Notez des films
Mon AlloCiné
    Game of Thrones saison 8 : "J'adore le détester" confie Pilou Asbæk à propos de Euron Greyjoy [SPOILERS]
    Par Julia Fernandez — 14 mai 2019 à 16:30
    FBwhatsapp facebook Tweet

    "The Bells" sonnait la fin de partie de plusieurs personnages-clés de la série, y compris Euron Greyjoy, l'incontrôlable roi pirate des Îles de Fer présent depuis la saison 6. Un véritable archétype de méchant, et une partie de plaisir pour l'acteur.

    HBO

    Acteurs danois, Pilou Asbæk a rejoint Game of Thrones en 2016 sous les traits de Euron Greyjoy, roi fratricide des Îles de Fer et oncle de Theon (Alfie Allen) et Yara (Gemma Whelan). Navigateur or-pair, il s'allie à Cersei Lannister (Lena Headey) en mettant sa flotte à son service et en capturant Ellaria Sand et ses filles en guise d'offrance. Dans la saison 8, il parvient à gagner les faveurs de la reine en lui apportant la Compagnie dorée pour renforcer ses troupes, et devient son amant. Grâce à l'usage des Scorpions et de sa flotte redoutable, il abat Drogo, l'un des dragons de Daenerys (Emilia Clarke), qui détruit intégralement l'armée des Fer-Nés par représailles lors de l'épisode 5. Rescapé, Euron meurt à l'issue d'un duel sanglant contre Jaime Lannister (Nicolaj Coster-Waldau), non sans avoir mortellement blessé son adversaire. 

    Dans une interview à Variety, Pilou Asbæk s'est confié sur son personnage, l'un des méchants les plus caustiques de ces dernières saisons : "J'ai fait tellement de films et de séries au Danemark dans lesquels j'étais le héros, ça a été vraiment amusant de jouer un méchant, d'être celui qui est malfaisant (...) Certains l'adorent, l'autres le détestent, mais je dois avouer que je me suis vraiment éclaté à le jouer. Il fait partie de ces personnages qui sont juste là pour être divertissants. Ce qu'il veut ? "Dominer le monde." Pourquoi ? "J'en sais rien, parce que je suis un gros con !" Il fait partie de ces types qui aiment voir le monde brûler. S'il peut contribuer à y mettre le feu, c'est encore mieux... C'est comme ça que 85% des méchants de James Bond sont créés (...) J'y ai pris beaucoup de plaisir. C'est libérateur. Certains vont chez le psy, moi je joue la comédie." 

    Il fait partie de ces types qui aiment voir le monde brûler. S'il peut contribuer à y mettre le feu, c'est encore mieux... C'est comme ça que 85% des méchants de James Bond sont créés.

    Interrogé sur sa réaction lorsqu'il a découvert qu'il était celui qui "tuait Jaime Lannister", le comédien, qui aime visiblement s'exprimer en pourcentages, conteste les faits. "Jaime s'en sort et part retrouver Cersei, n'est-ce pas ? Alors j'ai pu en effet lui créer des dommages corporels qui l'ont beaucoup retardé et c'est la raison pour laquelle il meurt, mais je ne suis pas responsable à 100%. Disons juste que j'ai 35% de responsabilité dans sa mort." Selon lui, Euron provoque et affronte Jaime par pure provocation : "C'est parce qu'il n'en a rien à fo****. C'est un peu comme votre pote qui vous pique de l'argent dans votre portefeuille (...) Dans les livres, il est radicalement différent, mais ça n'était pas possible de créer un personnage aussi contradictoire si tard dans la série." En revanche, l'amour de Euron pour Cersei était sincère à ses yeux : "Je pense qu'il aimait Cersei, il l'appréciait vraiment. Pour l'amour, vous devez la jouer honnête. Je pense que c'est le conflit le plus intéressant. J'ai toujours essayé de jouer les scènes comme s'il l'aimait, mais peut-être que ce n'était pas assez clair aux yeux du public; je devrais reprendre des cours de théâtre..."

    Fan de Game of Thrones de la première heure, le comédien était d'autant plus ravi de décrocher un rôle de récurrent dans la saison 6. "J'adore le détester. J'étais un grand fan de Game of Thrones avant de faire partie du casting. C'était une passion qui est devenue mon travail ! Avec ma femme, on en discutait tous les dimanches ou lundis jusqu'à ce que j'y prenne part; après, je ne voulais plus parler du boulot à la maison. Le travail prend une telle place dans nos vies que lorsque je suis chez moi avec ma famille, je veux juste parler football, NFL, ou n'importe quoi d'autre." Asbæk mesure également sa chance d'avoir été présent jusqu'à la fin d'une série à la popularité mondiale : "C'est incroyable. Je me sens comme un touriste chanceux, ou comme un gamin dans la fabrique de chocolat avec le ticket d'or. Il se peut que je frôle le manque de professionalisme, car je pense que l'une des raisons pour lesquelles je suis en train de rire et de sourire dans 95% de mes scènes, c'est parce qu'en mon for intérieur je me dis "Bo*** de me***, je suis dans Game of Thrones, pu*** !" Honnêtement, c'est ce que je ressentais."

    Game of Thrones saison 8 : on débriefe l'épisode 5 [PODCAST]

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • Domonkosz
      Et Kennedy.
    • Rose
      Excellent acteur de la série Danoise Borgen, une femme au pouvoir
    • Chocasse
      Un personnage très caricatural ... Pour GoT ça ven dit long sur ce qu'est devenu la série depuis que les showrunner sont en roue libre ...
    • tim75019
      Un charisme d'enfer
    • Goldenclaw_
      Il abat Drogo ? Ou comment faire un article sur une série qu'on a jamais regardé, mais dont on a vaguement entendu parler.
    • Bacta142 (bis)
      Apparemment il aurait même tué Khal Drogo.
    • Anthony R.
      C’est moi ou AlloCiné se trompe même sur le dragon tué ?
    • Helmut Zemo
      Particulièrement déçu d'Euron dans la série également. Lors de ses premières apparitions en saison 6, on l'annonçait comme le successeur de l'ignoble mais impressionnant Ramsay Bolton. On disait même qu'il le surpasserai. Mais nan ! Un méchant caricatural et insupportable, cliché au possible, et qu'on ne voit d'ailleurs pas tant que ça, que personnellement je n'ai pas aimé détesté, mais que j'ai juste pas aimé.
    • Bacta142 (bis)
      Clair que c'était pas le meilleur méchant de la série. Arrivé un peu tard, dans l'ombre de Ramsay Bolton comme pour combler sa mort lors des deux dernières saisons. Et caricatural. Son égocentrisme ne me manquera pas pour le dernier épisode.
    Voir les commentaires
    Back to Top