Mon compte
    Hideo Kojima : Parasite, The Irishman... Le créateur de Metal Gear Solid dévoile son top 5 ciné 2019
    31 déc. 2019 à 13:00
    Olivier Pallaruelo
    Olivier Pallaruelo
    -Journaliste cinéma / Responsable éditorial Jeux vidéo
    Biberonné par la VHS et les films de genres, Olivier Pallaruelo délaisse volontiers la fiction pour se plonger dans le réel avec les documentaires et les sujets d'actualité. Amoureux transi du support physique, il passe aussi beaucoup de temps devant les jeux vidéo depuis sa plus tendre enfance.

    En bon cinéphile et cinéphage convaincu, Hideo Kojima a livré, comme chaque année, son classement de ses coups de coeur de l'année 2019, entre "Parasite" et "Irishman".

    Kojima Productions

    "Mon corps est fait à 70% de films" se plaît toujours à dire Hideo Kojima, le légendaire Game Designer de la saga Metal Gear Solid, et dernièrement auteur du brillant jeu Death Stranding sorti en novembre dernier, pour lequel nous avons d'ailleurs eu le privilège de le rencontrer. Et parler bien entendu largement de cinéma, marotte absolue de l'intéressé.

    Comme chaque année, Kojima livre le classement de ses films favoris. Quoi qu'il s'agit, pour le millésime 2019, d'un Top 5, et non d'un Top 10, assorti toutefois de quelques films "sans ordre particulier" précise-t-il sur son compte Twitter, et pas tous forcément sortis cette année. Des séances de rattrapage donc pour certaines oeuvres. L'occasion de constater, encore une fois, l'éclectisme et la cinéphilie du monsieur...

    1 - Parasite

    2 - Border

    3 - The Irishman

    4 - An Elephant Sitting Still

    5 - Cold War

    Une Short list complétée par d'autres oeuvres :

    - The House That Jack Built

    Capharnaüm

    - Spider-Man into the Spider-Verse

     - Joker

    Marriage Story

    avec le film d'animation japonais Ride Your Wave ( Kimi to, nami ni noretara) en bonus, sans date de sortie chez nous pour le moment.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • Hunnam29
      Vivement celui de Christian Clavier !
    Voir les commentaires
    Back to Top