Notez des films
Mon AlloCiné
    9-1-1 Lone Star sur M6 : que vaut le spin-off de 9-1-1 sur des pompiers au Texas ?
    Par Jean-Maxime RENAULT (@J_M_Renault) — 5 nov. 2020 à 12:01
    FBwhatsapp facebook Tweet

    M6 entame la diffusion ce jeudi de la première saison de "9-1-1: Lone Star" avec Rob Lowe et Liv Tyler, qui n'est autre que le spin-off de "9-1-1" se déroulant au Texas. Est-il à la hauteur ?

    De quoi ça parle ?

    Lorsqu'une intervention tourne au drame à Austin, causant la mort de la quasi-totalité d'une brigade, le new-yorkais Owen Strand est envoyé sur place, au Texas, pour prendre les commandes de la caserne 126. Accompagné de son propre fils, T.K., lui-même pompier, il va devoir composer une nouvelle équipe. Tous devront faire preuve de sang froid pour venir en aide aux personnes en danger.

    Créée par Ryan MurphyBrad Falchuk & Tim Minear. 10 épisodes vus sur 10. 

    A partir du jeudi 5 novembre sur M6.

    à quoi ça ressemble ?
    9-1-1: Lone Star - saison 1 Bande-annonce VF

     

    C'est avec qui ?

    9-1-1: Lone Star est portée par Rob Lowe, le comédien de 56 ans spectaculairement en forme, qui enchaîne les séries depuis une quinzaine d'années (Brothers & Sisters, Parks And Recreation, Code Black... et un nombre vertigineux de flops). Son fils est joué par le jeune américano-israélien Ronen Rubinstein, croisé dans la série slasher Dead of Summer. Le premier rôle féminin est tenu par Liv Tyler, vue récemment à la télévision dans The Leftovers, et qui compte quelques rôles cultes au cinéma entre Le seigneur des anneaux et Armageddon. Elle a toutefois quitté la série à l'issue de la saison 1 pour des raisons personnelles, liées à la pandémie. L'équipe est complétée par Jim Parrack (True Blood), Lyndsy Fonseca (Desperate Housewives, How I Met Your Mother), entre autres visages familiers.

    9-1-1: Lone Star
    9-1-1: Lone Star
    Sortie le 19 janvier 2020 | 42min
    Série : 9-1-1: Lone Star
    Avec Rob Lowe, Liv Tyler, Ronen Rubinstein, Ronen Rubinstein, Sierra Aylina McClain
    Presse
    3,4
    Spectateurs
    3,3

    ça vaut le coup d'oeil ?

    "J'aime bien dire que Lone Star est la version "saveur barbecue" de 9-1-1" nous confiait le showrunner de la Lone Star, Tim Minear, il y a quelques semaines. Et cette description est en effet tout à fait pertinente ! Exit Los Angeles, ses buildings aux brillants reflets, ses canyons de tous les dangers et ses plages bondées, bienvenue à Austin, au Texas, ville moyenne entre plaines et collines qui connaît depuis quelques années un essor considérable grâce à l'installation de grandes entreprises technologiques. Un endroit idéal pour situer l'action de ce spin-off plus rural puisque les paysages sont différents, les mentalités de la population aussi et les situations d'urgence qui en découlent sont de ce fait un peu plus tournées vers la nature. Que les fans de 9-1-1 se rassurent toutefois : la mécanique est la même, seuls les décors sont réellement dépaysants... et un filtre jaunâtre auquel il faut s'habituer, vraiment pas du plus bel effet, sans doute pour pouvoir instantanément les distinguer.

    Mais alors quel est l'intérêt de cette série si elle est si proche de son modèle ? Ses personnages, assurément ! Passé les premiers épisodes d'installation où les héros s'apprivoisent avec plus ou moins de facilité, une vraie belle alchimie de groupe se dégage, comme dans la série mère, mais avec des dynamiques différentes et une chaleur qui finit par vous envelopper et vous faire sentir comme à la maison. Grâce à un point de départ fort -un héros qui débarque de la ville à la campagne pour construire une nouvelle équipe sur des cendres, littéralement- Lone Star parvient à se démarquer rapidement et raconter, au-delà des habituelles situations d'urgences toujours plus incroyables et spectaculaires qui émaillent les épisodes, l'histoire de femmes et d'hommes tous très différents qui doivent se serrer les coudes face à l'adversité et apprendre à s'accepter et pourquoi pas même... à s'aimer.

    Comme Ryan Murphy aime de plus en plus souvent le faire, avec récemment Hollywood sur Netflix par exempe, 911: Lone Star revêt ainsi les habits d'une quasi-utopie, tout particulièrement dans cette région des Etats-Unis, où la différence n'est sans doute pas acceptée avec autant de bienveillance que la série voudrait le faire croire. Un parti pris fort et assumé dans une Amérique toujours plus divisée qui fera râler les plus grincheux sans doute, mais qui relève du geste politique. La diversité est donc de mise : le fils du héros est homosexuel et entame une tendre et torride histoire avec un flic latino; l'équipe compte un homme noir transgenre incarné par Brian Michael Smith, le premier à obtenir un rôle régulier à la télévision américaine... Le seul véritable point faible de la série est sans doute le personnage de Liv Tyler, plutôt attachant mais qui se retrouve trop souvent à l'écart du groupe, avec sa propre intrigue, résolue à la fin de la saison d'ailleurs. 

    9-1-1 : Lone Star fait partie du cercle fermé des spin-off aussi réussis que leur modèle, qui démarre fort et qui poursuit sur sa lancée tout au long de cette première saison. Un divertissement impeccablement exécuté aux personnages attachants qui devrait ravir les fans de la franchise. 

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • AbsoluteRH
      Perso je n'ai pas trouvé 911 très réussie (trop convenue et attendue, avec des intrigues secondaires sans intérêt, le tout dans une ambiance trop bon-enfant) donc ça sera sans moi pour ce spin-off je pense.
    Voir les commentaires
    Back to Top