Mon compte
    Jalil Lespert passe derrière la caméra
    23 juil. 2006 à 07:00

    Héros de "Ressources humaines" et du "Petit lieutenant", l'acteur Jalil Lespert est sur le point de réaliser son premier long métrage, avec au casting Marie-Josée Croze, Benoît Magimel et Sami Bouajila.

    Les ressources cachées de Jalil Lespert... Révélé par Ressources humaines de Laurent Cantet (film qui lui avait valu le César du Meilleur espoir en 2001), vu depuis chez Resnais, Beauvois ou Guédiguian (il est d'ailleurs ces jours-ci à l'affiche du Voyage en Arménie), le comédien tournera cet hiver son premier long métrage en tant que réalisateur, un film dont le titre de travail est 24 mesures -le titre définitif devrait être connu dans quelques semaines.

    Trois palmés au casting...

    Auteur en 2004 d'un court métrage remarqué dans les festivals, De retour, adaptation d'une nouvelle d'Olivier Adam autour d'un jeune homme qui sort de prison, Lespert a écrit le scénario de son long métrage en compagnie d'un autre écrivain de la jeune génération, Yann Apperry (à qui on doit notamment le roman Diabolus in musica). Côté casting, il a fait appel à Benoît Magimel (à l'affiche le mois prochain de Selon Charlie), Marie-Josée Croze, héroïne du très attendu Ne le dis à personne, deuxième opus d'un acteur nommé Guillaume Canet (en salles le 18 octobre), et Sami Bouajila, qui jouait le rôle de son frère dans Vivre me tue. Pour l'anecdote, on notera que ces trois comédiens ont l'enviable point commun d'avoir reçu un Prix d'interprétation à Cannes, respectivement pour La Pianiste, Les Invasions barbares et Indigènes... Signalons d'autre part que la musique originale devrait être composée par le jazzman Archie Shepp (qui avait déjà signé la lancinante partition de Sinon, oui de Claire Simon).

    Toute une nuit

    Le film retrace les trajectoires de quatre personnages au cours d'une nuit de Noël. Helly (Marie-Josée Croze), une jeune mère qui tente de récupérer la garde de son fils, croise par hasard la route de Didier (Benoît Magimel), un chauffeur de taxi, puis, brutalement, celle de Marie (Bérangère Allaux, qui incarnait la compagne de Lespert dans Le Petit lieutenant), une provinciale montée à Paris pour réussir. Elles s'embarquent dans une étrange virée nocturne qui les conduira au bord de la mer, jusqu'a leur rencontre avec Chris (Sami Bouajila). Ils finiront la nuit ensemble dans un dernier mouvement de fête, de libération... Chacun de ces quatre individus verra dans le hasard de ces rencontres un signe, un réconfort, aussi éphémère soit-il. Leurs existences basculeront après cette nuit particulière. Produit par Wassim Béji et Yannick Bolloré pour WY productions (Hell) et coproduit par MK2, le film entrera en phase de tournage cet hiver, majoritairement à Paris.

    Acteurs et réalisateurs

    Le long métrage de Jalil Lespert en est un nouveau témoignage, de plus en plus nombreux sont les comédiens qui passent à la réalisation. On verra à l'automne les premiers films signés Jean-Pierre Darroussin (Le Pressentiment, le 4 octobre), Maïwenn (Pardonnez-moi, le 29 novembre) et Roschdy Zem (Mauvaise foi, le 6 décembre). Jane Birkin vient d'achever le tournage de son très personnel Boxes, Bernard Campan celui de La Vie est un rêve et Niels Arestrup celui du Candidat. En attendant (mais la liste n'est pas exhaustive...) les projets de Vincent Lindon (La Bourgeoisie) et Emmanuel Salinger (La Grande vie) qui devraient se concrétiser en 2007.

    Julien Dokhan
    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top