Mon compte
    Bac Nord : une nouvelle bande-annonce sous tension avec Gilles Lellouche et François Civil
    3 déc. 2020 à 11:10
    Mis à jour le 11 août 2021 à 13:39
    Maximilien Pierrette
    Journaliste cinéma - Tombé dans le cinéma quand il était petit, et devenu accro aux séries, fait ses propres cascades et navigue entre époques et genres, de la SF à la comédie (musicale ou non) en passant par le fantastique et l’animation. Il décortique aussi l’actu geek et héroïque dans FanZone.

    Attendu le 18 août 2021 dans nos salles, "Bac Nord" fait monter la température avec une bande-annonce sous tension dans laquelle s'illustrent Gilles Lellouche, François Civil, Karim Leklou et Adèle Exarchopoulos.

    Six ans après La FrenchCédric Jimenez renoue avec Gilles Lellouche et la ville de Marseille. Mais au présent, ou presque, puisque Bac Nord se déroule en 2012, dans les quartiers Nord de la cité phocéenne, alors zone au taux de criminalité le plus élevé de France. Un contexte hautement explosif dans lequel la brigade de terrain franchit régulièrement la ligne jaune pour améliorer ses résultats, jusqu'à ne plus être soutenue par sa hiérarchie lorsque la justice s'en mêle.

    Bac Nord
    Bac Nord
    Sortie : 18 août 2021 | 1h 44min
    De Cédric Jimenez
    Avec Gilles Lellouche, François Civil, Karim Leklou, Adèle Exarchopoulos, Kenza Fortas
    Presse
    3,5
    Spectateurs
    4,2
    louer ou acheter

    Pour son quatrième long métrage en tant que réalisateur, après Aux yeux de tous, La French et HHhH, Cédric Jimenez reste dans le thriller et continue d'explorer les notions de Bien et de Mal, des frontières toujours plus floues qui les séparent et de ce que l'on est prêt à faire pour que justice soit faite. Des thèmes qu'il développe ici à travers les personnages incarnés par Gilles Lellouche, François CivilKarim Leklou et Adèle Exarchopoulos qui, après le très drôle Mandibules de Quentin Dupieux, va s'illustrer dans un registre très différent.

