Mon compte
    Indiana Jones 5 : c'est quoi le Cadran de la Destinée dont parle le titre ? Un voyage dans le temps en prévision ?
    2 déc. 2022 à 17:00
    Vincent Formica
    Vincent Formica
    -Journaliste cinéma
    Bercé dès son plus jeune âge par le cinéma du Nouvel Hollywood, Vincent découvre très tôt les œuvres de Martin Scorsese, Coppola, De Palma ou Steven Spielberg. Grâce à ces parrains du cinéma, il va apprendre à aimer profondément le 7ème art, se forgeant une cinéphilie éclectique.

    Indiana Jones 5 a enfin révélé son titre : Le Cadran de la Destinée. Une question se pose alors : à quoi cela fait-il référence ? On tente de décrypter cette appellation énigmatique.

    ATTENTION, BIEN QUE CE NE SOIT QU'UNE HYPOTHÈSE, CET ARTICLE PEUT ÉVENTUELLEMENT SPOILER UN ÉLÉMENT DE L'INTRIGUE D'INDIANA JONES 5. SI VOUS NE VOULEZ RIEN SAVOIR AVANT DE VOIR LE FILM, PASSEZ VOTRE CHEMIN.

    Depuis ses débuts sur grand écran en 1981 dans Les Aventuriers de l'Arche perdue, Indiana Jones a tenté de mettre la main sur des artefacts sacrés, éléments centraux des intrigues des films.

    Ainsi, notre archéologue favori a trouvé l'Arche d'Alliance dans le premier volet, déniché la Pierre de Sankara dans Le Temple maudit, découvert le Saint Graal dans La Dernière Croisade et débusqué un Crâne de cristal extraterrestre dans le 4ème épisode.

    Dans Indiana Jones 5, les fans se demandaient quelle quête l'explorateur allait bien pouvoir poursuivre. Nous avons eu la réponse avec la révélation de la bande-annonce... et elle tient dans le titre officiel du long-métrage : Le Cadran de la Destinée (Dial of Destiny en VO).

    Indiana Jones et le Cadran de la Destinée
    Indiana Jones et le Cadran de la Destinée
    De James Mangold
    Avec Harrison Ford, Phoebe Waller-Bridge, Mads Mikkelsen
    Sortie le 28 juin 2023

    À quelle relique cette dénomination fait-elle référence ? Vers quoi va courir Indy et sa filleule Helena, qui va pleinement prendre part à cette nouvelle aventure avec son explorateur de Parrain ? Dans la bande-annonce, on aperçoit un artefact qui évoque clairement un mécanisme ancien. Est-ce le Cadran de la Destinée du titre ?

    UN RETOUR AUX SOURCES

    Tout d'abord, il faut rappeler que James Mangold avait promis que son 5ème opus reviendrait aux sources de la saga initiée par Steven Spielberg. Le metteur en scène de Logan a repris les rênes de la franchise, laissant au papa de E.T., occupé sur d'autres projets, le statut de producteur.

    Le moins que l'on puisse dire, c'est que les premières images sont nimbées d'une mélancolie évidente, le tout personnifié par le retour de Sallah. Ce personnage emblématique de la saga, apparu dans le premier et le troisième volet, est nostalgique de ses aventures passées avec son vieil ami Indy.

    "Le désert me manque, la mer me manque, et me réveiller chaque matin en me demandant quel genre d'aventure le nouveau jour va nous apporter me manque", martèle le jovial égyptien incarné par John Rhys-Davies.

    "Ces jours-là sont derrière nous", lui rétorque Indiana Jones, visiblement pas intéressé par une autre escapade périlleuse. "Peut-être. Peut-être pas", lui répond alors Sallah, l'air facétieux, ce qui fait sourire le Dr Jones.

    Harrison Ford a déjà déclaré que ce 5ème épisode d'Indiana Jones sera son dernier. Il tirera ensuite sa révérence, à 80 ans. De plus, on sait que l'intrigue débutera par une séquence dans le passé, avec un Jones rajeuni numériquement. Ce dernier fera face aux Nazis en 1944. On fera ensuite un bond dans le temps pour se retrouver en 1969, en pleine conquête spatiale.

