles, elle est propulsée star, et les propositions pleuvent.

    Les films à succès s'enchaînent pour Brigitte Bardot, d'abord la comédie Une Parisienne de Michel Boisrond puis le drame En cas de Malheur, deux films importants pour la carrière de la star. Le premier la montre en fille de bonne famille prête à tout pour rendre jaloux Henri Vidal, et le second en cambrioleuse dont l'avocat Jean Gabin tombe amoureux. En cas de Malheur fait scandale. Les jambes et la jupe trop courte de BB bousculent une France, très coincée en matière d'érotisme à l'écran. S'ensuivent un film troupier sans conséquence mais au succès marquant Babette s'en va-t-en guerre et surtout, en 1960, La Vérité d'Henri-Georges Clouzot, où Bardot est accusée du meurtre de son petit ami. Dans la scène finale du film, un plaidoyer vibrant, l'actrice montre son talent de tragédienne, et est encensée par la critique.

    Dès lors, Bardot commence à intéresser Jean-Luc Godard, qui la veut pour jouer dans Le Mépris, le mal qui ronge le couple qu'elle forme pour l'occasion avec Michel Piccoli. La critique est divisée, le film est un des plus grands succès du réalisateur, mais une petite réussite pour Bardot, habituée aux triomphes populaires. Par la suite, elle apparait souvent à l'affiche avec des partenaires féminines, pour des duos de charme. En chanteuse de Cancan avec Jeanne Moreau dans le western révolutionnaire Viva Maria !, en nonne dans Les Novices avec Annie Girardot ou en femme fatale dans Les Pétroleuses avec Claudia Cardinale.

    Après avoir joué les femmes candides dans L' Ours et la poupée, elle joue une séduisante starlette des années 20 face au bourru Lino Ventura dans la comédie d'aventure Boulevard du rhum, qui sort en 1971. Les deux films remplissent les salles. Ce n'est pas le cas de Shalako, un western d'Edward Dmytryk avec Sean Connery, ni de Don Juan 73, de Roger Vadim, qui transforme Don Juan en femme. Résolument libérée, et incarnant l'icône populaire de la femme enfant, B.B. achève sa carrière cinématographique en 1973 auprès du débutant Francis Huster dans L' Histoire très bonne et très joyeuse de Colinot trousse-chemise.

    Brigitte Bardot a toujours refusé de faire carrière aux États-Unis, malgré les ponts d'or et les offres prometteuses. Elle préféra jouer de son image dans le cinéma national, chanter et servir de modèle pour le buste de Marianne. Depuis sa décision d'arrêter le cinéma, elle se consacre exclusivement à la protection des animaux, en particulier des bébé phoques.

    Auteur : Corentin Palanchini

    Ses premiers pas à l'écran

    Manina, fille sans voile
    Manina, fille sans voile
    1951
    Les Dents longues
    Les Dents longues
    1952
    Le Trou normand
    Le Trou normand
    1952
    Le Portrait de son père
    Le Portrait de son père
    1953

    Ses meilleurs films et séries

    La Vérité
    La Vérité
    1960
    Le Trou normand
    Le Trou normand
    1952
    En cas de Malheur
    En cas de Malheur
    1958
    Le Mépris
    Le Mépris
    1963

    Sa carrière en chiffres

    62
    Années de carrière
    0
    Récompense
    50
    Films
    0
    Série
    2
    Nominations
    76,7 M
    Entrées ciné

