Mon compte
    Blonde : Netflix décale le biopic sur Marilyn Monroe à 2022 à cause de scènes de sexe jugées choquantes
    5 août 2021 à 11:30
    Mégane Choquet
    Mégane Choquet
    -Journaliste ciné et séries Streaming
    Journaliste spécialisée dans l'offre ciné et séries sur les plateformes quel que soit le genre. Ce qui ne l'empêche pas de rester fidèle à la petite lucarne et au grand écran.

    À cause de divergences artistiques entre Netflix et le réalisateur Andrew Dominik, Blonde, le biopic sur Marilyn Monroe avec Ana de Armas, voit sa sortie décalée en 2022 sur la plateforme.

    The ImageDirect / Bestimage

    En développement depuis 2010, Blonde, le biopic sur Marilyn Monroe adapté du roman de Joyce Carol Oates, allait enfin voir le jour cette année. Plusieurs actrices ont été attachées au projet, comme Jessica Chastain et Naomi Watts, avant qu’Ana de Armas soit finalement choisie pour incarner la célèbre star.

    Blonde
    Blonde
    De Andrew Dominik
    Avec Eden Riegel, Ana de Armas, Bobby Cannavale, Adrien Brody, Julianne Nicholson
    Sortie le 2022

    C’est le réalisateur Andrew Dominik (L’Assassinat de Jesse James par le lâche Robert Ford) qui a la lourde tâche de mettre en scène ce long-métrage, très attendu à Hollywood, et qui sera disponible sur Netflix. Malgré les attentes autour de Blonde, Variety nous informe que Netflix a décidé de repousser la sortie du film en 2022 alors qu'il était prévu pour la fin de l’année.

    Les spéculations allaient déjà bon train sur un possible décalage de Blonde que Thierry Frémaux voulait présenter hors compétition au Festival de Cannes. Le directeur du festival avait expliqué à Deadline que Netflix avait refusé de soumettre le biopic au comité de sélection.

    Et il semblerait que les responsables des contenus originaux de la plateforme ne veuillent pas présenter le film aux prochaines grands-messes du cinéma, comme la Mostra de Venise, ni le soumettre aux Oscars étant donné qu’il "contient très peu de dialogues", comme le soulignait le réalisateur Andrew Dominik.

    Netflix mise sur d’autres chevaux pour être représenté aux Oscars, notamment Don’t Look Up d’Adam McKay et son casting impressionnant, et The Power of the Dog, le nouveau drame d’époque de Jane Campion. Aujourd’hui, on apprend qu’une autre raison aurait poussé Netflix à décaler la sortie de Blonde.

    Des scènes de sexe trop crues

    Selon les indiscrétions du journaliste souvent bien renseigné, Jordan Ruimy, publiées sur World of Reel, Blonde aurait dû être présenté en compétition au festival du film de Venise mais des divergences artistiques entre Andrew Dominik et Netflix ont surgi concernant le montage final, qui n’a pas du tout plu aux représentants de la plateforme.

    Dans le montage actuel, Blonde devrait être soumis à une restriction et serait interdit aux moins de 17 ans aux États-Unis. Selon les rumeurs rapportées par Jordan Ruimy, Netflix serait horrifié par des scènes de sexe très graphiques, notamment une séquence de "cunnilingus très sanglant pendant les menstruations", mais aussi "une séquence de viol" (très détaillée et très crue dans le livre faussement biographique).

    Netflix n’est pourtant pas connu pour être prude, surtout lorsque l’on voit les derniers contenus soft porn qui ont cartonné sur la plateforme, entre Sex/Life, Sky Rojo365 Dni et on en passe. Mais il semblerait que ces éléments et le manque de dialogues de ce premier montage ont entraîné le mécontentement du géant américain.

    Sex/Life, La Cuisinière de Castamar, Élite,... pourquoi le soft porn cartonne sur Netflix ?

    Les discussions risquent d’être houleuses puisque le réalisateur australien d'origine néo-zélandaise ne semble pas vouloir lâcher l’affaire et compte défendre sa vision de Blonde, que Netflix considérerait en l’état comme "un film d’art et d’essai vague et obtus".

    Pourtant, les premiers rushes du film avaient convaincu la plateforme et la romancière Joyce Carol Oates, qui déclarait sur son compte Twitter il y a un an que Blonde était "surprenant, brillant, dérangeant et étonnemment féministe dans son interprétation".

    Reste à savoir si Andrew Dominik et Netflix vont accorder leurs violons sur l’approche du film et si des reshoots ou un nouveau montage seront nécessaires pour présenter le film à d’autres festivals, comme Sundance ou la Berlinale.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • Sex/Life, La Cuisinière de Castamar, Élite,... pourquoi le soft porn cartonne sur Netflix ?
    Commentaires
    • Gray_F0x
      Venant de cette petite pucelle de Netlfix ça ne m'étonne pas des masses, je suis déja étonné qu'ils aient pas mis une actrice de couleurs pour jouer Monroe xD
    • Hunnam29
      J'avais jamais fait gaffe au réalisateur, L'Assassinat de Jesse James fait vraiment parti de mes films fétiches post-2000. Chopper aussi était très intéressant.J'espère quand même que Netflix va pas trop saccager le montage du réalisateur, sinon impossible d'avoir un bon film à l'arrivé. C'est marrant, parce qu'on a tous en tête l'idée qu'avec Netflix c'est carte blanche.
    • Good guy
      Tu es conscient que ce commentaire à juste pour but l'humour c'est pas ma faute si après tu pars dans tes délires.
    • cyril b.
      et juive aussi^^
    • snoopy63
      Selon les indiscrétions du journaliste souvent bien renseignéça sent quand même les infos distillées par Netflix de manière maitrisée pour faire monter le buzz
    • Splendiiiiide
      cunnilingus très sanglant pendant les menstruations, mais aussi une séquence de viol Dommage je m'ennuie depuis la fin de GoT...
    • Good guy
      Ana de Armas est cubaine on peut pas faire plus quota.
    • Xeno 17
      Peut-être que le quota n'a pas été remplit.
    • Good guy
      Il faut pas ce voiler la face, c'est que quand ça les arrange.
    • boss324
      Alexandre Astier à dévoilé que non en interview donc je suis pas surpris.Déçus en tout cas, de la part de netflx.
    • Mickael Bail
      contrairement au studio je croyait que netflix laissait carte blanche au réalisateur
    Voir les commentaires
    Back to Top