    Indiana devra faire face au grand méchant du film, un Nazi nommé Voller, interprété par Mads Mikkelsen. Sur les premières images, ce dernier apparaît avec une veste en cuir et des petites lunettes rondes. Il rappelle l'ignoble Sturmbannführer Arnold Ernst Toht, bad guy Nazi des Aventuriers de l'Arche perdue.

    UN CADRAN POUR LES GOUVERNER TOUS

    Voller a été décrit comme un homme "qui aimerait corriger certaines des erreurs du passé". Le Cadran de la Destinée est-il donc un objet servant à jouer avec le temps ? Si Voller et ses sbires mettent la main dessus, il souhaiteront sûrement modifier l'issue de la Seconde Guerre mondiale et changer la "destinée" du monde. Indy ne pourra décemment pas laisser ce plan machiavélique se dérouler sans accrocs !

    Que se passerait-il si les méchants modifiaient l'Histoire et la vouait à un sinistre destin ? Il semble que l'enjeu de ce 5ème volet d'Indiana Jones se situe ici. En ce sens, on comprend mieux pourquoi Voller et ses acolytes veulent mettre la main sur le Cadran. Le rétablissement du 3ème Reich et la domination mondiale seraient leurs objectifs.

    Disney
    Le Cadran de la Destinée

    "Je ne crois pas à la magie, mais il m'est arrivé dans ma vie de voir des choses inexplicables", scande Indy dans la bande-annonce, pendant qu'un plan nous montre le Cadran en question. Le thème musical de John Williams retentit ensuite quand l'archéologue empoigne son chapeau, provoquant des frissons chez les fans.

    Par ailleurs, les intrigues d'Indy se sont toujours inspirées de véritables légendes et croyances, que ce soit l'Arche d'Alliance, le Saint Graal ou le Crâne de cristal. Ce Cadran de la Destinée serait lui aussi basé sur un véritable artefact : la machine d'Anticythère.

    Aussi appelé mécanisme d'Anticythère, il est considérée comme le premier calculateur analogique antique. L'objet permettait de calculer des positions astronomiques. Il s'agit d'un mécanisme de bronze composé de dizaines de roues dentées, solidaires et disposées sur plusieurs plans. On peut y lire des inscriptions grecques.

    UNE RELIQUE ÉNIGMATIQUE

    Un seul exemplaire de cette machine a été découvert en 1901 dans une épave, près de l'île grecque d'Anticythère, situé entre Cythère et la Crète. L'épave d'Anticythère était celle d’une galère romaine datée comme antérieure à 87 avant Jésus-Christ. Cette machine est le plus vieux mécanisme à engrenages connu. Ses fragments sont conservés au musée national archéologique d'Athènes.

    Egalement nommé "le premier ordinateur", la découverte de ce mécanisme a remis en question les connaissances historiques sur les sciences grecques. La complexité de cette machine et la minutie de sa réalisation sont uniques en cette période (87 avant JC).

    DR
    La machine d'Anticythère

    Il faudra patienter près de mille ans pour voir apparaître des mécanismes du même ordre. C'est en 1905 que le philologue allemand Albert Rehm sera le premier à comprendre qu'il s'agit d'un calculateur astronomique. Son aspect est comparable à l'objet que l'on aperçoit dans la bande-annonce. James Mangold et ses co-scénaristes ont sûrement dû penser à cela pour construire le récit de cet Indy 5.

    Pour en avoir le coeur net, il faudra patienter jusqu'à la sortie du film, le 28 juin 2023. À moins qu'une nouvelle bande-annonce ne vienne confirmer ces spéculations. À noter que ce cadran fait aussi penser à un certain Aléthiomètre, sorte de boussole indiquant la vérité pour chaque question posée. Elle apparaît dans la trilogie À la croisée des mondes de l'auteur Philip Pullman.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top