Mon AlloCiné
Westworld
Créée par Lisa Joy, Jonathan Nolan (2016) | U.S.A. | 52 minutes
En cours
Drame
Western
Science fiction
Thriller
Critiques spectateurs
|
note moyenne
4,5
6636 notes dont 367 critiques
41% (150 critiques)
25% (92 critiques)
13% (49 critiques)
11% (42 critiques)
5% (17 critiques)
5% (17 critiques)
Votre avis sur Westworld ?
Edgar L.
Edgar L.

Suivre son activité 149 abonnés Lire ses 271 critiques

4,5Excellent
Publiée le 06/10/2016

Westworld est un parc d’attractions futuriste dans lequel des robots recréent un monde western et rejouent les mêmes scènes à l’infini. Pourtant, un bug va enrayer la machine (ou plutôt les machines) et faire prendre conscience à certains d’entre eux le monde dans lequel ils vivent. Diffusée également sur OCS city en France, la nouvelle série de Jonathan Nolan nous offre une véritable plongée au coeur de ce parc dans lequel les touristes viennent exercer tous leurs vils instincts : ils violent, tuent et profiter de l’irréalité de ce monde pour mal se comporter. [...] Cet épisode pilote qui nous est livré par Nolan et J.J Abrams est proche de la perfection à tout niveau. La mise en scène, les décors et les costumes sont sublimes et permettent une immersion totale. L’intrigue est originale, complexe et surprenante. La bande-son est parfaitement adaptée et le générique a été concocté par Ramin Djawadi qui avait signé la musique de Game Of Thrones ! Les bases sont très vite posées et on ne se lasse pas malgré la longueur de l’épisode qui est de près d’1h10. La série nous embarque dans son ambition et réussit parfaitement son entrée en matière et malgré la grosse attente qui l’entourait, elle ne nous déçoit pas. Malgré les thèmes souvent complexes qu’elle aborde dont celui de l’intelligence artificielle, elle ne se montre jamais trop prétentieuse.

Tom L.
Tom L.

Suivre son activité Lire sa critique

2,0Pas terrible
Publiée le 11/06/2018 - A propos de Westworld - saison 2

La première saison était grandiose, mais la saison 2 est d'un chiant.... Je suis en train de regarder l'épisode 8 et à un moment j'ai pensé "pfffffff c'est bientôt fini j'espère..." , je regarde le temps de lecture, il reste plus d'une demi heure... Ce n'est pas la première fois que ça m'arrive avec la saison 2 et je me demande si je vais réussir à aller au bout de l'épisode et de la saison tellement c'est inintéressant...

Rudy S.
Rudy S.

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 2 critiques

4,5Excellent
Publiée le 08/10/2016

Je regarde très peu de série car je suis hyper difficile mais celle ci m'a bluffée. Jeu d'acteur excellent, hyper original, pour le moment j'aime beaucoup. A voir pour la suite.

