Mon compte
    La Folle histoire de Max et Léon : ce petit village bressan revenu au temps de l'Occupation
    29 juil. 2021 à 22:00
    Clément Cuyer
    Clément Cuyer
    -Journaliste
    Clément Cuyer apprécie tous les genres, du bon film d’horreur qui tâche à la comédie potache. Il est un "vieux de la vieille" d’AlloCiné, journaliste au sein de la Rédaction depuis maintenant plus de deux décennies passionnées. "Trop vieux pour ces conneries" ? Ô grand jamais !

    Une partie du tournage de la comédie "La Folle histoire de Max et Léon", diffusée ce jeudi soir sur TF1, s'est déroulée dans le petit village de Cuiseaux, quelque peu métamorphosé pour l'occasion.

    La comédie La Folle Histoire de Max et Léon, diffusée ce jeudi soir sur TF1, met en scène deux amis d'enfance fainéants et bringueurs, incarnés par les membres du Palmashow David Marsais et Grégoire Ludig, qui tentent par tous les moyens d'échapper à la Seconde Guerre mondiale. Un film qui a, forcément, demandé un travail de reconstitution.


    Pour représenter la ville de Mâcon durant l'Occupation, l'équipe du film s'est tournée vers le petit village de Cuiseaux, moins de 2000 habitants au compteur, situé dans le département de Saône-et-Loire, en région Bourgogne-Franche-Comté. Pourquoi ne pas avoir posé directement les caméras à Mâcon, ville où David Marsais et Grégoire Ludig ont d'ailleurs vécu quelques temps ? Tout simplement car elle ne ressemblait en rien aux villages de l'époque.

    La Folle Histoire de Max et Léon
    La Folle Histoire de Max et Léon
    Sortie le 1 novembre 2016 | 1h 38min
    De Jonathan Barré
    Avec David Marsais, Grégoire Ludig, Alice Vial, Saskia Dillais de Melo, Dominique Pinon
    Presse
    3,2
    Spectateurs
    3,5
    louer ou acheter

    "Je suis venu faire des repérages à Mâcon", racontait en 2020 le réalisateur Jonathan Barré à nos confrères du Journal de Saône-et-Loire. "La ville est beaucoup trop moderne. C’était compliqué au niveau du bruit, de la circulation. Le côté village de Cuiseaux nous a séduits. On a juste changé deux façades et mis du sable par terre."


    Du 8 au 13 août 2015, l'équipe de La Folle Histoire de Max et Léon a donc tourné dans cette paisible commune, peu habituée à tant d'agitation. Comme l'indique le JSL, le centre-ville du village bressan a été quelque peu métamorphosé, avec notamment une devanture de bureau de tabac changée en magasin de pêche et une autre de sandwicherie transformée en boulangerie de l'époque. 


    Ce tournage a profité à l'économie de la région. "C’était bizarre de croiser des SS dans les rues, j’en tremble encore quand j’y repense", se souvient Claude Moissonnier, membre de l’office du tourisme, au micro du JSL. "On avait l’impression d’être à l’époque de l’Occupation, voir tous ces gens en costumes, c’était impressionnant. Ça a eu beaucoup d’impact sur le tourisme local. Des figurants, venant pour certains du Creusot, de Tournus… n’étaient jamais venus à Cuiseaux. Certains ont promis de revenir. "

    La Folle histoire de Max et Léon : dans quels autres films peut-on voir le duo du Palmashow ?

    Voir le diaporama
    Diaporama
    La Folle histoire de Max et Léon : dans quels autres films peut-on voir le duo du Palmashow ?
    7 photos
    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • Le putain d'énergumène
      Matisco !
    Voir les commentaires
    Back to Top