Notez des films
Mon AlloCiné
    La 1ère journée Paris-périphérie du 04 octobre 2006
    5 oct. 2006 à 09:00

    "Le Parfum : histoire d'un meurtrier" réalise le meilleur démarrage parisien ce mercredi sur la capitale, avec 10 733 entrées. Le film devance "Le Grand Meaulnes" et "Dans Paris".



    Le tableau complet

    A RETENIR

  • Dans le duel des adaptations, c'est celle du Parfum qui s'illustre le 04 octobre dans les salles franciliennes, avec 10 733 entrées contre 5 488 billets vendus pour celle du Grand Meaulnes. Une première place atténuée toutefois par la large distribution du film de Tom Tykwer (49 copies), qui réduit de manière significative sa moyenne (219 entrées par copie).


  • Plutôt faible en terme de fréquentation, ce mercredi voit d'autres films français s'illustrer dans le haut du classement, mais avec des cumuls assez décevants : Dans Paris de Christophe Honoré avec 5 090 entrées, Le Pressentiment de Jean-Pierre Darroussin avec 3 427 entrées et Transylvania de Tony Gatlif avec 2 332 entrées.


  • Superstar du box-office outre-Atlantique, Adam Sandler ne parvient pas, une nouvelle fois, à attirer le public français, même si sa nouvelle comédie Click lui offre, avec 4 250 entrées, ses meilleurs débuts parisiens depuis Self control.


  • A noter également les bons résultats de films destinés à un public averti et sortis sur des parc d'exploitation très limités : Family Portraits, Exes et Princesse, avec respectivement 293, 135 et 116 spectateurs.


  • Yoann Sardet avec www.cinechiffres.com

    Infos, coups de coeur, fun : rendez-vous sur le blog de la Rédac !
    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • Le démarrage Paris-périphérie du 27 septembre 2006...
    • Le démarrage Paris-périphérie du 20 septembre 2006
    • Le démarrage Paris-périphérie du 13 septembre 2006
    • Le démarrage Paris-périphérie du 6 septembre 2006
    • Le démarrage Paris-périphérie du 30 août 2006
    Commentaires
    • Dakotablue
      Pas mal si mal pour le Parfum tandis que Click se prend un bie considerable.
    Voir les commentaires
    Back to Top