Joker42
Joker42

Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 144 critiques

4,0Très bien
Publiée le 15/06/2017 - A propos de Westworld - saison 1

Forcément, après des séries à succès comme Rome, Band of Brothers, GoT ou encore True Detective, quand HBO en lance une nouvelle les attentes sont évidemment énormes. Avec Westworld, la chaîne américaine sort des sentiers battus pour notre offrir une série intelligente où la réflexion est omniprésente et le questionnement permanent. Il faut sacrément s’accrocher à son contenu car du début à la fin des 10 épisodes de cette première saison il n’y a jamais vraiment d’acquis. Le pari est osé et ce côté intellectuel peut en rebuter certains mais la chaîne a de gros moyens et mise aussi sur d’autres arguments pour Westworld : il y a un gros travail d’écriture et de montage car la structure de la série est un immense puzzle temporel, visuellement et artistiquement c’est superbe, les acteurs et surtout Anthony Hopkins sont excellents et la bande original est très bonne et très variée. On sent tout le travail et cet attachement au moindre détail propre à la chaîne tout comme à la violence et le réalisme que l’on retrouve dans d’autres séries HBO. L’univers de cette série est quand même hallucinant de richesses, de références et de thèmes, non pas des thèmes sociaux mais plutôt des thèmes artistiques, scientifiques et philosophiques. Le logo de la série en est finalement la plus belle illustration puisqu’il fait directement référence à l’Homme de Vitruve dessiné par Leonard de Vinci : l’Homme au centre d’un cercle, représentation de l’Homme au centre de l’univers à l’intérieur d’un cercle représentant la forme parfaite de l’époque. Robert Ford est ici un Dieu donnant naissance à des créatures parfaites, parfaites représentations de l’homme. La référence à Léonard de Vinci souligne l'importance de l’art et de la créativité que l'on rencontre dans la série : le parc Westworld n’est qu’une immense création d’un monde animé au sein duquel on retrouve par-ci par là des peintures, des tableaux, des sculptures et d’innombrables références musicales plus au moins récentes et reprises à la sauce piano (de mémoire Johnny Hallyday, Daft Punk en autres) ainsi que de références cinématographiques (les films de Sergio Leone, Ex Machina, i-robot, une poursuite à cheval m’ayant rappelé celle du Seigneur des Anneaux, Edge of tomorrow etc.). Enfin cette série se joue de tout et casse toutes les barrières : celle du bien et du mal, de la vie et de la mort, de l’être et du paraitre, du vrai et du faux, du présent et du passé, du moderne et de l’antique. Si bien que la tonalité de la série est hyper sombre. Ce n’est assurément pas une vision optimiste de la nature humaine. L’Homme créé quelque chose sensé le sortir de son quotidien et de sa réalité qui ne le satisfont pas, mais ce quelque chose c’est finalement ce qui va le détruire et au sein duquel il va sombrer. Il y aurait bien d’autres thèmes de cette série plus complexes à développer mais je ne m’y aventurerai pas. Tout cela pour dire que malgré le manque parfois de suspense et de scènes qui vous prend aux tripes, l’audace, l’originalité, l’intelligence, l’esthétisme et le casting de Westworld méritent qu’on lui attribue les honneurs.

