Notez des films
Mon AlloCiné
    3 extraits de Captive State, par le réalisateur de La Planètes des Singes : les origines
    Par Laëtitia Forhan — 3 avr. 2019 à 10:00
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Le film de science-fiction Captive State sort en salles aujourd'hui. Découvrez des extraits du long-métrage de Rupert Wyatt.

    8 ans après La Planète des singes : les origines, le réalisateur britannique Rupert Wyatt revient à la science-fiction avec Captive State. Dans le long-métrage, les extraterrestres ont envahi la Terre depuis 10 ans. Occupée, la ville de Chicago se divise entre les collaborateurs qui ont juré allégeance à l'envahisseur et les rebelles qui les combattent dans la clandestinité depuis dix ans.  Porté par le jeune Ashton Sanders (qui incarnait Chrion adolescent dans le film Oscarisé, Moonlight), Jonathan Majors et les acteurs confirmés John Goodman et Vera Farmiga, le film porte un regard très actuel sur les dérives d’un État de surveillance et la menace qui pèse sur les libertés individuelles. L'histoire se passe en plein invasion extraterrestre, mais pourrait très bien se dérouler en période de guerre. La partie science-fiction est ici secondaire. 

    A la fois réalisateur et scénariste, Rupert Wyatt explique : "L’histoire est davantage celle d’une occupation que d’une invasion. Les histoires de science-fiction réussies sont toujours celles qui, d’une façon ou d’une autre, reflètent notre propre société. Je voulais créer un univers complet, une réalité cohérente. L’histoire se déroule plusieurs années dans le futur. J’ai donc dû imaginer l’évolution de notre monde entre l’invasion, qui a eu lieu aux environs de 2016, et le début de l’histoire. Je suis parti de ce qui se passe aujourd’hui à plusieurs niveaux – social, politique, environnemental – et j’ai exacerbé ces problématiques. Je voulais créer un monde très réel auquel les gens pourraient encore s’identifier, une société dans laquelle nous serions privés de nos droits civiques et où les progrès technologiques ont régressé*."

    John Goodman, qui avait déjà travaillé avec le metteur en scène sur The Gambler, incarne ici William Mulligan, un policier qui enquête sur une faction clandestine cherchant à mettre fin à l’occupation extraterrestre et menée par Rafe (Jonathan Majors), le frère du héros. Le comédien, qui s'est déjà illustré dans des films de SF (10 Cloverfield Lane) et dans des films de guerre (Monuments Men de George Clooney) confie : "Rupert s’est inspiré pour son histoire de la Résistance française et j’ai vraiment aimé cette approche. J’ai toujours admiré ces gens parce qu’ils se battaient pour la liberté, quitte à y laisser leur vie. Cette histoire parle de ce que nous sommes prêts à sacrifier pour notre vision de la liberté."

    L'action de Captive State se situe à Chicago, principalement dans le quartier de Pilsen (situé dans le secteur de Lower West Side), où vivent  les chefs de la résistance. Pour le réalisateur, la ville de Chicago est un personnage à part entière, il était donc primordial de tourner en décors réels. Le chef décorateur Keith Cunningham déclare : "Pilsen était parfait pour servir de noyau central à l’intrigue parce que c’est un quartier très texturé, riche d’une grande histoire et un peu décrépit. On y trouve aussi un réseau très étendu de ruelles et de nombreuses portes de service à l’arrière des maisons. Étant donné que le pays est constamment surveillé par toutes sortes de gens, beaucoup de nos personnages vivent et se déplacent dans ces ruelles, ce réseau caché, comme des souris dans un labyrinthe, essayant de rester hors de vue." L'équipe a cherché des lieux cachés, qui n'avaient pas été filmés trop souvent afin de donner l’impression que l’on se trouve dans un avenir qui a plutôt mal tourné après l’invasion de la Terre.

    * Propos tirés du dossier de presse de Captive State.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    • Zewil Avis Cine Express
      Les quelques extraits sont sympas, malheureusement si je devais résumer, je dirais: Science-fiction de pauvre et héros boulet... Mais rassurez-vous, je développe dansla vidéo et Ça se passe ICI 👉https://youtu.be/kD4LIdThvJI
    Voir les commentaires
    Back to Top