Mon AlloCiné
    Rambo 3 : la délirante exigence salariale de Stallone
    17 mai 2021 à 18:00
    Olivier Pallaruelo
    Olivier Pallaruelo
    -Journaliste cinéma / Responsable éditorial Jeux vidéo
    Biberonné par la VHS et les films de genres, Olivier Pallaruelo délaisse volontiers la fiction pour se plonger dans le réel avec les documentaires et les sujets d'actualité. Amoureux transi du support physique, il passe aussi beaucoup de temps devant les jeux vidéo depuis sa plus tendre enfance.

    Diffusé ce soir sur la chaîne C8, "Rambo 3" fut à l'époque le film américain le plus cher jamais réalisé, hors inflation. Il faut dire que les exigences salariales de Sylvester Stallone n'ont pas franchement aidé...

    Carolco Pictures

    Le formidable premier film de la saga Rambo signé Ted Kotcheff et sorti en 1982, mettait en scène l'émouvante histoire de l'ex béret vert revenant du Viêtnam et redevenu simple civil, incapable de se réinsérer dans une société qu'il ne comprenait plus et qui l'avait marginalisé.

    D'une première oeuvre sensible qui ne dédaignait pas pour autant les morceaux de bravoure, Rambo II faisait table rase de toute considération psychologique à peine trois ans plus tard. Sous la houlette de George Pan Cosmatos, Rambo devient une machine à tuer prête à rempiler pour aller sauver les copains restés prisonniers au Viêtnam. Un pur Actioner violent qui s'inscrit dans l'Amérique reaganienne et son fameux slogan "L'Amérique est de retour". Au-delà de ses qualités artistiques tout à fait discutables, le public fit un triomphe à ce Rambo II, permettant d'engranger plus de 300 millions $ de recettes au Box Office mondial.

    Du coup, pourquoi s'arrêter en si bon chemin et ne pas continuer à creuser le filon ? Trois ans plus tard, Sly rempile pour un 3e opus, sous la houlette cette fois-ci de Peter McDonald, diffusé ce soir à 21h15 sur la chaîne C8. Cette fois-ci, Rambo part affronter les méchants Russes en Afghanistan et aider au passage les Moudjahidins qui luttent contre l'envahisseur.

    Rambo III
    Rambo III
    Sortie le 16 octobre 1988 | 1h 40min
    De Peter MacDonald
    Avec Sylvester Stallone, Richard Crenna, Marc de Jonge, Kurtwood Smith, Spyros Fokas
    Spectateurs
    2,4
    louer ou acheter

    Si la franchise est plus que jamais sur une pente artistiquement déclinante, ce Rambo 3 est aussi un record. Avec un budget de production de 63 millions de dollars hors promo, soit, ajusté à l'inflation, plus de 142 millions $ à ce jour, c'est alors le film américain le plus cher jamais réalisé.

    Dans cette inflation budgétaire, Sly y a aussi sa large part. Il est loin le temps où, dans First Blood, il avait touché un salaire plutôt généreux : 3,5 millions $. Pour Rambo 3, la star demanda un cachet astronomique de 16 millions de $ ! Avec un petit raffinement supplémentaire : une partie de ce salaire devait être affecté à l'achat d'un jet privé Gulfstream, d'une valeur de 12 millions $; le reste sous forme d'un gros chèque.

    Autant dire qu'avec ce budget et ces émoluments, Rambo 3 avait plutôt intérêt à cartonner au Box Office... Mais le film se fait étriller au Box Office américain par Paul Hogan revenu jouer du couteau australien dans Crocodile Dundee II. En France, il attire deux fois moins de spectateurs que le précédent volet.

    Avec 189 millions de $ récoltés, soit une baisse de 26% des recettes comparées avec Rambo II : la mission, ce Rambo III ne fut pas non plus un flop cuisant; mais contribua à plonger la franchise dans une longue sédation de 20 ans, jusqu'à la sortie de John Rambo.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top