Chris46
Chris46

Suivre son activité 182 abonnés Lire ses 881 critiques

3,5Bien
Publiée le 12/09/2018 - A propos de Westworld - saison 1

1ère saison de la série “ Westworld “ . L’histoire se déroule dans un parc d’attraction futuriste nommer “ Westworld “ . Ce parc d’attraction a la particularité de faire revivre à ses visiteurs l’époque du Far West et de la conquête de l’Ouest . Des androïdes ( des robots à l’apparence humaine ) qui ont l’apparence ultra réaliste de cow boys et autres personnages du Far West sont alors mis à la disposition des visiteurs . Les visiteurs peuvent alors donner libre cours à tout leurs fantasme comme tuer ses androïde . Jusqu’au jour où cette univers bien huilé est mis en péril quand , à la suite d’une mise à jour , quelques robots comencent à adopter des comportements étranges et imprévisibles . En coulisses les équipes qui font fonctionner le parc s’inquiètent de ses incidents de plus en plus nombreux . Mais que se passe t’il avec ses droïdes ? ... “ WestWorld “ est une bonne série de la chaîne américaine HBO . La série est adapter d’un film de science fiction nommer “ Mondwest “ réalisé par Michael Crichton en 1973 avec en vedette l’acteur Yul Brynner . N’ayant pas vu le film je me baserait uniquement sur mon visionnage de la série pour faire ma critique . HBO a donc décidé de remettre au goût du jour ce film de science fiction des années 70 à travers une série . L’histoire est prenante et très interessante avec ses robots qui vont adopter un comportement très étrange dans ce parc d’attraction . On va être tenu en haleine , au cour de cette première saison , pour compendre ce qui se passe dans ce parc avec ses robots et comment vont évoluer les choses dans ce parc et on ne va pas être au bout de nos surprises grâce à un très bon suspense , de la tension , des mystères intriguants , de très bons rebondissements et des retournements de situations dont certains vont nous laisser totalement pantoisSpoiler: ( Bernard qui est en fait un robot qui ressemble à l’un des créateurs du parc , William qui est réalité l’homme en noir quand il était jeune ... ) . Attention soyez attentif pendant le visionnage car l'histoire va s’alambiquer et devenir un peu complexe au fur et à mesure de l’avancer de la saison . Déjà au niveau de la temporalité sa va être un peu compliqué car on va faire par moment quelques aller et retour entre présent et passé et qu’on peut très vite se perdre dans les époques si on n’est pas attentif . La série allie très bien suspense , mystère , tension , rebondissements , violence et action . Dommage que la série traîne un peu en longueur par moment avec des choses pas toujour très intéressante où des moments un peu répétitifsSpoiler: ( par exemple quand on revoit à chaque fois une nouvelle journée dans le parc avec les androïdes qui refont les mêmes choses pour les nouveaux visiteurs ) qui fait que la série a un peu de mal à décoller par moment . Mais bon globalement on reste captivé . La série nous montre un univers vraiment captivant qui est au premier abord plutôt cool avec une belle reconstitution de la période du Far West ( saloon , dilligence , cow boys ... ) mais qui va s’avérer être assez sombre surtout quand on va découvrir vraiment les coulisses de ce parc à travers des séquences violente et choquante Spoiler: avec les dirigeants de ce parc qui sont des gens sans scrupules qui se prennent pour des dieux en ayant créer ses androïdes sur lequel ils pense avoir tout les droits et qui font subir les pires choses car ce ne sont pour eux pas des humains mais de simple machines destinés à satisfaire les moindre désirs de leurs visiteurs . Ils ont construit ce parc pour assouvir les plus bas instincts de leurs visiteurs qu’ils ne peuvent pas assouvir dans le monde réel et qu’ils vont prendre vraiment plaisir à assouvir dans le parc comme tuer , violer ou massacrer des androïdes plus vrai que nature . Surtout que les robots ne savent pas qu’ils sont des robots . Ce ne sont pas des robots qui joueraient la comédie d’être des personnages du Far West pour satisfaire les visiteurs non ils pensent être de vrais personnages du Far West qui vont donc subir pour eux de véritables épreuves face aux visiteurs du parc , poussant la perversité et le machiavélisme à son paroxysme . Les robots vont devenir petit à petit conscient et se rendre compte de ce qu’ils sont réellememt et c’est vraiment intéressant et prenant de voir comment ils vont réagir en découvrant leurs vrai nature et comment ils vont affronter tout ça . J’aime beaucoup l’univers de la série qui est très originale et inventif avec ce gigantesque parc reconstituant la période de la conquête de l’Ouest avec les visiteurs qui se prennent pour des cow boys de cette époque et qui affrontent des robots . Le mélange science fiction ( avec les robots ) et western ( avec le parc ) donne un ton très originale à cette série . C’est un plaisir de s’évader dans ce genre d’univers . L’univers du parc est superbement reconstitué à l'écran grâce à de superbes décors et costumes reconstituant à merveille la période du Far West et de superbes paysages digne de l’époque du Far West très bien mis en valeur qui nous dépaysent totalement . Sans oublier de superbes effets spéciaux ( digne des films actuels ) qui donnent vie à ses robots . La série est porter par un très bon casting avec une belle brochette d’acteurs qui incarnent des personnages très intéressant . On a nottament Anthony Hopkins qui joue le Docteur Robert Ford l’un des créateurs du parc , Evan Rachel Wood dans le rôle de Dolores une androïde du parc , Jeffrey Wright qui joue Bernard l’une des personnes qui s’occupe de faire fonctionner le parc , Jimmi Simpson dans le rôle de William l’un des visiteurs du parc ou encore Ed Harris qui joue un mystérieux homme en noir très énigmatique au but obscur qui fréquente le parc depuis sa création il y a plusieurs décennies . Sa fait plaisir de revoir des acteurs comme Anthony Hopkins et Ed Harris assez rare sur les écrans depuis plusieurs années . Pour résumer cette 1ère saison de “ Westworld “ est une bonne saison prenante et divertissante . La saison se termine sur un épisode tendu et explosif qui s'achève sur un excellent cliffhangerSpoiler: ( avec les robots du parc qui se rebelle , Dolores en tête et qui commence à tuer les gens du parc ) qui annonce une deuxième saison explosif . On a qu’une envie à la fin de cette première saison c’est d’attaqué la seconde saison au plus vite .

