Notez des films
Mon AlloCiné
    Clem saison 9 : un renouveau réussi ? On a vu les premiers épisodes présentés à Séries Mania
    Par Jérémie Dunand (@JejeSeries) — 24 mars 2019 à 15:00
    FBwhatsapp facebook Tweet

    La saison 9 de "Clem", qui fera office de "reboot" et se déroulera six ans plus tard, sera diffusée au printemps sur TF1. Les deux premiers épisodes ont été présentés en avant-première ce dimanche à Séries Mania. Voilà ce qu'on en a pensé.

    Philippe Warrin/Merlin Productions/TF1

    Très attendue par les fans, la saison 9 de Clem, qui est la première sans Victoria Abril, l'interprète de Caroline, et se déroule six ans après les événements de la saison précédente, sera diffusée avant l'été sur TF1. Mais le public de l'édition 2019 du festival Séries Mania, qui se tient actuellement à Lille, a eu la chance de découvrir ce dimanche en avant-première les deux premiers épisodes de cette nouvelle fournée toujours emmenée par Lucie Lucas et Agustin Galiana. Que vaut ce début de saison envisagé par la production comme une sorte de "reboot" ? Et la série réussit-elle à survivre efficacement au départ de Victoria Abril et de Philippe Lellouche ? Découvrez notre avis sur ces épisodes que nous avons également pu visionner...

    Comment débute cette saison 9 ?

    Alors qu'elle file toujours le parfait amour avec Baptiste, Clem est victime d'un terrible accident de voiture qui la plonge dans le coma. Lorsqu'elle finit par se réveiller, ellle découvre que six années ont passé depuis le drame et que ses enfants, Valentin et Emma, ont désormais quinze et neuf ans. Clem doit alors faire face à un monde qui a continué d’évoluer sans elle.

    Qui reste ? Qui part ? Qui rejoint la série ?

    Pas de panique, malgré une saison placée sous le signe du changement, Lucie Lucas (Clem), Agustin Galiana (Adrian), Carole Richert (Marie-France), Jean Dell (Michel), Maëva Pasquali (Inès), Yann Sundberg (Stéphane), et Vinnie Dargaud (Baptiste) restent fidèles au poste. Elodie Fontan fait également toujours partie de la distribution principale même si elle n'apparaît pas dans le premier épisode - certainement pour des raisons d'emploi du temps puisqu'elle tournait notamment cet automne Piégée pour M6.

    Victoria Abril (Caroline), remerciée par la production, Philippe Lellouche (Xavier), Léa Lopez (Salomé), et Kevin Elarbi (Hicham) ont quant à eux quitté la série et ne devraient pas apparaître, sauf surprise, dans les six épisodes de cette neuvième saison. Le personnage de Salomé est cependant toujours présent dans l'intrigue sous les traits d'une nouvelle comédienne : Joséphine Berry, la fille de Richard Berry, vue notamment au cinéma dans Moi César, 10 ans 1/2, 1,39m et The Girl From The Song.

    Du côté des enfants, Valentin et Emma sont désormais incarnés par Thomas Chomel et Elina Solomon, tandis que Victoire, la fille de Marie-France et Michel, est jouée par la jeune Elsa Houben. Enfin, plusieurs nouveaux personnages font leur apparition, comme par exemple Joris, le meilleur ami de Valentin, campé par l'ex-Kids United Gabriel Dryss, et Fred, le kiné de Clem, interprété par Guillaume Faure (Demain nous appartient).

    Ch. Lartige/Merlin Productions/TF1
    Notre avis sur ces nouveaux épisodes

    Sur le papier, cette saison 9 faisait un peu peur tant la série, jusqu'à présent, reposait autant sur Clem que sur Caroline, sa mère, qui était sans conteste l'autre personnage emblématique du programme depuis le premier jour. Difficile donc d'imaginer Clem sans Victoria Abril et pourant il faut bien avouer, sur la base des deux premiers épisodes, que le renouveau opéré est plutôt efficace et que l'absence du personnage de Caroline (rapidement expliquée) se fait finalement assez peu sentir. Pour se faire, les scénaristes ont eu la bonne idée de recentrer l'intrigue sur Clem et sur ses enfants - afin de retrouver l'opposition parents-enfants qui faisait le sel de la série à ses débuts - et de marquer une coupure nette avec le passé et la saison précédente en nous propulsant six ans plus tard.

    Ces changements créatifs, qui passent également par un nouveau générique et un rendu visuel des épisodes différent, offrent une jolie partition à Lucie Lucas, qui a ainsi l'occasion de camper une Clem plus adulte mais aussi plus fragile, qui doit tenter de recréer un lien avec ses enfants pour qui elle est quasi devenue une inconnue. Mais la vraie bonne surprise vient du jeune Thomas Chomel, étonnant dans la peau de Valentin, le fils l'héroïne, qui a désormais l'âge que sa mère avait au début de la série et porte de manière réussie sur ses épaules les intrigues adolescentes, qui devraient offrir pas mal de possibilités aux auteurs au fil de la saison, malgré le côté un peu cliché de certaines situations.

    Plus dramatique que les précédentes, cette saison 9 tient en tout cas ses promesses et donne envie d'en voir plus. Un sentiment renforcé par le twist final de l'épisode 2 qui devrait choquer les fans de la première heure - à l'image de ce qui se lit sur le visage de l'héroïne au cours de la séquence en question - et promet de nous emmener sur un terrain surprenant mais possiblement très intéressant dans les épisodes suivants. Mais évidemment, nous n'en dirons pas plus...

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top