Mon compte
    Le Seigneur des Anneaux : pourquoi les Aigles n'ont-ils pas emmené Frodon directement en Mordor ?
    16 nov. 2021 à 19:00
    Thomas Imbert
    Thomas Imbert
    -Chef de rubrique - Infotainment
    De la Terre du Milieu aux confins de la galaxie Star Wars en passant par les jungles de Jurassic Park, il ne refuse jamais un petit voyage vers les plus grandes sagas du cinéma. Enfant des années 90, créateur des émissions Give Me Five et Big Fan Theory, il écrit pour AlloCiné depuis 2010.

    Nombreux sont les fans du "Seigneur des Anneaux" qui se sont demandé pourquoi Gandalf et ses alliés n'avaient pas fait appel aux Aigles pour les aider à détruire l'Anneau. Voici pourquoi cela aurait été une bien mauvaise idée.

    C'est probablement LA question qui revient le plus souvent lors des discussions enflammées entre fans du Seigneur des Anneaux :

    Pourquoi - au lieu d'envoyer deux hobbits inexpérimentés traverser la Terre du Milieu jusqu'en Mordor - Gandalf n'a-t-il pas tout simplement demandé à ses alliés les Aigles de transporter l'Anneau Unique jusqu'à la Montagne du Destin pour le détruire (et anéantir Sauron par la même occasion) ?

    Le Seigneur des anneaux : le retour du roi
    Le Seigneur des anneaux : le retour du roi
    3h 21min
    De Peter Jackson
    Avec Sean Astin, Elijah Wood, Viggo Mortensen, Ian McKellen, Liv Tyler
    Presse
    3,8
    Spectateurs
    4,5
    Voir sur Prime Video

    Après tout, les nobles oiseaux avaient déjà apporté leur aide au magicien à plusieurs reprises au cours la saga.

    • En effet, dès le premier volet du Hobbit, ils étaient intervenus pour sauver Gandalf, Bilbon et la Compagnie des Nains, en bien mauvaise posture face à une horde d'Orcs et de Wargs.
    • Dans La Communauté de l'Anneau, lorsque Gandalf était retenu prisonnier de Saroumane, au sommet de la tour d'Orthanc, son ami Gwaihir (le roi des Aigles) avait répondu à son appel et avait participé à son évasion.
    • Enfin, lors de la bataille finale du Retour du Roi, les Aigles étaient à nouveau arrivés en renfort pour se confronter aux Nazgûls, avant de secourir Frodon et Sam, une fois l'Anneau détruit.

    Warner Bros.

    Mais alors, pourquoi ne pas avoir fait gagner du temps à tout le monde en priant ces nobles oiseaux d'assurer eux-mêmes la destruction de l'Anneau ? Ou bien, ainsi que le demande le cinéaste Peter Jackson lui-même dans le commentaire audio du Retour du Roi : "Quand ils ont décrété à Fondcombe de détruire l'Anneau, pourquoi n'ont-ils pas demandé à Gwaihir de porter Frodon jusqu'à la Montagne du Destin ?"

    C'est son épouse, la productrice et scénariste Philippa Boyens, qui lui apporte alors un début de réponse : "A cause des Nazgûls, évidemment", lui rétorque-t-elle.

    Selon elle, si les Aigles avaient directement foncé jusqu'en Mordor pour jeter l'Anneau dans les flammes de la Montagne du Destin, ils se seraient "fait mettre en pièces" par les spectres et leurs créatures ailées. Une hypothèse plausible, en effet (notamment lorsqu'on constate la lutte féroce qui fait rage entre les deux camps lorsque se joue la bataille finale), et qui permet en partie d'expliquer pourquoi Gandalf n'a pas jugé sage de prendre un tel risque. 

    Metropolitan FilmExport

    Mais pour obtenir une réponse complète à cette épineuse question, il convient d'ajouter d'autres arguments. 

    Ainsi que le rappellent de nombreux fans de l'oeuvre de Tolkien sur des forums ou des sites spécialisés, les Aigles sont des créatures extrêmement nobles et fières, liées aux Valars, qui interviennent lorsqu'elles l'ont décidé, et en aucun cas sur commande. Gwaihir, qui a lui-même autrefois été sauvé par Gandalf, a donc choisi de lui venir en aide à plusieurs reprises, mais n'est certainement pas le "taxi de la Terre du Milieu", selon l'expression utilisée par Philippa Boyens dans le commentaire audio. 

    Comme le rappelle un article de Screenrant, dans les ouvrages de Tolkien, le magicien avait en effet demandé à l'aigle jusqu'où ce dernier pouvait le transporter. "Sur de nombreuses lieues", avait alors répondu Gwaihir. "Mais pas jusqu'au bout du monde. J'ai été envoyé pour porter des nouvelles, pas des fardeaux."

    Metropolitan FilmExport

    Voilà qui a le mérite d'être clair. En outre, toujours selon les arguments que l'on peut trouver sur la toile, le plan de Gandalf pour transporter l'Anneau jusqu'en Mordor se voulait avant tout discret, afin d'échapper à tout prix à l'oeil de Sauron. Une attaque frontale, aérienne, et menée par plusieurs Aigles immenses aurait à coup sûr été repérée immédiatement, et facilement mise en péril par les Nazgûls. 

    Enfin, ainsi que cela est rappelé à plusieurs reprises dans la saga, confier l'Anneau à un personnage puissant (tel que Gandalf, Galadriel ou un Aigle) aurait représenté un véritable risque, étant donné la capacité de l'objet à corrompre son porteur. Les Hobbits, personnages humbles, simples et innocents, étaient donc les mieux à même de contrer un tel pouvoir, et de mener à bien la mission jusqu'au bout. 

    Ainsi que l'expliquait Gandalf dans le premier volet du Hobbit : "Saroumane pense que seul un grand pouvoir peut tenir le mal en échec, mais ça n’est pas ce que j’ai découvert. Je crois que ce sont les petites choses, les gestes quotidiens des gens ordinaires, qui nous préservent du mal. De simples actes de bonté et d’amour."

    Paradoxalement, la fragile et modeste tentative de Frodon et Sam, leur long périple sur un chemin semé d'embûches, était donc la plus efficace des stratégies face à l'ennemi de la Terre du Milieu. Seul un sage aussi avisé que Gandalf était capable de le discerner.

    (Re)découvrez notre vidéo dédiée au magicien...

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top