Notez des films
Mon AlloCiné
    Queen & Slim : le film s'inspire-t-il d'une histoire vraie ?
    Par Julia Fernandez — 13 févr. 2020 à 11:21
    FBwhatsapp facebook Tweet

    En salles depuis le 12 février, "Queen & Slim" raconte la fuite d'un couple d'Afro-Américains à travers les Etats-Unis après avoir abattu un policier en état de légitime défense. Leur histoire est-elle tirée de faits réels ?

    Universal Pictures International France

    Premier long-métrage de Melina Matsoukas, réalisatrice de clips musicaux connue pour ses collaborations avec Beyoncé, Queen & Slim repose sur un scénario original écrit par Lena Waithe (Master of None, The Chi). Bien que totalement fictif, ce drame se déroule dans l'Amérique contemporaine, dans la continuité du mouvement #BlackLivesMatter ("les vies des Noirs comptent") initié suite à la recrudescente de violences policières envers la communauté noire américaine. Ce mouvement milite contre le racisme systémique vécu par les Noirs aux Etats-Unis. De nombreuses oeuvres s'en sont imprégnées au cours des dernières années, aussi bien dans le rap que dans les séries ou au cinéma : The Chi, Atlanta, Dear White People, The Hate U Give... Queen & Slim s'inscrit dans cette mouvance, et retrace une histoire d'amour puissante tout en questionnant la complexité de l'héritage afro-américain dans un pays fondé sur l'esclavage. Quelles sont ses sources d'inspiration ?

    Cleveland, Ohio

    Le périple des deux personnages commence dans une ville loin d'être anodine : celle de Cleveland dans l'Etat de l'Ohio. Un lieu symbolique choisi par la réalisatrice et la scénariste du film en raison de son histoire : il s'agit en effet de la ville qui constituait l'une des dernières étapes du Chemin de fer clandestin ("Underground Railroad" en anglais) qui permettait aux esclaves de fuir vers le Canada au début du XIXème siècle. L'Ohio est par ailleurs l'un des vingt-cinq Etats du pays où la peine de mort est encore appliquée.

    Dans la continuité de son histoire sanglante, Melina Matsoukas a également voulu mettre en avant cette ville en raison d'un fait divers survenu en 2014 : la mort du jeune Tamir Rice, âgé de 12 ans, abattu par un policier dans une cour de récréation alors qu'il jouait avec un pistolet en plastique. Après avoir visité les lieux, la réalisatrice a décidé d'inclure la ville dans l'histoire pour lui donner un contexte authentique.

    Identification

    Le film se distingue par une inversion des rôles : les deux héros sont responsables d'un homicide involontaire, commis en état de légitime défense alors qu'un officier de police les menaçait avec une arme. Contraints de fuir, ils s'engagent dans une course éperdue sur les routes des Etats-Unis, convoquant un imaginaire proche de Bonnie & Clyde (dont le titre y fait allusion) ou encore de Sailor & Lula dans son illustration tragique d'un couple éperdument amoureux sur lequel le sort s'acharne.

    Ce titre, Queen & Slim, renvoie évidemment aux deux héros, bien qu'ils ne soient jamais désignés de cette manière et qu'on ne découvre leurs véritables noms qu'à la toute fin du film. Pour la réalisatrice, ces deux surnoms, Queen pour le personnage de Jodie Turner-Smith (True Blood), et Slim pour celui incarné par Daniel Kaluuya (Get Out), très communs dans la communauté Afro-américaine, permettent de jouer sur la question de la représentation, comme le souligne le site Oprah Mag. "Toutes les femmes sont des Queens ( des reines), et Slim est un surnom très fréquent pour les hommes noirs (proche de "boug" ou "mec")", explique Melina Matsoukas. "Nous voulions que notre communauté puisse se refléter dans ces personnages."

    Queen & Slim, actuellement au cinéma :

    Queen & Slim Bande-annonce VO

     

    Queen & Slim
    Queen & Slim
    Sortie le 12 février 2020 | 2h 12min
    De Melina Matsoukas
    Avec Daniel Kaluuya, Jodie Turner-Smith, Bokeem Woodbine, Chloë Sevigny, Flea
    Presse
    3,3
    Spectateurs
    3,5
    louer ou acheter

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • Queen & Slim : "Un film sur ce que ça signifie d'être Noir"
    • De Skins au triomphe de Get Out, retour sur le parcours de Daniel Kaluuya
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top