    Car Bac Nord est attendu dans les salles françaises le 18 août 2021. Avec une ambiance qui tranchera radicalement avec celle des fêtes de Noël, comme le laisse entendre cette bande-annonce sous tension dans laquelle chaque situation semble pouvoir dégénérer d'une seconde à l'autre, tandis que la mise en scène paraît inspirée.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    • tueurnain
      Quelques avant premières pour le public quelques jours avant la sortie officielle peut être???
    • L'indien zarbi
      Je parle des avis publics. Je viens de le voir. C'est une tuerie..
    • tueurnain
      Normal, les journalistes bénéficient d'avant premières...
    • tueurnain
      Les homicides seuls sont en hausses depuis quelques années après effectivement des décennies de baisse, mais maintenant ça repart à la hausse...Mais bon, je pense qu'on peut s'arrêter là vue que chacun vas camper sur ses positions.
    • Cyphre14
      Nous ne parlons pas de la même chose...il était question des homicides et là tu bifurques opportunément vers les homicides + les tentatives d'homicides selon la méthode de calcul contestable et contestée de Bauer qui tire les chiffres vers le haut (cf mes échanges avec Nikos sur ce point).
    • tueurnain
      Nous n'avons pas les mêmes chiffres, de mon coté j'ai 90% d'augmentation du nombre d'homicides ou de tentatives d'homicides en 20 ans, on passe de 2 338 en 2000 à 4 472 cas en 2020...Si pour toi c'est marginal...
    • L'indien zarbi
      Bizarre, le film est sorti il n'y a que vingt quatre heures, et toutes les critiques datent de pratiquement trois ou cinq jours.
    • Homie
      Si seulement il n'y avait que Marseille.... C'es monnaie courante un peu partout ! Moi je du 51 : journaliste tabassé à reims et dans le coma, Epernay un flic recoit un pavé en pleine tête: dans le coma ... ça c'est des faits qui ont été relayés dans les infos mais dans la réalité c'est beaucoup plus récurrent !!! Guet apens, caillassage des FO, des pompiers qui n'ont pas le savoir vivre de laisser les voitures cramer tranquillement.... Marseille oui est une grande vile donc en parle plus mais les autres villes plus petites sont autant dans la merde ! Les gauchos n'arriveront jamais à être conscient de la réalité...
    • Cyphre14
      Le héros est un policier, on est toujours avec lui et ses deux collègues, c'est un fait. Et la dernière scène c'est un guet-apens tendu par les gamins aux flics, dont notre héros qui a tout fait pour éviter que ça dérape et qui va malheureusement en être victime. Donc c'est tout sauf un film d'extrême-gauche.
    • Cyphre14
      Ce n'est pas que ça veut rien dire, c'est simplement que la méthode à laquelle tu fais référence (l'homicidité de Bauer) est plus que contestable car elle repose sur des données brutes susceptibles de correction (car une tentative de meurtre peut in fine être requalifiée en simple violence et donc être retirée de la catégorie des tentatives). Pour d'autres infractions, oui il y a des augmentations (même s'il faut toujours faire attention dans l'interprétation des chiffres car parfois l'augmentation est due à un plus grand nombre de plaintes par les victimes, et pas uniquement à un plus grand nombre de faits ) mais ce n'est pas non plus une explosion comme l'extrême-droite veut nous le faire croire.
    • Cyphre14
      C'est faux, la Lettonie, la Lituanie, la Finlande, la Belgique et une dizaine d'autres pays ont un taux plus important selon Eurostat.
    • L'indien zarbi
      Tiens, un truc que j'ai remarqué il y a un bon moment. Impossible de commenter sur le site d'un journal de gauche ( Libé ect...)Depuis je discute avec les gars du Figaro ou Marianne.Et je peux te dire, quelque soit le bord, tout le monde y va a fond.
    • nikos182
      Si les miserables etait un film du point de vue des policiers le film aurait arreter de nous faire croire que leur principal taf (au policiers) c'est d'être confronté a des mômes de 10 11 ans (et de galérer face a eux jusqu'a faire une bavure) : procédé facile qu'a utiliser le film pour susciter la compassion (mettre des mômes de 10 11 ans). (avec une bavure jamais vu d'ailleurs)
    • nikos182
      La France est le pays d'Europe qui affiche le taux d'homicides le plus élevé : ceci devrait interpeller tout le monde
    • tueurnain
      Ah ben si pour toi les misérables et la haine ne sont pas des films d'extrême gauche, je sait pas ce qu'il te faut...
    • nikos182
      les tentatives d'homicide explosent et ca ne veux rien dire ? Mais si tu veux on peux parler de TOUT ce qui augmente notamment les atteintes a l'integrité physique (coups et blessures volontaires), les agressions. Pour toi ca ne voudras toujoures rien dire ? refus de voir la realité en face peut etre ?
    • Cyphre14
      Le fait qu'il y ait des problèmes de sécurité ne justifie pas qu'on puisse réduire des quartiers à ça, en prélevant les situations les plus spectaculaires (kalach' brandies, émeutes, meurtres...) à des fins de pur divertissement.
    • Cyphre14
      Misérables d'extrême-gauche? Lol, c'est un film du point de vue des policiers, rien que ça ce n'est pas d'extrême-gauche.La haine est le film le plus consensuel qui soit sur les banlieues, en témoigne la réception critique quasi unanime à l'époque.Pas vu les deux autres. En réalité, la plupart du temps ce sont des fictions gentiment centristes ou sociales-démocrates, la banlieue c'est terrible mais c'est de la faute de personne.
    • Cyphre14
      De façon tout à fait marginale puisque presque le même niveau qu'en 2008.
    • Cyphre14
      Faut arrêter de lire le Figaro et Bauer, hein, ce concept d'homicidité n'est pas suffisamment fiable pour évaluer l'augmentation des tentatives de meurtre qui tirent vers le haut les chiffres, ce qui arrange bien Bauer.
    Voir les commentaires
    Back to Top