Notez des films
Mon AlloCiné
    J'accuse : première photo de Jean Dujardin dans le film sur l'affaire Dreyfus
    Par Clément Cuyer — 28 nov. 2018 à 11:00
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Découvrez la première photo de Jean Dujardin dans "J'accuse", le long métrage consacré à l'affaire Dreyfus dont Roman Polanski vient de débuter le tournage.

    Metropolitan FilmExport

    Le tournage de J'accuse, long métrage consacré à l'affaire Dreyfus, vient de débuter sous la direction de Roman Polanski. L'affaire est racontée du point de vue du Colonel Picquart qui, une fois nommé à la tête du contre-espionnage, finit par découvrir que les preuves contre le Capitaine Alfred Dreyfus avaient été fabriquées.

    Dans le rôle de Picquart, on retrouve Jean Dujardin, qui a publié sur les réseaux sociaux une photo en direct du tournage. Un cliché qui permet de constater que le comédien porte pour l'occasion une épaisse moustache, semblable à celle qu'arborait le Colonel à l'époque. Au boulot !", s'exclame Dujardin.

    Voir cette publication sur Instagram

    Au boulot! 1er jour de tournage de #jaccuse de #romanpolanski #colonel #mariegeorgespicquart

    Une publication partagée par Jean Dujardin (@jeandujardin) le 26 Nov. 2018 à 8 :50 PST

    Voir cette publication sur Instagram

    Il s’appelait #Mariegeorgespicquart. Personnage central du dénouement de l’ #affairedreyfus. Grand homme. Grand rôle. #jaccuse #romanpolanski #D #robertharris #emilezola

    Une publication partagée par Jean Dujardin (@jeandujardin) le 16 Nov. 2018 à 4 :26 PST

    Le long métrage J'accuse est emmené par Louis Garrel dans le rôle d'Alfred Dreyfus. La sortie en salles est prévue pour le 4 décembre 2019.

    Jean Dujardin était récemment à l'affiche du "Retour du héros", un autre film en costumes :

    Le Retour du Héros Bande-annonce VF

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • Alfred N.
      Tu poses la bonne question. Pourquoi fabriquer des preuves pour l'innocenter. Le 2ème Conseil de guerre de 1899 est le plus intéressant car toutes les preuves y sont discutées même celles du dossier secret (des lettres récupérées dans les poubelles de l'ambassade d'Allemagne). À cette époque il y avait beaucoup d'affaires d'espionnage car les allemands étaient très actifs à Paris. Les français venaient juste de créer le contre-espionnage (appelé la section des statistiques). C'est vraiment passionnant comme enquête. Et les français avaient une source géniale : la femme de chambre de l'Ambassade d'Allemagne vidaient les poubelles et en amenait le contenu au contre espionnage français. C'est comme ça qu'ils ont su qu'il y avait un espion à l'État Major puis qu'il était au 2ème bureau en février 1894, puis que c'était un stagiaire, et enfin qu'il avait fait l'école d'artillerie. L'enquête a durée plusieurs mois et le seul qui correspondait à ce profil, devines qui c'est.
    • riqueuniee
      Admettons. Mais l'innocence avait-elle vraiment besoin de fausses preuves et d'un don de voyance pour être prouvée ? Juste d'une enquête rigoureuse,
    • Pilgrim P
      Réalisé par Polanski, ca promet !
    • Alfred N.
      L'affaire Dreyfus telle que je l'ai vécue de Mathieu Dreyfus (avec un seul t). Avec une histoire de paquet de cartes pour tester les dons de la fille.
    • riqueuniee
      Des fausses preuves ? Première fois que j'entends ça. J'ai d'ailleurs tout autant entendu parler d'enquête faite à charge (analyse graphologique erronée, ou mal faite par exemple), Dreyfus constituant un coupable idéal, que de preuves fabriquées contre Dreyfus (mais ça, ce n'est pas pas impossible).Quant à la preuve reçue d'une paysanne avec un don de voyance, j'ai du mal à y croire...
    • riqueuniee
      Heureusement que Dujardin porte une moustache semblable à celle du personnage qu'il incarne...
    • L'Indien zarbi a moitié a poil
      Non, c'est Hubert Bonisseur de La Bath .
    • Hareng rouge
      de rien
    • Alfred N.
      Heu non, Picquart a fabriqué des preuves pour innocenter Dreyfus. Pris la main dans le sac, il a demandé à ses subordonnés de faire un faux témoignage, qu'ils ont refusé de faire. Avec lui comme ami, Dreyfus n'avait plus besoin d'ennemis.Je conseille l'autobiographie de Mathieu Dreyfus, où il explique très sérieusement avoir reçu la preuve de l'innocence de son frère par une paysanne normande aux dons de voyance.
    • Joanny972
      Ah bon ? Je ne l'avais même pas reconnu, même avec son nom présent plusieurs fois dans l'article !
    • Hareng rouge
      c'est Jean Dujardin
    • Arnaud J
      Intéressant... :)
    Voir les commentaires
    Back to Top