    Genres de prédilection

    Comédie : 37 %
    Drame : 33 %
    Romance : 22 %
    Documentaire : 8 %

    Ses stats sur AlloCiné

    0
    Vidéo
    29
    Photos
    13
    News
    248
    Fans

    A tourné le plus avec

    Noël Roquevert
    Noël Roquevert
    5 films
    Les Novices (1970), Voulez-vous danser avec moi? (1959), Babette s'en va-t-en guerre (1959), Une Parisienne (1957), Le Trou normand (1952)
    L'ours et la poupée (1970), Amours célébres (1961), Les Grandes manoeuvres (1955), La Lumière d'en face (1955), Le Fils de Caroline chérie (1954)
    Don Juan ou si Don Juan était une femme... (1973), Les Novices (1970), Masculin Féminin (1966), La Vérité (1960)
    Jess Hahn
    4 films
    Boulevard du Rhum (1971), Les Novices (1970), La Femme et le pantin (1959), Un Acte d'amour (1954)
    Judith Magre
    3 films
    Une Parisienne (1957), Les Grandes manoeuvres (1955), Les Dents longues (1952)
    Maurice Ronet
    3 films
    Don Juan ou si Don Juan était une femme... (1973), Les Femmes (1969), Histoires extraordinaires (1968)
    L'ours et la poupée (1970), En cas de Malheur (1958), Un Acte d'amour (1954)
    Louis Malle
    3 films
    Histoires extraordinaires (1968), Viva Maria! (1965), Vie privée (1962)
    Les Pétroleuses (1971), Les Novices (1970), Les Grandes manoeuvres (1955)
    Daniel Gélin
    3 films
    Le Testament d'Orphée (1960), En effeuillant la marguerite (1956), Les Dents longues (1952)
    Commentaires
    • MGM-ranger
      Madame Bardot dérange car c'est une femme libre, profondément humaine et généreuse, qui n'hésite pas à user de sa liberté d'expression pour dire se qu'elle pense, au grand désarroi des élites bien-pensantes.Chaque année en France, pendant la fête rituelle de l'Aïd al-Adha, plus de 250 000 animaux qui ne nuisent à personne sont exterminés par égorgement massif, sans étourdissement. Ou est la gauche ? Ou est Mélenchon ? Ou est Hamon ? Eux qui s'accaparent le monopole de la laïcité (seulement quand il s'agit du christianisme) et de l'écologie...Ils détournent le regard.Brigitte Bardot subit tout les jours des insultent, moqueries et menaces de mort d'imams, racaïlles et caïds car sa fondation a sauvé 600 moutons de la barbarie.Malgré sa retraite précoce (39 ans) pour se consacré à la protection des animaux, elle aura marqué la jeunesse de son époque, capable de s'identifier à sa fougue, sa naïveté, sa légèreté et sa malice qu'elle retranscrivait si bien à l'écran. Cette France encore distingué, courtoise, fière de son histoire et de de ses traditions, une France ou les femmes se promenaient en jupe sans se faire insulter!...une France aujourd'hui détruite et méprisée.
    • Anémone M
      Il n'y a que les cons qui ne la détestes.Des simplets bouffes par les médias.
    • MGM-ranger
      Une excellente actrice et une femme au grand coeur dans la vie.
    • Frank Castle
      C'est sur, "les musulmans détruisent notre pays", c'est exactement le genre de phrase qui défend les animaux avec amour et sans une once de racisme. Sinon t'as finis de raconter ta vie ? ;)
    • M?lancolie Mau
      Mon idole pour toujours.
    • nana J.
      Elle restera une icône. Pour moi c'est une des femme les plus epoustouflantes jamais existé. Y'a même pas de mots pour décrire cet ex sex-symbole....
    • Arlette Mar?e
      Moi aussi je l'admire ,surtout pour son courage et sa ténacité face aux "charognards" qui ne pensent qu'au fric,sans se soucier des souffrances que subissent les animaux de la naissance jusqu'aux abattoirs.Elle a tout donné,même donné sa Madrague.Elle aime la France ,oui !et alors c'est pour cette raison qu'elle est raciste?Vraiment n'importe quoi!Moi non plus je n'aime pas les CONS,quels qu'ils soient!Alors pour certains je suis sûrement raciste...Mais à gauche il n'y a pas de raciste ,puisque EUX ont tous les droits!!! Je suis devenu végétarienne ,grâce à ma fille et ses ami(e)s .Je voulais juste pas savoir...avant...tout en sachant..c'est tellement affreux.Et pour faire bonne mesure,je tiens à signaler que ma fille ,infirmière anesthésiste a été avec une organisation au Congo ,en Haïti et dernièrement en Syrie et elle a avec ses amis sa petite s.p.a !Bon elle n'a pas d'enfant,on ne peut pas tout faire ;déjà là ,ça fait beaucoup...Ca c'est pour ceux qui disent que ceux qui s'occupent des animaux sont insensibles à la souffrance humaine.Contrairement à ceux qui passent leurs à dénigrer sans jamais rien faire pour personne(pas tous je sais)
    • Beella L.
      Une femme que j'admire moi aussi ^^ Ses idées sont ses idées ! J'admire l'actrice et la combattante pour la protection des animaux ^^
    • Samyto
      triplé d'une femme à qui on a fait croire qu'elle avait du talent, et qui a réussi simplement en montrant son derrière (le mépris). Franchement, elle pue la niaiserie, elle n'a pas de talent, ça me dégoûte qu'on veuille nous faire croire qu'elle est un mythe, alors qu'honnêtement, je joue mieux au tennis, que elle, la comédie.
    • flexou
      doublé d'une racisme hors-norme
    • melvin02430
      Rien a dire , une femme attachante que j'admire !
    Voir les commentaires
    Back to Top