Mon AlloCiné
    La Boum 2 sur TFX : Sophie Marceau s'est fâchée avec le réalisateur après ce film
    Par Emilie Schneider — 3 nov. 2020 à 18:00

    TFX diffuse ce soir "La Boum 2" de Claude Pinoteau, avec Sophie Marceau. L'actrice, qui s'apprêtait à retrouver le réalisateur pour son film suivant, s'est retractée et a payé cher son désistement.

    En 1982, deux ans après La BoumClaude Pinoteau tourne la suite de ce teen movie qui a révélé et fait de Sophie Marceau une véritable star. L'actrice y interprète à nouveau Vic, qui s'apprête à faire son entrée au lycée. Désormais âgée de quinze ans, la jeune fille tombe amoureuse d'un garçon, Philippe, pendant un concert de rock. Le public est une nouvelle fois au rendez-vous et La Boum 2 fait un score proche de son prédécesseur au box-office français, avec un peu plus de 4 millions de spectateurs.

    Après ce succès, Claude Pinoteau signe en 1984 le thriller La 7ème cible avec Lino Ventura. Ce dernier incarne un écrivain réputé, agressé un soir dans la rue et victime de coups de téléphones et de lettres anonymes intempestifs. Outre Lino Ventura, qui tourne alors pour la quatrième et dernière fois avec lui, Pinoteau retrouve Sophie Marceau, qui joue Laura, la fille du personnage de Ventura. Un petit rôle qui ne nécessite que six jours de tournage. L'occasion pour elle de non seulement retrouver le cinéaste qui l'a lancée et qu'elle désigne comme son « papa cinématographique »*, mais aussi de donner la réplique à un autre acteur majeur du cinéma français, après Claude Brasseur (La Boum), Gérard Depardieu (Fort Saganne) et Jean-Paul Belmondo (Joyeuses Pâques).

    AGENCE / BESTIMAGE
    Claude Pinoteau et Sophie Marceau en 1982.

    Mais son rôle prend finalement plus d'ampleur que prévu : Sophie Marceau doit tourner trente jours contre les six prévus. Parallèlement à ce projet, Andrzej Zulawski lui propose d'être l'héroïne de son prochain film, L'Amour braque, après la défection d'Isabelle Adjani. Les deux tournages sont incompatibles et pour Marceau, le choix est vite fait : en plus de jouer sous la direction de Zulawski, son compagnon de l'époque, L'Amour braque est l'occasion pour elle de se défaire de l'image lisse de ses débuts.

    Le premier jour de tournage de La 7ème cible, Sophie Marceau annonce au producteur Alain Poiré qu'elle quitte le film. Elle se rend ensuite dans le hall de l'aéroport de Roissy, où l'équipe prépare les premières prises de vue, pour annoncer elle-même la nouvelle à Pinoteau, qui prend son désistement comme une trahison : « J'estimai que nous n'avions plus rien à nous dire. Elle voulut m'embrasser avant de partir. Je refusai. » Elle est remplacée au pied levé par Elisabeth Bourgine.

    La Boum 2
    La Boum 2
    Sortie le 8 décembre 1982 | 1h 47min
    De Claude Pinoteau
    Avec Sophie Marceau, Pierre Cosso, Brigitte Fossey, Claude Brasseur, Sheila O'Connor
    Spectateurs
    2,2
    Voir sur Prime Video

    Une décision qui coûte cher à la comédienne : « Le lendemain je reçois une lettre recommandée disant que je devais leur payer cinq fois le prix de mon cachet ! » Gaumont, qui produit La 7ème cible, lui impose en effet de payer un dédit d'un million de francs. Pour régler cette somme, elle contracte un emprunt qu'elle mettra longtemps à rembourser. Finalement, Sophie Marceau et Pinoteau se réconcilieront et se retrouveront en 1988 pour L'Étudiante.

    * Toutes les citations sont extraites de Sophie Marceau, en toute liberté, Frédéric Quinonero, Editions Mareuil (2019).

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • Une Rencontre sur W9 : 4 autres romances avec Sophie Marceau pour prolonger le plaisir
    • La Fille de d'Artagnan sur Arte : quand Sophie Marceau exige le renvoi du réalisateur
    Commentaires
    • Plaza13
      je parlais de la forme pas du fond...
    • souslesoleil
      Au contraire elle est la classe incarnée. Elle n'a pas plié devant l'argent de la Gaumont pour pouvoir tourner des films exigeants, les films qu'elle voulait faire.
    • souslesoleil
      Il est certain que la production ne l'a pas appris le jour du tournage. Le conflit existait avant et Sophie Marceau pouvait tourner les 2 films puisqu'elles n'avait que 6 jours sur le film de Pinoteau. Mais les 6 jours sont devenus 30 comme par magie. Gaumont pensait pouvoir la faire plier, ils se trompaient.
    • Plaza13
      pas classe du tout...
    • andiran23
      En même temps, annoncer le jour du début du tournage que tu quittes un projet, c'est pas terrible, quand même !
    Voir les commentaires
    Back to Top