Mon AlloCiné
    Pieces of a Woman sur Netflix : les secrets de l'impressionnante scène d'accouchement
    Par Thomas Desroches (@ThomDsrs) — 8 janv. 2021 à 17:00

    Disponible sur la plateforme Netflix, "Pieces of a Woman", film du Hongrois Kornél Mundruczó, dresse le portrait d'une femme endeuillée par la mort de son nouveau-né. Dès son ouverture, le drame offre une séquence saisissante.

    Pour son premier projet en langue anglaise, le cinéaste hongrois Kornél Mundruczó réalise Pieces of a Woman. Plus qu'un simple drame, ce film raconte son histoire, mais surtout celle de son épouse, Kata Wéber, qui signe le scénario. Œuvre cathartique donc, le long métrage, qui fut d'abord une pièce de théâtre, suit le deuil périnatal d'une jeune femme, interprétée par Vanessa KirbyÀ ses côtés, la Britannique donne la réplique à Shia LaBeouf, son mari de cinéma, et l'immense Ellen Burstyn, troublante en mère suffocante. Bouleversant et nécessaire - comme nous l'expliquions ici -, Pieces of a Woman s'imprime dans l'esprit du spectateur dès son introduction avec une scène d'accouchement longue de 25 minutes.

    Pieces of a Woman
    Pieces of a Woman
    Sortie le 7 janvier 2021 | 2h 06min
    De Kornél Mundruczó
    Avec Vanessa Kirby, Shia LaBeouf, Ellen Burstyn, Iliza Shlesinger, Sarah Snook
    Presse
    3,8
    Voir sur Netflix

    Comme dans White God et La Lune de Jupiter, ses deux précédents films, Kornél Mundruczó se tourne vers le plan-séquence. Pour l'auteur, cette technique lui permet d'accentuer le réalisme et de créer un pont entre l'héroïne et le public, afin qu'il puisse ressentir toute l'intensité de l'incident. Ce moment clé fut filmé les deux premiers jours de tournage. Quatre prises ont été réalisées le premier jour et deux le second. Armé de sa caméra à l'épaule, le chef opérateur Benjamin Loeb suit une Vanessa Kirby pétrie de douleurs, qui se dirige dans toutes les pièces de sa maison, de la cuisine à la chambre à coucher.

    Un travail de préparation

    Formée sur les planches, l'actrice précise dans les colonnes d'Entertainment Weekly qu'elle était excitée à l'idée de relever ce défi technique : "Faire une prise de 30 minutes sans interruption était un choix libérateur pour moi. Cela permet de se jeter dans le vide." Vanessa Kirby l'admet : n'ayant jamais elle-même accouchée, la plus grande difficulté était de respecter l'authenticité de la situation. "Si l'on ne croit pas à cette scène, alors le reste du film ne peut pas fonctionner", assure-t-elle.

    Peu convaincue par les documentaires, elle s'est, entre autres, entourée d'une obstétricienne anglaise et a suivi une équipe de sages-femmes pendant leur exercice. Au cours d'un après-midi, la comédienne raconte avoir été témoin d'un accouchement : "Elle commençait juste à pousser. Elle a accepté que je sois dans la pièce avec elle et cela a tout changé pour moi puisque j'ai réalisé le miracle, mais aussi la terreur d'un tel moment." Le travail de Vanessa Kirby paye : à l'issue de la présentation du film à la Mostra de Venise en 2020, elle remporte la coupe Volpi de la meilleure interprétation féminine. Un succès qu'elle devrait - à en croire les rumeurs - réitérer aux Oscars.

    Découvrez la bande originale du film signée Howard Shore :

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • Pieces of a Woman sur Netflix : c’est quoi ce film bouleversant sur la perte d'un enfant ?
    • Netflix : Vanessa Kirby et Shia LaBeouf dans la bande-annonce du drame familial Pieces of a Woman
    • La Lune de Jupiter "mixe les genres" selon Kornél Mundruczó
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top