Mon compte
    Meurs un autre jour : deux James Bond dans le même film ? Comment cela a failli arriver !
    24 sept. 2021 à 18:00
    Clément Cuyer
    Clément Cuyer
    -Journaliste
    Clément Cuyer apprécie tous les genres, du bon film d’horreur qui tâche à la comédie potache. Il est un "vieux de la vieille" d’AlloCiné, journaliste au sein de la Rédaction depuis maintenant plus de deux décennies passionnées. "Trop vieux pour ces conneries" ? Ô grand jamais !

    Saviez-vous que Sean Connery avait failli reprendre son rôle de James Bond dans "Meurs un autre jour" pour donner la réplique à l'agent 007 joué par Pierce Brosnan ?

    Un James Bond donnant la réplique à un autre James Bond dans un volet de la célèbre saga ? Cette scène, a priori improbable, a pourtant failli avoir lieu dans le long métrage Meurs un autre jour, diffusé ce vendredi soir sur France 3 !


    Le réalisateur néo-zélandais Lee Tamahori aurait en effet souhaité que Sean Connery, le premier interprète du célèbre agent secret, apparaisse au début du long métrage. L'idée aurait été de le voir, dans le rôle d'un ancien James Bond, venir délivrer le nouvel agent Pierce Brosnan. Une scène qui aurait validé la théorie des "James Bond multiples" voulant que James Bond soit un nom de code donné à certains agents du MI6, qui pourraient alors tout à fait se rencontrer au sein d'une même aventure.

    Meurs un autre jour
    Meurs un autre jour
    2h 14min
    De Lee Tamahori
    Avec Pierce Brosnan, Halle Berry, Toby Stephens, Rosamund Pike, Rick Yune
    Presse
    3,7
    Spectateurs
    3,0
    Voir sur Salto

    Au final, les producteurs Michael G. Wilson et Barbara Broccoli n'ont pas accédé à la demande de Lee Tamahori. D'abord car ils étaient contre cette fameuse théorie des "James Bond multiples" et d'une sorte de "007Verse", préférant rester fidèle au concept du James Bond unique joué par un acteur renouvelé au bout de quelques films. Ensuite car il était hors de question de travailler à nouveau avec Sean Connery après la participation de ce dernier au James Bond non-officiel Jamais plus jamais.


    On notera enfin que si Sean Connery n'a pas repris son rôle d'agent secret dans Meurs un autre jour, il aurait pu apparaître dans Skyfall. Le réalisateur Sam Mendes souhaitait en effet l'engager pour qu'il joue, non pas le rôle qui lui a apporté la gloire, mais celui du jardinier du domaine où Bond a grandi, un rôle finalement tenu par Albert Finney

    Mourir peut attendre, qui marquera la cinquième et ultime apparition de Daniel Craig dans le célèbre smoking, sortira en salles le 6 octobre prochain. Avec un seul James Bond au générique mais un matricule 007 attribué à l'actrice Lashana Lynch. Vous suivez ?

    Le prochain James Bond, "Mourir peut attendre", sort en salles le 6 octobre prochain :