jimmy36
jimmy36

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 18 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 08/12/2016

Je viens de finir la saison et mon avis passe d'enthousiaste avec les premiers épisodes jusqu’à mitigé avec le dernier de la saison. Alors attention c'est très bien réalisé, les acteurs sont très bon et les décors sont vraiment incroyable. HBO fait des séries de très grande qualité depuis maintenant de nombreuses années pour notre plus grand plaisir. Non ce qui me chiffonne est plutôt vers la fin de la saison, il semblerai que le format de 10 épisodes a dû être tenu et le scénario s'étire en longueur assez paresseusement vers la fin. Spoiler: Ce qui me chiffonne est qu'à partir du 6eme on sent que les scénaristes sont arrivé au bout du concept et rament pour boucler la saison. On tourne en rond, la quête du labyrinthe n'en fini jamais et on a des tonnes de scènes revues plusieurs fois, sous différent angles. La scène du premier massacre est vue et revue au moins 10 fois. La saison 2 s'ouvre sur un épisode très sanglant et très violent à la limite du supportable. Exécutions sommaires et cadavres sur tous les plans ou presque, je vais arrêter de regarder tellement c'est morbide et sanglant. De plus que l'intérêt est de plus en plus limité. Le robot qui aspire à des sentiments humains, ça va on connait , c'est un classique de la SF. Dommage il y a des moyens et l'idée est bonne, mais il y a trop de sang à mon goût. Mettre en scène, une , deux , trois, dix ... exécution d'une balle dans la tête , ça fini par être insupportable.

gunbuster
gunbuster

Suivre son activité 191 abonnés Lire ses 1 374 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 06/12/2016

Cette série était attendue au tournant : produite par HBO (Game of Thrones), scénarisé par Jonathan Nolan (Interstellar), avec un casting 5 étoiles, réunissant des grands noms comme Anthony Hopkins et Ed Harris ainsi que des acteurs moins connus mais ayant du talent à revendre comme Jimmi Simpson, Clifton Collins Jr., James Marsden et Evan Rachel Wood. Et la série réussit son pari. En reprenant un vieux films très typé des années 70, et le questionnement du danger de la science, ici, en prenant pour base, très réelle, l'intelligence artificielle et les capacités des nouvelles technologies à remplacer l'homme. Le scénario et le découpage entre les différentes intrigues est habile à souhait, et l'on ne devine pas la fin à l'avance, renvoyant toutes les séries classiques aux oubliettes, tant la maestria du conteur surprends et terrifie par le génie de son acuité. HBO a sorti les dollars pour cette série, qui est devenue un phénomène et la vitrine de la chaîne et de ses choix artistiques de qualité. Les décors sont grandioses, les costumes et bâtiments réalistes, on nous en met la plein les mirettes, sans jamais faire de surenchère visuelle. C'est tout le paradoxe et la grandeur de cette série : faire à la fois quelque chose de démesuré et intimiste, d'une histoire à la fois simple et d'une complexité rare, d'un divertissement prenant tout en posant des questions philosophiques sur la Liberté, le libre-arbitre, le cogito, la nature de l'Humanité et les dangers des nouvelles technologies et leur place dans notre société. Une série remarquable, grandiose, qui restera dans les annales, se permettant de donner ses lettres d'or aux oeuvres d'anticipation.

Ciné-o-Max
Ciné-o-Max

Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 181 critiques

4,5Excellent
Publiée le 21/12/2016 - A propos de Westworld - saison 1

"Créée par Jonathan Nolan et Lisa Joy, Westworld est une série adaptée du film Mondwest, sorti en 1973. Elle se passe donc dans un parc futuriste où les visiteurs sont plongés en plein cœur du Far West et côtoient des androïdes extrêmement réalistes (appelés les « hôtes »). Suite à une mise à jour, les hôtes vont commencer à agir étrangement, à subir des bugs et à se rendre compte de leur état. Alors que le conseil d’administration du parc cherche à évincer son créateur, Robert Ford, jugé trop âgé pour gérer Westworld, un mystérieux visiteur va suivre une quête au cœur du parc pour trouver les réponses à plusieurs mystères qui l’entourent. L’histoire de cette 1ère saison se révèle être assez complexe et en même temps, très intéressante. Je trouve que son concept la rend assez captivante et elle amène de bons questionnements sur l’humanité, sur les conséquences qui peuvent arriver lorsque l’homme essaie de se prendre pour un dieu en créant un nouveau monde et sur les dérives de la commercialisation de ce genre de projet. Cette série nous présente et développe donc un univers assez intrigant, même si je trouve qu’il aurait pu être encore un peu plus développé. On termine cette 1ère saison avec quelques questionnements sur l’univers qui restent en suspens. J’espère que cela sera corrigé dans la deuxième saison." La suite ici :

