Mon compte
    1er jour France : Cruella impose sa loi
    24 juin 2021 à 16:45
    Brigitte Baronnet
    Brigitte Baronnet
    -Journaliste
    Passionnée par le cinéma français, adorant arpenter les festivals, Brigitte Baronnet est journaliste pour AlloCiné depuis 10 ans. Elle anime le podcast Spotlight.

    "Cruella" avec Emma Stone et Emma Thompson démarre fort : le film dérivé des "101 Dalmatiens" arrive largement en tête de cette première journée d'exploitation dans les salles de cinéma.

    Disney
    RangFilmEntrées*Nombre de copies*Moyenne par copie*
    1 Cruella  68 981 (dont 25 444 en AVP) 582 119
    2 Opération Portugal  23 085 (dont 10 733 en AVP) 350 66
    3 Un Espion ordinaire  11 022 (dont 618 en AVP) 323 34
    4 Gagarine 6 993 (dont 4 675 en AVP) 119  59
    5 Indes Galantes 6 555 (dont 4 933 en AVP) 59 111
    6 Ibrahim 4 334 (dont 1 966 en AVP) 115 38
    7 Freaky 3 706 218 17
    8 D'où l'on vient 3 391 (dont 467 en AVP) 226 15
    9 Tokyo Shaking 3 338 (dont 228 en AVP) 180 19
    10 Minari 2 502 (dont 785 en AVP) 120 21
    11 Wendy 2 193 (dont 1 003 en AVP) 122 18
    12 Une histoire à soi 681 24 28

    13

    Shorta 504 (dont 90 en AVP) 77 7
    14 La Guerre des boutons (reprise) 75 4 19
    15 Zazie dans le métro (reprise) 60 4 15
    Cruella
    Cruella
    Sortie le 23 juin 2021 | 2h 14min
    De Craig Gillespie
    Avec Emma Stone, Emma Thompson, Joel Fry, Paul Walter Hauser, Mark Strong
    Presse
    3,6
    Spectateurs
    4,1
    Séances

