Mon compte
    Harry Potter : quels acteurs ont été choisis par J K Rowling ?
    1 juil. 2021 à 17:00
    Corentin Palanchini
    Corentin Palanchini
    -Chef de rubrique Infotainment
    Passionné par le cinéma hollywoodien des années 10 à 70, il suit avec intérêt l’évolution actuelle de l’industrie du 7e Art, et regarde tout ce qui lui passe devant les yeux : comédie française, polar des années 90, Palme d’or oubliée ou films du moment. Et avec le temps qu’il lui reste, des séries.

    "Harry Potter à l'école des sorciers" avait la lourde tâche de présenter un univers et de mettre des visages sur les personnages d'une saga littéraire bien aimée. L'autrice J.K. Rowling a d'ailleurs pu en choisir quelques-uns elle-même.

    Warner Bros.
    Alan Rickman (Severus Rogue)
    Warner Bros. France

    J.K. Rowling souhaitait depuis le début que l'ex-interprète d'Hans Gruber dans Piège de cristal donne vie à Severus Rogue au cinéma. Le comédien a d'abord refusé le rôle, puis accepté après avoir rencontré l'autrice. Entretemps, le rôle est offert à Tim Roth, qui décline la proposition.

    Deux films tournés, et alors que seuls 4 romans sur 7 sont écrits, Alan Rickman en a marre et veut quitter le projet, trouvant que son personnage tourne en rond. Il accepte cependant de repartir dans l'univers magique du jeune sorcier une fois que J.K. Rowling lui fait une révélation sur le passé de son personnage, qui

    spoiler: est resté pour toujours amoureux de la mère de Harry.

    Un secret qui ne sera révélé que bien plus tard et qui fera rester le comédien dans la saga. Il confiera à Empire en 2011 :

    Trois enfants sont devenus adultes depuis qu'un coup de fil de Jo Rowling, qui contenait un minuscule indice, m'a persuadé qu'il y avait davantage à raconter avec Rogue que lui portant toujours le même costume.

    Et de conclure en s'inclinant devant l'inspiration de l'autrice :

    "Nous avons depuis toujours besoin qu'on nous raconte des histoires, mais les histoires ont besoin de grands raconteurs. Merci pour tout, Jo."

    Bien plus qu'un professeur de potions ou de défense contre les forces du Mal ou le directeur de la maison Serpentard, Severus Rogue est un personnage complexe, torturé et passionnant, peut-être l'un des plus marquants de la saga.

    Robbie Coltrane (Hagrid)
    Warner Bros.

    Lorsqu'on lui demande qui pourrait faire un bon Hagrid, ami fidèle mi-humain mi-géant de Harry Potter, J.K. Rowling n'hésite pas une seconde : Robbie Coltrane. Sans doute est-ce son talent, son visage bonhomme et sa solide carrure qui ont convenu à l'autrice ?

    Robbie Coltrane a commencé sa carrière au cinéma dès 1980 avec un tout petit rôle dans Flash Gordon. Il se fera connaître du grand public des années plus tard lorsqu'en 1995, il est engagé pour jouer Valentin Dmitrovich Zukovsky dans GoldenEye. Il reprendra le rôle quatre ans plus tard dans Le Monde ne suffit pas.

    Mais cela n'était pas toujours Coltrane qui jouait Hagrid !

    Le réalisateur Chris Columbus sera contacté par un autre acteur souhaitant interpréter Rubeus Hagrid, un certain Robin Williams, avec qui Columbus avait tourné Madame DoubtfireL'Homme bicentenaire et Neuf mois aussi. Mais Rowling a posé une condition : les acteurs du premier film doivent être britanniques.

    Exit Robin Williams donc, qui n'en tiendra pas rigueur au réalisateur d'avoir suivi cette recommandation, puisqu'il tournera dans la trilogie La Nuit au musée, produite par Columbus.

    Maggie Smith (Professeur McGonagall)
    Warner Bros.

    Elle incarne Minerva McGonagall, la directrice-adjointe de Poudlard. Ancienne membre du département de la justice magique, elle enseigne la métamorphose et dirige la branche "Gryffondor" de l'école. Coiffée en chignon, on aperçoit rarement ses cheveux noirs, et elle affiche souvent un air sévère.

    J.K. Rowling a déclaré qu'elle avait toujours imaginé le personnage avec les traits de Maggie Smith, qui accompagnera la saga du premier au dernier film. L'actrice garde visiblement un souvenir un peu amer du tournages des films Harry Potter :

    Je suis très reconnaissante d'avoir travaillé dans Potter et Downton [Abbey] mais ce n'est pas ce que je considère comme satisfaisant. Je n'ai jamais réellement senti que je jouais, dans ces choses.

    Smith a précisé qu'elle n'avait accepté ces rôles que parce qu'elle ne trouvait pas d'emploi au théâtre qui est sa passion première. Cela ne l'a pas empêchée de marquer une génération de spectateurs avec son rôle d'enseignante impitoyable au premier abord, mais finalement bien différente lorsqu'on la connaît.

    Et Harry Potter dans tout ça ?

    Si elle pouvait donner son avis, J.K. Rowling n'avait pas la possibilité de choisir qui elle voulait pour les trois rôles principaux. Pour Harry, l'autrice a cependant pu imposer qu'il soit britannique et qu'il ait les yeux bleus ou verts. Quant à Hermione, le choix d'Emma Watson a été évident, comme elle le racontait au Huffington Post :

    Pour Hermione, nous étions six dans la salle de projection, et dès qu'Emma est entrée, nous [avons su]. Nous nous sommes exclamés, il y a eu des "Whaou", des "Oh mon Dieu", elle crevait l'écran.

    Quant à Rupert Grint, l'équipe s'est tout simplement dit : "regardez cette moue que fait Rupert... C'est Ron. Non mais regardez ce visage !"

    Dans tous les cas, la décision était collégiale, car le studio (en l'occurence Warner Bros) avait le dernier mot concernant Harry, Ron et Hermione.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top