Aymeric L.
Aymeric L.

Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 47 critiques

4,5Excellent
Publiée le 16/04/2017 - A propos de Westworld - saison 1

Cette série est un véritable petit bijou de science-fiction, très bien articulée et surtout bien pensée ! Certes certains trouveront l'intrigue longue à se mettre en place, d'autres lâcherons dès le début par manque de "mordant" immédiat, mais au final "Westworld" est plus que convainquant ne serait-ce que dans son excellent choix d'acteurs : Anthony Hopkins comme on l'aime dans le rôle de l'homme qui sait tout sur tout, Thandie Newton en maquerelle du Far West à l'esprit vif et débordant, Ed Harris dans le personnage mystérieux et cruel de l'homme en noir, Evan Rachel Wood véritable révélation dans son jeu d'actrice dans cette première saison, et tant d'autres encore ! L'ambiance Far West est aussi vraiment bien retransmise et revisitée par les superbes plans qu'on nous propose et par le jeu des acteurs qui nous fait vivre bonnement cette période noire de débauches mêlées au rêve américain dans cette vision de parc futuriste. C'est simple en milieu de saison on en redemande encore et encore plus, surtout quand l'intrigue finale de l'histoire se resserre et qu'on la comprend dans son ensemble sans pour autant être au bout du scénario qui est loin d'être terminé ! Puis la bande son du générique est tout simplement envoûtante et vous plonge directement dans le décors et l'angle que va prendre la narration de l'histoire qui, soit dit en passant, est assez originale avec ce parc d'attraction habité par des hôtes robotiques qui vont fleureter avec la conscience que leurs ont insufflé leurs créateurs ! Qui va découvrir sa vraie nature en entrant dans ce parc ? Ce qui est sûr c'est qu'on ne ressort pas indemne de cette expérience ! Cette série est vraiment excellente et surprenante si on lâche prise et qu'on se laisse aller dans l'histoire comme elle vient, l'une des meilleures du moment avec d'autres poids lourds comme GOT et TWD.

Gérard Delteil
Gérard Delteil

Suivre son activité 57 abonnés Lire ses 1 376 critiques

2,5Moyen
Publiée le 09/07/2018 - A propos de Westworld - saison 2

Cette saison 2 est décevante. Certes l'univers reste envoûtant, les images splendides, mais il y a tous les défauts de la saison 1, notamment le délayage et les bagarres à répétition, sans en avoir les qualités scénaristiques, telle la chute finale. Le récit se veut sophistiqué, mais il sombre dans la confusion complète et la conclusion n'est guère originale. De plus les dialogues sont parfois bavards et tombent dans la philosophie de comptoir. Bref, on a le sentiment que les scénaristes s'essoufflent sérieusement.

Audrey P
Audrey P

Suivre son activité Lire ses 10 critiques

2,5Moyen
Publiée le 09/12/2016 - A propos de Westworld - saison 1

Alors ayant enfin fini la saison que dire .. La fin a finalement rattrapée les premiers épisodes qui étaient d'une lenteur et d'une répétition incroyable. En effet, l'histoireSpoiler: se basant sur des androïdes/humanoides contrôlés par des humains dans un but purement distractif n'est pas en soi particulièrement époustouflante. Je m'attendais personnellement à une histoire beaucoup plus psychotique et accrochante mais... Je reste sur ma faim. Malgré une légère montée d'adrénaline fin d'épisode 6, il faudra de nouveau attendre jusqu'a l'épisode 10 pour avoir des révélations intéressantes mais personnellement peu surprenantes. Pour l'instant ce que je retiens c'est une réalisation incroyable et des effets spéciaux parfait mais qui ne suffisent pas à rattraper la lenteur de la série, les moments de flottement où l'on s'ennui profondément. En attente de la saison 2 pour me faire une opinion définitive sur cette série

