Notez des films
Mon AlloCiné
    The Eddy sur Netflix : que pense la presse de la série musicale de Damien Chazelle ?
    Par Mégane Choquet — 12 mai 2020 à 17:00
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Disponible depuis le 8 mai sur Netflix, The Eddy est la première série de Damien Chazelle (La La Land, Whiplash), qui réalise deux épisodes. La presse a-t-elle été convaincue par ce drame musical dont le scénario est signé Jack Thorne ?

    Roger Do Minh
    DE QUOI ÇA PARLE ?

    Autrefois célèbre pianiste de jazz new-yorkais, Elliot Udo est désormais le patron de The Eddy, club ayant connu des jours meilleurs. Il y dirige un orchestre où se produit la chanteuse Maja qui est aussi sa petite amie occasionnelle. Tandis qu'Elliott découvre que son associé Farid est sans doute impliqué dans une affaire douteuse, d'autres secrets éclatent au grand jour qu'Amira , la propre épouse de Farid, ignorait. Et quand la fille d'Elliot, Julie, adolescente perturbée, débarque soudain à Paris pour vivre avec son père, l'univers personnel et professionnel de celui-ci s'effondre peu à peu. Car il doit affronter les fantômes du passé tout en se démenant pour sauver le club et protéger ceux qui lui sont chers.

    The Eddy de Damien Chazelle et Jack Thorne, réalisée par Damien Chazelle, Houda Benyamina, Laïla Marrakchi et Alan Poul.

    Avec Andre Holland, Amandla Stenberg, Leïla Bekhti, Joanna Kulig, Tahar Rahim,...

    Disponible en intégralité (8 épisodes) sur Netflix.

    ÇA RESSEMBLE À QUOI ?
    The Eddy - saison 1 Bande-annonce VOST
    Qu'en pense la presse ?

    Selon Le Parisien :

    Enivrant ! Les effluves d'alcool et l'effronterie artistique du jazz vont vous faire tourner la tête. Amoureux du Paris vrai, vous tomberez sous le charme de cette photographie bluffante de réalisme. Un décor jamais-vu qui finit par rendre cet ovni (pour une plateforme) particulièrement excitant. Un projet à la hauteur de l'attente, pourtant énorme. 4,5/5

    Lire la critique complète

    Selon Les Inrockuptibles :

    "The Eddy" fixe son regard sur les corps et les rues d’un Paris divers comme on ne le voit que très rarement dans les séries d’ici. Damien Chazelle, le créateur de cette minisérie et le réalisateur des deux premiers épisodes, donne le tempo. Celui d’une plongée au plus près des peaux et des rythmes, entre syncopes jazz et caméra à l’épaule, "The Eddy" décolle vraiment. 4/5

    Lire la critique complète

    Selon IndieWire :

    Tourné dans un style criant de vérité à la main (aussi bien pour le décor français que pour les performances musicales qui cadrent l’histoire), The Eddy trouve un rythme convaincant et mélange les genres - entre le drame familial, le show musical et le thriller -, en tâtonnant parfois mais avec des montées en puissance qui accentuent l’émotion. 4/5

    Lire la critique complète

    Selon Hollywood Reporter :

    Le premier épisode se termine sur un cadre bien établi grâce à une caméra en mouvement constant qui capte nerveusement les détails des décors agréables et fournis tout en parcourant les visages du club et les points faibles des personnages. Damien Chazelle explore Paris dans un style cinématographique pointu. 4/5

    Lire la critique complète

    Selon Vulture :

    Même s’il contient des moments de suspense et de conflit, ce drame en huit épisodes sonne plutôt comme une lente et douce brûlure. Si vous n’êtes pas du genre à pinailler et que vous arrivez à vous laisser porter par The Eddy, vous pourrez y trouver votre compte avec une musique charmante et jouée avec passion et des moments de joie profonde. 4/5

    Lire la critique complète

    Selon The Independent :

    Si vous avez aimé les scène de répétition dans Whiplash, vous apprécierez The Eddy. Mais là où ces séquences étaient mises au services d’une histoire forte dans le film, celles de la série sont les seuls points forts des épisodes tourbillonnants et indigestes qui durent plus d’une heure. 3/5

    Lire la critique complète

    Selon Ouest France :

    The Eddy est un bel objet, ambitieux, à part. Le grain de l’image, épais, doux et rugueux à la fois, apporte du réalisme. Mais l’ensemble pèche un peu côté scénario. Le propos, mince, avec un air de déjà-vu, s’étire démesurément. Difficile d’être captivé. On choisit alors de se laisser porter. Ou pas. 3/5

    Lire la critique complète

    Selon Variety :

    La série semble être constamment tiraillée entre des chroniques en live de la musique de Glen Ballard et la relation piquante père-fille, saupoudrée de lieux exotiques et d’intrigues criminelles. Si vous voulez écouter la musique de Ballard, achetez des CD. Pour le reste, on attend que les épisodes suivants approfondissent plus les personnages. 2,5/5

    Lire la critique complète

    Selon Le Point :

    Dès le début, dans un récit où l'on passe de l'anglais au français au fil de dialogues assez pauvres, The Eddy oscille entre le film musical et le drame psychologique, entre la vision d'un Paris jazzy et les conflits d'un père avec sa fille, et s'égare dans une ligne narrative décousue. On attendait beaucoup de The Eddy, surtout avec le nom de Damien Chazelle au générique. […] Là, c'est raté et loin du charme des films sur le Paris jazzy. 1,5/5

    Lire la critique complète

    Selon The Wall Street Journal :

    Une grande partie des dialogues dans The Eddy semble improvisée, ce qui pourrait, dans d’autres circonstances, être une qualité. Ce n’est pas le cas ici. On a le sentiment que les personnages ne s’écoutent pas parler et qu’il n’y a ni objectif narratif ni de ligne directrice claire. 1,5/5

    Lire la critique complète
     




    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • The Eddy sur Netflix : Jorja Smith, Sopico,... la playlist de la série musicale de Damien Chazelle
    • The Eddy sur Netflix : que vaut la série musicale du réalisateur de La La Land ?
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top