Mon compte
    Ce soir à la télé : non, Margot Robbie ce n'est pas que Barbie ! La preuve avec ce biopic passionnant
    Clément Cuyer
    Clément Cuyer
    -Journaliste
    Clément Cuyer apprécie tous les genres, du bon film d’horreur qui tâche à la comédie potache. Il est un "vieux de la vieille" d’AlloCiné, journaliste au sein de la Rédaction depuis maintenant plus de deux décennies passionnées. "Trop vieux pour ces conneries" ? Ô grand jamais !

    Chaque jour, AlloCiné vous recommande un film à (re)voir à la télé. Ce soir : une brillante tragi-comédie qui offre à Margot Robbie l'un de ses tout meilleurs rôles.

    Si l'actrice australienne Margot Robbie est aujourd'hui une grande star hollywoodienne, c'est grâce à ses incarnations d'Harley Quinn et de Barbie. Mais il ne faudrait pas oublier le reste de sa filmographie et notamment l'excellent biopic Moi, Tonya, qu'Arte a la très bonne idée de diffuser ce mercredi soir.

    Moi, Tonya revient sur une affaire qui, en 1994, a défrayé la chronique aux Etats-Unis. Le milieu sportif est alors bouleversé en apprenant que Nancy Kerrigan, jeune patineuse artistique promise à un brillant avenir, est sauvagement attaquée.

    Plus choquant encore, la championne Tonya Harding et ses proches sont soupçonnés d'avoir planifié et mis à exécution l'agression…

    Moi, Tonya
    Moi, Tonya
    Sortie : 21 février 2018 | 2h 00min
    De Craig Gillespie
    Avec Margot Robbie, Allison Janney, Sebastian Stan
    Presse
    3,5
    Spectateurs
    4,0
    louer ou acheter

    Comédie grinçante, trash, féroce, incorrecte et riche d'une énergie débordante, Moi, Tonya est une incroyable réussite. Drôle mais aussi émouvant, ce biopic atypique doté d'une géniale mise en scène frappe fort, très fort, et on ne peut qu'être scotchés devant la virtuosité de l'ensemble.

    Lorsque le scénario a été envoyé au réalisateur Craig Gillespie, ce dernier a été estomaqué. "Il y avait là une maîtrise absolue de la narration, un parfait équilibre entre humour et émotion et une construction dramaturgique foncièrement originale qui m’a effrayé et enthousiasmé à la fois", déclare-t-il.

    Quatre mois sur la glace pour Margot Robbie

    "Tonya Harding était toujours présentée comme la méchante par les médias alors que son parcours est beaucoup plus complexe et tragique que ça", poursuit le cinéaste. "Sans vouloir minimiser ce qui est arrivé à Nancy Kerrigan – qui a été une chose épouvantable –, j’avais le sentiment que l’histoire de Tonya était beaucoup plus complexe et méritait d’être racontée. Je voulais la rendre humaine et, si possible, susciter de l’empathie à son égard."

    L'un des grands atouts de Moi, Tonya, c'est évidemment la performance de Margot Robbie, totalement bluffante, qui s’est entraînée au patinage pendant quatre mois pour incarner à l'écran Tonya Harding.

    Mais impossible de ne pas mentionner également l'incroyable prestation d'Allison Janney dans la peau de la mère abusive de la sportive, qui lui a valu de remporter l'Oscar du Meilleur second rôle. Promis, vous n'oublierez pas ses scènes de sitôt...

    Ce soir sur Arte à 20h55

    Moi, Tonya ? Pas un film sur le patinage mais sur les médias selon Margot Robbie

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • Henry Cavill et Margot Robbie dans James Bond 26 : ce film va-t-il vraiment exister ?
    • Adieu Harley Quinn ? Margot Robbie bientôt chez le créateur de Deadpool !
    Commentaires
    Back to Top