Philippe G
Philippe G

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 5 critiques

1,0Très mauvais
Publiée le 21/05/2018 - A propos de Westworld - saison 2

L'épisode 5 de la saison 2 montre que les scénaristes sont à bout de souffle : les pouvoirs spéciaux des personnages partent dans tous les sens comme leurs motivations comme leurs actions. C'est le bordel et l'embrouille générale, avec comme d'habitude dans ce genre de situations lamentables, du gore et des bagarres pour réveiller le spectateur qui baille. La saison 1 était brillante. J'avais hâte de découvrir la suite. Hélas, comme dans de nombreuses séries, l'épisode 3 de la saison 2 lui fut fatal. Soudain, ce fut un conflit primaire entre Bons et Méchants, sans la moindre subtilité. Vu l'absence évidente de direction scénaristique conceptuelle et à long terme, cette série ne s'enlisera que davantage jusqu'à, on peut le supposer sans mal, la "résurrection" de Hopkins (l'original ou un robot, à la manière de l'Ombre Jaune, pour ceux qui lurent Bob Morane ;) ) et une déclaration de guerre des créatures bonnes à la méchante humanité toute entière. HBO, Human Bombing Ouh la la :-(

Thierry P.
Thierry P.

Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 3 critiques

2,5Moyen
Publiée le 04/11/2016

Superbe esthetique , gros casting , générique magnifique ... mais pour moi la " sauce " ne prend pas et au bout de 4 épisodes on " tourne " en rond comme les " hotes " androides de la série ...

Fayçal M.
Fayçal M.

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 3 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 04/10/2016

Au contraire de game of thrones qui a attiré les fans par son suspense autour des événements , les personnages , des meurtres surprises .. Etc . Westworld ne sera pas du tout le même type de série , si on s'attends au même ressentiment en la regardant , on sera déçu. WW est une série qui aborde une trame différente de got , ici l'action n'est pas une priorité , ici les personnages ne sont pas survolés rapidement , avec un peu de profondeur tel que les jon , cersei et autres. WestWorld prends tout un autre chemin scénariste différents : Westworld est une série qui se tourne surtout sur la psychologique , la métaphysique et la nature humain elle même. Je recommande au gens qui s'attendent a du Got bis de passer chemin , ça n'as rien à voir du tout , c'est une autre typologie de série télé , elle beaucoup plus proche de six feet under, les sopranos , the Island (the movie) et autres séries dites intelligentes. Tout cela dans un contexte de science fiction d'un Park remplis de humain/robot avec une intelligence artificielle contrôlée par des humains créateur savant. Personnellement j'aime ce genre de série ou il faut réfléchir sur la nature humaine et l'évolution de celle ci , sur notre existence, nos croyances profondes et notre présence sur terre.

lhomme-grenouille
lhomme-grenouille

Suivre son activité 896 abonnés Lire ses 3 010 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 28/02/2017 - A propos de Westworld - saison 1