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • James Bond : ce point commun que Daniel Craig partage avec 007 depuis hier
    • James Bond joué par une femme ? Daniel Craig est contre !
    Commentaires
    • dontlookback
      Les relations ont été très tendues avec Connery et Lazenby, cordiales avec Moore et Dalton, puis simplement professionnelles avec Brosnan et enfin très cordiales avec Craig.Connery avait quitté la série parce qu'il en avait marre de la presse qui le suivait partout. Le tournage au Japon d'On ne vit que deux fois avait été assez infâme, avec plein de paparazzi. Et son contrat comportait une très longue liste de ce qu'il pouvait ou ne pouvait pas faire. Par exemple, pas le droit d'être en smoking dans un autre film. Cette clause était encore appliquée pour Pierce Brosnan. D'où le fait qu'on ne le voit qu'avec le nœud pap défait dans Thomas Crown.Lazenby a très mal vécu le tournage de son film, le réalisateur refusant de lui parler directement pour que le sentiment d'isolation se retrouve dans son jeu à l'écran. Il découvre aussi qu'on lui donne moins d'argent de poche à dépenser que Telly Savalas (ça a été revu ensuite), et que sa voix a été doublée quand il est censé jouer le généalogiste rencontrant Blofeld. N'empêche que les producteurs étaient satisfaits de sa prestation et qu'ils voulaient le prendre pour sept films en tout. Et ils lui préparent un contrat avec encore plus de clauses que pour Connery. Lui est affligé, malgré le cachet proposé, d'avoir à affronter six tournages où il serait profondément malheureux, sans avoir vraiment le droit de faire des suggestions pour son jeu. Donc, au départ pour faire un coup de bluff il se rend à l'avant-première d'Au service secret... barbu (le contrat lui demandait d'être toujours impeccablement rasé même en dehors des plateaux), en attendant de renégocier le deal proposé avec son agent. L'agent obtient en fait pas mal de concessions dans les jours qui suivent, mais il a eu à un moment les yeux plus gros que le ventre et il a demandé une somme démesurée. Et là, un des producteurs a tout arrêté.Pour Moore, ça a toujours été très cordial. Bon il annonçait régulièrement que tel film serait son dernier, mais il finissait toujours par accepter d'en faire un de plus. Et il a surtout accepté de revenir pour Octopussy, alors que ça aurait été la Bérézina si ça avait été une nouvelle tête, quelques mois après Jamais plus jamais, le James Bond non officiel où Connery faisait son retour. Et après son départ, il a joué les ambassadeurs de la série, signé des livres sur Bond, etc.
    • meiyo
      Je suis d'accord mais la théorie a été fichue en l'air par Skyfall.
    • meiyo
      A ce propos, Pierce Brosnan a exprimé son souhait de réapparaître dans la saga mais comme méchant. Je le verrais en ex-agent du MI6 qui veut se venger. ;)
    • Pierrot L
      Vraiment les producteurs manquent d'imagination,quel plaisirs ça aurait été de voir une sorte d'expendables version 007....il est clair que James bond est un nom de code pour plusieurs agents...voir Moore,Connery, lazemby, Brosnan et Dalton combattre un même ennemie ça aurait eu de la gueule
    • D85
      Effectivement, cela explique pourquoi ils préfèrent les changer tous les x films.. Merci pour les infos dontlookback.
    • tueurnain
      Eh ben, on peut pas dire que ces producteurs aient fait eu de bonnes relations avec leurs acteurs...
    • Seke
      Ce que l'article oublie de préciser, c'est qu'on fêtait les 40 ans de la saga.N'empêche c'était une bonne idée du réalisateur.
    • Seke
      En effet ils étaient encore tous vivants en 2012. Maintenant c'est trop tard :'(
    • dontlookback
      L'occasion manquée, c'était surtout les Oscars la même année, où ils auraient pu tous apparaître ensemble.Parce que sinon...- Sean Connery était brouillé avec les producteurs et le studio depuis 1971. Il estimait qu'on ne lui avait pas versé la totalité du cachet prévu pour Les Diamants sont éternels, notamment la production de trois autres films de son choix en Ecosse (il n'y en a eu qu'un, The Offense, une adaptation de Macbeth a capoté à cause du film que Polanski venait déjà de tourner, et le troisième film n'est jamais sorti des limbes). D'où sa volonté de pactiser avec l'ennemi sur Jamais plus jamais, parce qu'il estimait que son cachet était une façon de récupérer ce qui lui était dû. Il a en revanche accepté de participer dans les années 2000 à l'adaptation en jeu vidéo de Bons Baisers de Russie, à partir du moment où le chèque était suffisant. Ensuite, il faut voir en face que Sean Connery en 2012 ne faisait pratiquement plus d'apparition publique, probablement en raison de son Alzheimer. Il avait déjà des hauts et des bas, et on ne pouvait pas garantir qu'il soit en forme le jour J. - George Lazenby a été blacklisté par les grands studios à la demande des producteurs en raison de son attitude après le tournage d'Au service secret de Sa Majesté. Il apparaît quelquefois sur des bonus du film, mais il est toujours tenu comme persona non grata par les responsables de la série.- Roger Moore et Timothy Dalton sont restés en très bons termes avec les producteurs même après avoir quitté le rôle. Dalton (qui avait été viré par le studio en 1993, mais à qui les producteurs avaient permis de présenter ça comme un départ volontaire) a même porté le cercueil de Cubby Broccoli à ses obsèques- Pierce Brosnan n'a jamais été trop apprécié des producteurs, qui n'ont même pas pris la peine de le prévenir directement qu'il ne ferait pas de cinquième film avec eux. Il a appris ça dans son journal.
    • Flōrens Penn-Ar-Bed
      Dommage de ne pas avoir offert un cameo a tous les précédents interprètes du rôle dans le film Skyfall qui marquait les 50 ans de James Bond au cinéma.
    Voir les commentaires
    Back to Top