Mon compte
    Le Loup et le lion : 5 choses à savoir sur le film familial de Gilles de Maistre
    11 oct. 2021 à 09:00
    Solène Boutillier
    Solène Boutillier
    -Rédactrice brand content ciné-séries
    Bercée aux rediffs de Walker Texas Ranger, Docteur Quinn et tant d'autres, elle raffole des séries en tout genre, sans jamais oublier son amour pour les comédies musicales et les œuvres fantastiques.

    Le 13 octobre, les spectateurs vont pouvoir découvrir l’histoire d’amitié unique entre deux animaux habituellement opposés dans Le Loup et le lion de Gilles de Maistre. Avant de le voir en salle, 5 choses à savoir sur ce film pour toute la famille.

    - Contenu partenaire -

    LE LOUP ET LE LION

    A la mort de son grand-père, Alma, jeune pianiste de 20 ans revient dans la maison de son enfance, perdue sur une île déserte du Canada. Là, tout bascule quand un louveteau et un lionceau en détresse surgissent dans sa vie. Elle choisit de les garder pour les sauver et l’improbable se produit : ils grandissent ensemble et s’aiment comme des frères. Mais leur monde idéal s’écroule lorsque leur secret est découvert…

    Le Loup et le lion de Gilles de Maistre, le 13 octobre au cinéma.

    Le Loup et le lion
    Le Loup et le lion
    1h 39min
    De Gilles de Maistre
    Avec Molly Kunz, Graham Greene (II), Charlie Carrick, Derek Johns, Rhys Slack
    Presse
    2,8
    Spectateurs
    4,0
    Séances (989)
    LA GENÈSE DU PROJET

    “Et si on faisait se rencontrer les deux prédateurs mythiques du cinéma, le loup et le lion ?” C’est sur le tournage de Mia et le lion blanc qu’est née l’idée de mettre en scène la rencontre entre un loup et un lion, deux animaux généralement considérés comme des ennemis naturels.

    Alors qu’il prépare un autre projet en parallèle qui ne verra finalement pas le jour, le réalisateur Gilles de Maistre fait la connaissance d’Andrew Simpson, coordinateur animalier spécialiste des loups et des chiens, qui travaille pour le cinéma depuis près de 30 ans (The Revenant, Game of Thrones, Le Dernier loup).

    Une discussion entre Andrew Simpson, en visite sur le tournage de Mia et le lion blanc, et Kevin Richardson, zoologiste spécialisé lui dans les lions, hyènes et panthères, fait naître un éclair d’inspiration chez le réalisateur français. Sa femme Prune de Maistre s’attelle par la suite à l’écriture du scénario du Loup et du lion.

    2020 Mai Juin Productions - Galatée Films - Wematin Productions - Studiocanal - M6 Films Photo Emmanuel Guionet
    QUATRE LOUPS ET DEUX LIONS

    Pour les besoins du tournage, réalisé sans effets spéciaux, l’équipe du film a accueilli quatre loups et deux lions, dont Walter et Paddington, qui jouent Rêveur et Mozart à l’écran. Avant de se lancer, Gilles de Maistre et Andrew Simpson se sont assurés que ces espèces pouvaient cohabiter. Et à leur grande joie, le résultat a été plus que satisfaisant !

    “Ce qui est amusant, c’est qu’ils ont appris l’un de l’autre. Par exemple, le lion s’est mis à creuser des terriers avec les loups !” raconte le réalisateur dans le dossier de presse. Comme pour le tandem du film, une relation unique s’est créée entre les animaux tout au long du tournage. “Leur lien fraternel est remarquable. Il prouve qu’un canidé et un félin peuvent être amis, et même plus qu’amis. Et si ces deux ennemis naturels peuvent être frères, cela signifie que tout le monde le peut.”

    UNE ÉQUIPE DE SPÉCIALISTES

    Pour encadrer les animaux sur le tournage, Gilles de Maistre s’est entouré d’une équipe d’experts à commencer bien évidemment par Andrew Simpson, qui était accompagné de Caitlyn Olsen, une jeune femme d’Afrique du Sud dont le père possède un refuge pour les animaux en danger et rescapés de zoos. Le réalisateur l’avait rencontrée sur le tournage de la série documentaire Petits princes.

    Afin de protéger les équipes commes les animaux (et d’éventuels promeneurs), une clôture de 2,5 mètres de haut avait été érigée tout autour des décors, et pouvait être déplacée chaque soir en fonction du tournage.

    LE MESSAGE DU FILM

    Avec Le Loup et le lion, Gilles de Maistre souhaite avant tout partager un message en faveur de la protection de la nature et des animaux. “Je pars du principe qu’on doit faire de l’écologie positive, on doit montrer de belles choses pour avoir envie de les protéger. [...] Le monde est beau, protégeons-le et découvrons ce monde à travers le cinéma,” a-t-il confié au micro de France Bleu.

    2020 Mai Juin Productions - Galatée Films - Wematin Productions - Studiocanal - M6 Films Photo Emmanuel Guionet
    ET APRÈS ?

    Une fois le tournage terminé, les loups présents dans le film étaient censés rejoindre le ranch d’Andrew Simpson au Canada pour vivre en semi-liberté dans de grands enclos, tandis que les lions devaient eux partir vivre en Afrique du Sud dans une réserve en semi captivité gérée par Kevin Richardson.

    C’était bien évidemment sans compter sur les liens uniques tissés entre les animaux du film. Pour ne pas les séparer, Andrew a donc décidé de garder les lions avec lui au Canada, puisque ceux-ci ont grandi dans ce pays. “Ils sont devenus tellement proches que l’on a trouvé qu’il serait cruel de séparer le loup et le lion, et nous avons pris des mesures pour s’assurer qu’ils aient une vie agréable dans la réserve d’Andrew,” explique Gilles de Maistre.

    Dès le 13 octobre, découvrez sur grand écran cette histoire d’amitié incroyable dans Le Loup et le lion.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top