Si vous vous intéressez un peu au monde sériel, je pense qu’en ce début 2017, vous avez dû entendre parler de « Westworld ». Je pense que même si vous ne vous intéressez pas au monde sériel on a dû vous parler de « Westworld »… C’est même d’ailleurs dingue à quel point tout le monde parle de « Westworld » en ce moment ! Est-ce parce que HBO nous la vend comme son nouveau fleuron sensé prendre le relais de « Game of Thrones » ? Perso, je n’en sais rien. En tout cas une chose est sûre : moi j’ai essayé de m’y plonger dedans sans trop rien en attendre ni – d’ailleurs – sans trop rien en savoir… Et je dois avouer que les premiers épisodes m’ont quand même pas mal laissé de marbre. Pourtant, les premières minutes avaient vraiment su me prendre. Cette entrée en matière, mêlant d’un côté la présentation de cet Ouest américain qu’on sent factice, et de l’autre ce dialogue surréaliste entre les personnages de Bernard et de Dolores, moi je l’ai trouvé plutôt efficace. Mais bon, au-delà du premier quart d’heure, j’avoue que déjà, j’ai commencé à lâcher un peu prise. Alors après – entendons nous bien – je ne me suis pas ennuyé pour autant ! Pour le coup je trouve que le lieu et l’univers qu’on nous présente ont vraiment quelque-chose d’original et d’intrigant. Je trouve aussi que formellement c’est vraiment maitrisé et que ça tient la route. Et tout comme je trouve enfin que le casting a vraiment de quoi séduire. Entre Anthony Hopkins, Sidse Babet Knudsen, Thandie Newton, Jeffrey Wright et Ed Harris, on nous sort quand même du lourd… Bah ouais, mais seulement voilà, malgré tout ça, je ne peux m’empêcher de considérer que, globalement, ce « Westworld », il reste quand même un peu trop lisse. Alors certes, j’entends que le concept même de Westworld implique un ressenti un peu lissé. Mais bon, d’une part j’estime que ça ne devrait pas toucher les personnages extérieurs à l’Ouest américain, et d’autre part je ne suis même pas sûr que ce fut voulu et souhaité. D’ailleurs, c’est un peu le problème qui, à mon sens, a brimé mon plaisir tout le long de cette première saison. Je n’ai pas été vraiment convaincu par les personnages et les situations. Je n’ai pas pu m’empêcher de les trouver un brin caricaturaux et pas très fouillés. Alors certes, ce n’est pas non plus de la série B. ça reste convenablement écrit. Mais franchement, pas si bien que ça non plus. Du moins pas suffisamment pour qu’ils s’incarnent vraiment dans mon esprit et que pour que je me prenne d’empathie pour eux… Et puis voilà quoi : au-delà de tout ça, cette série, en fin de compte, elle ne dit finalement pas grand-chose. Le sujet traité a beau être intéressant, je trouve malgré tout que ça ne va pas plus loin que ce qui a déjà été posé plein de fois par d’autres œuvres du même genre. Peut-être ça pourra captiver les néophytes – je n’en doute pas – en tout cas, moi, ça ne m’a pas emballé plus que ça. Après, ça n’empêche pas la série de faire le boulot, notamment en parvenant à entretenir quelques mystères tout le long de la saison (Spoiler: Mais que nous cache Ford ? Qui est l’homme en noir ? Quel est ce mystérieux labyrinthe ?), mais encore une fois, rien de véritablement transcendant. Le problème, c’est que j’ai vraiment eu l’impression de devoir attendre jusqu’aux deux derniers épisodes pour enfin voir la situation initiale bouger. Or, ça, pour moi, c’est un peu symptomatique d’une série qui, mis à part un univers, n’a finalement pas grand-chose à proposer. Certes, des questions intéressantes sont posées dans le tout dernier épisode (même si en fait, à mes yeux, il n’y en a eu qu’une seule : Spoiler: celle du lien entre le dépassement et la souffrance), mais bon, non seulement ce n’est finalement pas creusé et puis… bah et puis ça n’arrive qu’au dernier épisode quoi ! Moi, je suis désolé, mais ça me fruste. Se bouffer presque 10 heures de programme juste pour une simple amorce, c’est quand même un peu limite en termes de rythme. Enfin bon… Ça reste beau. Ça reste soigné et plutôt bien mené. Ça reste aussi efficace dans l’ensemble, même si quelques détails sont parfois venus me pourrir l’immersion (Spoiler: Je pense notamment au fait que le parc existe depuis 30 ans mais que les technologies ne semblent pas avoir évolué entre temps. Je pense aussi au fait qu’on nous laisse suggérer qu’au fond, les robots ne semblent exister que dans ce parc et pas ailleurs, et personne ne semble jamais avoir pensé à faire autre chose d’eux que des attractions visant à se faire flinguer… C’est quand même sacrément contre-intuitif moi je trouve…) Bref, je n’ai peut-être pas vu dans « Westworld » l’événement que tout le monde semblait pourtant annoncer. Malgré tout – je ne vais pas vous mentir – je trouve que ça fait le taf et que ça passe le temps. Après tout c’est déjà ça. Donc, en définitive, pourquoi pas…

Back to Top