    PILS - Par ici les sorties cinéma du 23 juin 2021

    PILS - Par ici les sorties cinéma du 23/06/2021

     Source : CBO Box-Office

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • Cruella : une suite est-elle prévue ?
    • Opération Portugal, Brice de Nice, Chouchou : 5 héros de sketchs devenus des longs métrages
    Commentaires
    • andiran23
      Oui voilà, le piston ça empêche pas que certains pistonnés soient très bons et nous donnent de belles choses, mais là ça fait vraiment, vraiment BEAUCOUP d'un coup. Je vois pas comment elle pourrait faire un deuxième film. M'enfin de toute façon, si c'est pour faire un machine aussi affreusement daté que j'ai 16 ans et j'aime un mec de 35 et je suis pas comme les autres filles et ..., au secours
    • Ramm-MeinLieberKritiker-Stein
      Peu. Trop peu.
    • Scaar Alexander Trox
      Parce qu'assurément, une bonne partie de la population a l'opportunité, ou l'équivalent de l'opportunité, de faire, à peine sortie de la majorité, son petit film distribué dans une centaine de salles...Sic.
    • singeou7
      Mais combien de film sont redécouverts ou remis sur le devant de la scène ?
    • tueurnain
      Tu voit qu'on peut être d'accord sur quelques chose!
    • Ramm-MeinLieberKritiker-Stein
      Oui on est d'accord, ça ne vaut rien. Mais à quoi ça servirait d'attendre que plus de personnes aillent le voir si dès la première semaine personne ne va le voir ?
    • meiyo
      désespérant, cruella et public. Désolé mais trop c'est trop.
    • singeou7
      J'ai très hâte de découvrir en quoi le film a des accointances avec le cinéma d'Honoré d'ailleurs, parce que si c'est le cas vous vous serez tous formidablement fourvoyés.
    • singeou7
      Le nombre de gens qui le verront et je ne parle pas que de la salle. Et quand bien même, des avis spectateurs Allociné autant dithyrambiques qu'unanimement mauvais, ça se méprise et ça ne vaut rien.
    • Ramm-MeinLieberKritiker-Stein
      Deux semaines ou pas, il fera même pas 50 000 entrées (20 000 même pas en deux semaines source cine-directors.net). Qu'est-ce que ça change ?
    • Cooper1992
      Quand un film possède 2,9/5 par exemple, globalement la réception est mitigé mais rien de cata' non plus, rien n'empêche de se prendre une claque mais quand ça frole le -1/5, là bon...suffit de voir la liste des pires notations d'allociné, la plupart sont des indéfendables ou alors comme gros nanar.
    • Hunnam29
      Après honnêtement, perso j'ai le piston je le prends aussi. Genre tu as une idée artistique et on te donne l'argent et les moyens pour le faire. Qui ne serait pas tenté ? Que ce soit en cinéma, musique, littérature...Après là où ça part dans l'excès, c'est de directement mettre le film à Cannes, de le médiatiser à fond... Cannes pour moi c'est un peu le summum même si tout les films ne sont pas forcément tous bons. Mais le siens il n'est pas même pas mis dans la sélection Un certains regard, ou à la quinzaine des réalisateurs comme c'est le cas pour la plupart des réalisateurs / réalisatrices, c'est directement la sélection officielle. Et je pense que là, Thierry Frémaux a été effectivement un peu trop influencé.Mais sinon voir quelqu'un se lancer par piston, pourquoi pas. Ca peut aussi être une malédiction en fait. Tu peux très vite te lancer sans vraie idée ou trop jeune parce qu'on te donne les moyens, te planter royalement et vite mettre fin à ta carrière de réalisateur / réalisatrice.
    • Peluche chinchilla cinéphile
      J'ai personnellement beaucoup aimé son histoire et son esthétisme, il faut dire que ça va bien avec le sujet de la mode.
    • singeou7
      Certainement pas deux semaines après la sortie.
    • Plaza De lavega
      tout à fait: le public a toujours raison...(pour le meilleur et pour le pire)Après, une note...un sondage indique simplement une tendance positive ou négative.On sait tous que qualité rime rarement avec quantité et que succès ne veut pas dire produit bas de game non plus.Après avoir dit toutes ses banalités...lol ! on va la faire simple:Une œuvre de 7eme art, son but premier et d’être vue si possible par le plus grand nombre et si c'est pas le cas, si le public refuse, c'est qu'il y a un blem venant principalement de l'auteur.
    • Cooper1992
      Un peu quand même, surtout quand ça touche le fond comme ici.
    • Cooper1992
      Il y a combien de réal' en France qui tourne son premier long à 18 ans ? Pratiquement aucun. L'immense majorité démarre vers le milieu de la trentaine après des années d'expériences acquises dans le court-métrage ou en seconde équipe. De nos jours, de mémoire, il y a seulement eu Xavier Dolan qui démarre aussi tôt et Alexandre Aja avec Furia (il le tourne en 1999 à l'âge de 20-21 ans) car papa (Alexandre Arcady) le produit, Aja aura la décence d'admettre plus tard que cette facilité et son privilège sera responsable de l'échec artistique du film. Mais désolé, la Suzanne Lindon à beau sortir qu'elle n'a pas eu l'aide des parents ou bien qu'elle bataille pour faire son film, c'est juste un film sur une ado bourgeoise par la bourgeoisie Parisienne qui tombe amoureux d'un mec qui aurait pu être son père, aucun zéro idée de mise en scène, aucun script (le film tourne méchamment en rond alors qu'il dure seulement 1h15), qui n'a rien à faire dans une salle de cinéma et encore moins à Cannes, mais être la fille de Vincent Lindon et de Sandrine Kiberlain, ça rajoute non seulement une facilité extrême dans ce milieu (entre le pistonnage et le copinage) mais aussi une touche de glamour car les médias adorent depuis toujours les enfants des stars.Je précise, je ne suis pas jaloux, je n'ai aucune envie de faire du cinéma donc pas de frustration perso mais quand je pense qu'il y a des mecs qui galèrent pour faire le moindre film car ne trouve pas de financement ou n'a pas assez de copain dans le milieu quand une gamine tourne son caprice à 18 ans seulement pour finalement se prendre un bide en salle et des critiques horribles, je n'imagine même pas la rancœur. Mais tant que la personne est talentueuse, comme Alexandre Aja (qui aujourd'hui le critique d'être un fils de ?), ça passe mais pas ici.Concernant ta comparaison avec une carrière défrichée par leur parents, le contexte est totalement différent. Par exemple, un fiston ne deviendra jamais médecin comme papa et maman sans suivre des très difficiles études, il sera peut-être avantagé par rapport à un nobody mais finalement pas tant que ça.
    • tueurnain
      Bien dit!
    • singeou7
      La complaisance des émissions n'est pas imputable au film.
    • singeou7
      La note spectateurs ce n'est pas un argument.
    Voir les commentaires
    Back to Top