Mon compte
    Black and White sur France 3 : c'est quoi cette mini-série sur la décolonisation ?
    Par Lucie Reeb — 10 déc. 2020 à 09:00

    Ce jeudi soir, France 3 lance sur son antenne "Black and White", une série historique qui va nous transporter à Dakar au milieu du XXème siècle.

    Mamadou Diop DLM

    De quoi ça parle ?

    Après de multiples tentatives et accidents, Jean Mermoz, un célèbre aviateur français, pose son avion le 27 mai 1947 à Dakar ! C’est la première fois que la métropole et l’Afrique sont reliés, permettant ainsi aux hommes et marchandises de voyager rapidement. Black and White est une saga romanesque qui raconte les passions d’une époque rythmée par les amours, les haines, les guerres… Colons et militants indépendantistes résistent ensemble et s’affrontent jusqu’au 4 avril 1960, jour de l’indépendance du Sénégal…

    Black and white
    Black and white
    Sortie le 10 décembre 2020 | 52min
    Série : Black and white
    Avec Marème N'Diaye, Olivier Chantreau, Isabelle Gélinas, Laurent Grévill, Dominique Labourier
    Spectateurs
    2,8
    Voir sur Salto

    L’histoire de l’Afrique à l’honneur sur France Télévisions

    Jusqu’en juillet 2021, France Télévisions est partenaire de la Saison Africa 2020, qui offrira la possibilité aux téléspectateurs de toutes générations d’avoir un regard nouveau sur l’Afrique d’hier et aujourd’hui à travers une programmation spéciale faite de documentaires, fictions, concerts… Ainsi, en octobre dernier, France 2 diffusait Décolonisations : du sang et des larmes, une série-documentaire de David Korn-Brzoza abordant la décolonisation, et France 5, de son côté, proposait Modèles noirs, regards blancs, réalisé par Aurélia Perreau et Elise Le Bivic, traitant de la représentation des Noirs dans la culture populaire française.

    C’est dans cette démarche que s’inscrit Black and White, diffusée sur France 3 à partir de ce jeudi 10 décembre à 21h. Cette fresque historique aborde le quotidien d’une colonie en faisant appel à des comédiens européens et africains. Réalisée par Moussa Sene Absa, un cinéaste sénégalais, cette mini-série en 4 épisodes a donc pour but de montrer la réalité contradictoire du colonialisme français où violence, esclavagisme et injustices s’entremêlent avec les idéaux des Droits de l’Homme et du Citoyen, qui permettaient à ces mêmes peuples oppressés de combattre.

    Mamadou Diop DLM

    Côté casting, c’est Marème N’Diaye, découverte dans Amin et Possessions, qui incarnera le personnage principal. Elle donnera pour l’occasion la réplique à Olivier Chantreau, que l’on a vu à ses débuts dans Coeur Océan, et qui a dernièrement joué dans Aux Animaux la guerre et PhilharmoniaIsabelle Gélinas quant à elle tiendra le rôle de Hélene Favier. Laurent Grévill, Dominique Labourier et Aurélien Wiik viennent compléter cette distribution.

    Rendez-vous ce jeudi soir à 21h sur France 3 pour découvrir les deux premiers épisodes de Black and White.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • NegMarron
      Encore une comédie francaise ou les réalisateur essaie de romaniser la colonisation et l'esclavage, arrêter, cette période était horrible, les colons traitait les esclaves comme des sous hommes.
    • Jayson W.
      La colonisation française en Indochine n'est pas dramatiquement vu de façon négative pour diverses raisons à l'inverse de la colonisation de l'Afrique. Et le point d'orgue de pourquoi il n'y a pas un focus là dessus est la même raison pour laquelle le Vietnam n'a jamais au grand jamais demandé aucune excuse officielle de la Corée du Sud pour les crimes des soldats coréens durant la Guerre du Vietnam ou pourquoi le Vietnam, toujours, ne demande rien à la Chine pour la colonisation. C'est juste une autre façon de voir les choses. La Chine et la Corée du Sud pleurent chaque année pour des réparations et des excuses du Japon, alors que les pays d'Asie du Sud-est ne le font jamais. C'est une mentalité propre à l'Asie du Sud-est. Et donc la France qui viendrait à faire un focus sur l'Indochine française serait un affront diplomatique surtout qu'une grande partie des habitants de ce qu'était l'Indochine française n'ont pas une très mauvaise image de cette période car avant ça il y a eu les empires chinois, puis après il y a eu la colonisation japonaise et surtout les dictatures communistes. La période coloniale française apparait comme une rayon de soleil.Le reste, franchement, faut arrêter avec gauchistes, droitistes, etc... car c'est d'un ridicule. Sarko il était gauchiste? Je crois pas et il a surement plus voyagé en Afrique que des présidents de gauche. Macron il est gauchiste? Chirac? Etc... C'est un fait que la France a un lien historique avec l'Afrique. C'est sa plus ancienne et plus longue période coloniale! On interroge 10 personnes de chaque pays à propos de l'Afrique, la moitié va pointer la France. C'est juste un fait. Faut arrêter de se regarder le nombril. Plus de 3/4 de la planète voit la France comme le plus grand colonisateur de l'Afrique et ceci encore aujourd'hui. Même les ricains c'est dire donc!Moi perso je suis plus choqué par France Télévisions qui ne fait pas plus de focus sur les DOM-TOM-POM. La France conserve encore assez d'ancienne colonies qu'elle a intégré pour de pas devoir nous obliger en soirée à regarder une mini-série made in Senegal.
    • dixi903
      Le service public, d'orientation gauchiste, semble vouloir nous imposer à tout prix, à des fins plus idéologiques que culturelles, des émissions ou fictions en rapport avec l'Afrique. Je cite Arnaud Ngatcha, le Monsieur opérations spéciales de France Télévisions : Nous voulons ouvrir une fenêtre sur l'Afrique avec laquelle la France a un lien historique très fort.A noter qu'ils semblent, en comparaison, beaucoup moins se soucier de l'histoire de l'Indochine, ancienne colonie française d'Asie du sud-est.
    • tueurnain
      Oui, je sent que comme d'hab on vas partir sur la culpabilisation habituel du méchant homme blanc oppresseur systémique...
    • Ha'Otep
      Parlons de la traite des noirs par les J.... ah non on peut pas.
    • Plaza13
      le titre n'a pas été censuré ?
    • Florens Penn-Ar-Bed
      Encore une occasion de nous faire culpabiliser alors que nous (notre génération) n'y sommes pour rien dans tout ça. Parlons de la traite des noirs entre noirs ou parlons de la traite des noirs par les arabes pour changer un peu.J'aurais même préféré un biopic sur Michael Jackson, vu le titre.
    Voir les commentaires
    Back to Top