Mon compte
    Cannes 2015 - Jour 10 : une photo de légende, un baiser volé, Happy avec Pharrell et Chewie sur les marches !
    Par Clément Cuyer, Mathilde Degorce, Kevin Janas et Laetitia Ratane — 23 mai 2015 à 08:00

    Au programme de ce Cannes Jour 10 : une rencontre avec un directeur photo de légende, un baiser volé de Depardieu, Pharrell Williams sur la Croisette et Chewie... qui va monter les marches !

    BORDE-MOREAU / BESTIMAGE

    Ce vendredi 22 mai, au programme de la Compétition : Chronic et Valley of Love. Hors-compétition, c'est Le Petit Prince qui débarque sur la Croisette ! Egalement au programme : une rencontre avec Roger Deakins, le directeur photo attitré des frères Coen, un Thierry Frémaux qui n'aime décidément pas les selfies, un baiser volé de Gérard à Isabelle, des souvenirs, Pharrell Williams... et Chewie qui va monter les marches !

    La rencontre

    Ce n'est pas tous les jours qu'on rencontre une légende. Aujourd'hui, nous avons eu le privilège de converser avec le Britannique Roger Deakins, légendaire directeur photo, notamment connu pour sa longue collaboration avec les frères Coen, présidents du Jury de ce Festival de Cannes 2015. Un Roger Deakins qui a tenu à voir si notre lumière était bonne pour l'interview. Pression, pression... et verdict ? Aïe... Heureusement que c'était pour rire !

    Roger Deakins évoque son travail avec les frères Coen :

     

    La déclaration
    Thierry Frémaux à propos des selfies : 

    "Vous n'imaginez pas la souffrance et la vulgarité, pour nous qui sommes en haut des marches, de voir ces gens... [mimique moqueuse]"

    On vous déconseille donc de brandir votre perche à selfie devant lui...

    La scène
    Valley of love est un film étrange, qui mêle moments de pure tristesse et instants souriants où le second degré à la ville s'insinue dans le drame qui se joue à l'écran. Si la scène au cours de laquelle Isabelle Huppert découvre et lit à voix haute la lettre que son fils suicidé a écrite à son père nous a bouleversés (sa voix et son désespoir étant si parfaits), celle où elle apprend que Depardieu a peut être "croisé" leur fils disparu, nous a carrément scotchés. On ne vous en dit pas plus si ce n'est que l'affrontement physique et psychologique de ces deux acteurs géants du cinéma trouve ici son acmé.

    L'insolite

    BORDE-MOREAU / BESTIMAGE

    Lors de la conférence de presse de Valley of love, le film de Guillaume Nicloux, Gérard Depardieu s'est attardé avec émotion sur la scène du film où son personnage célèbre ses retrouvailles avec celui d'Isabelle Huppert par... un baiser. Un baiser à peine esquissé à l'écran mais qui se serait prolongé hors caméra selon le comédien hilare. Moment de gêne pour Isabelle Huppert, qui esquisse un sourire prouvant qu'elle n'est pas dans le même état d'esprit que son grand ami.

    Lorsqu'on repense (et revoit) la tentative de baiser immortalisée par les photographes lors du photocall précédant la conférence, on se dit que le malaise (le dégoût ?) se loge bien là, quelque part ! Quelque peu surjoué ou réellement éprouvé ? Hum. Gênant cela a été.

    Paroles de festivaliers

    Entendu dans la salle Lumière une conversation entre deux anglais (on vous traduit) :

    - "Alors, le Nicloux ? (à Cannes on nomme un film par le nom de son réalisateur, voir notre guide ici)

    - Pas génial... Depardieu passe encore. Mais Huppert, c'est l'overdose, on l'a trop vu."

    Dur.

    On a croisé...

    Furtivement (très furtivement), Guillermo del Toro aux bras d'une sublime créature...
    La chanson qu'on a aimé (ré)entendre
    Le Petit Prince, Valley of Love, Chronic... On a vu les films de ce vendredi 22 mai et malheureusement, aucun d'eux ne nous a fait vibrer musicalement. Il aura fallu attendre 17h, sur la Croisette, pour être transcendé par le groove. Pharrell Williams est dans la place ! Forcément, on est trop Happy...
    AlloCiné
    Chewie, on est (toujours) à Cannes
    Chewie, mais qu'est-ce que tu fais avec mes talons ? On ne t'a pas dit que finalement la polémique n'en était pas une ? Les talons ne sont plus pas obligatoires sur le tapis ! File te changer, c'est inapproprié !
    AlloCiné
    Voiiiilààààà ! Là, c'est mieux, le noeud pap' te va merveilleusement bien. Tu vas avoir ton moment de gloire, Chewie : une montée des marches, ce n'est pas tous les jours !
    On a osé...

    Monter les marches également ! Merci qui ? Merci Gregou, producteur de Chronic. Il en a fait du chemin depuis Dedans Allocine, dites donc ! Et nous aussi...

    AlloCiné
    AlloCiné
    Le souvenir cannois
    Hier, Guillaume Gouix nous évoquait ses souvenir les plus prégnants de Cannes, "ces festivals vécus lorsqu'on est étudiant, ces festivals où l'on n'est pas invité et on l'on invente des stratagèmes pas possibles pour voir les films. On ne se bat jamais autant pour aller au cinéma que dans ce contexte-là ! Je me souviens notamment de la projection du Temps du Loup de Michael Haneke, un moment très fort..."
    Un moment "choc" également auquel a assisté de plus près l'angélique Anaïs Demoustier qui, en tant que comédienne de 13 ans sur le film, avait découvert avec innocence à quel point, à Cannes, les gens osaient manifester leur désapprobation lors d'une projection très controversée... 
    Elle vous raconte :
    Au programme demain : dernier jour de compétition avec la relecture de Macbeth par Michael Fassbender et Marion Cotillard, le film de clôture La Glace et le ciel, NOTRE selfie interdit (oui oui) et un moment de grosse déprime pour Chewie...
    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • Flamme-010
      Bon, maintenant que les stagiaires se sont bien éclatés à Cannes...A quand un nouveau forum Allociné? :)
    • Seuls les fous survivent
      Le plus classe c'est Chewie^^
    Voir les commentaires
    Back to Top