Mon compte
    Les Éternels : Angelina Jolie et Salma Hayek défendent la diversité dans le film Marvel
    8 nov. 2021 à 17:37
    Marine de Guilhermier
    Passionnée par le grand et le petit écran et fascinée par les acteurs, elle a des goûts très éclectiques. Elle a néanmoins une préférence pour les productions américaines et dévore tout ce qui lui passe devant les yeux, de l'immense blockbuster au plus petit film indépendant.

    Le nouveau film des studios Marvel, Les Éternels, est marqué par une distribution extrêmement diverse avec des acteurs de tous horizons ainsi que des personnages encore jamais vus dans le MCU, comme un super-héros gay et un autre malentendant.

    Pourquoi cela a pris autant de temps ?”, s’est interrogée Angelina Jolie à propos de la diversité dans un film du MCU au micro de Variety lors de l’avant-première mondiale des Éternels. “Quand on est arrivés, tous ensemble, nous n'avions pas l'impression que c'était nouveau et cool. J'ai eu l'impression que c'était comme ça que ça aurait toujours dû être”, a poursuivi l’interprète de l'Éternelle Thena.

    Car oui, il a fallu du temps pour qu’une production Marvel inclut autant de personnages issus de la diversité que le film de Chloé Zhao, une chose qui semble pourtant très naturelle pour les comédiens et les co-scénaristes du long-métrage.

    C’est une histoire universelle, c’est à propos d’aliens immortels qui représentent la planète sur laquelle ils sont et pour faire ça, ils devaient ressembler aux habitants de la planète et il y en a de partout dans le monde”, a assuré Kaz Firpo.

    Les Eternels
    Les Eternels
    Sortie : 3 novembre 2021 | 2h 37min
    De Chloé Zhao
    Avec Gemma Chan, Richard Madden, Salma Hayek, Angelina Jolie, Barry Keoghan
    Presse
    2,9
    Spectateurs
    3,4
    louer ou acheter

    C’est ainsi que le long-métrage met notamment en scène Ajak, incarnée par Salma Hayek, un personnage masculin dans les comics. “Je n’aurais jamais imaginé que je serais une super-héroïne mexicaine dans ma cinquantaine", a confié la star à Variety.

    Plus qu’un symbole

    Et de donner plus de précisions dans le dossier de presse des Éternels : "Je suis très heureuse de faire partie de ce film Marvel en particulier car Chloé avait une vision spécifique pour celui-ci. C’est le casting le plus diversifié qu’ils aient jamais assemblé. Elle a utilisé nos personnalités et notre diversité de manière totalement fluide dans le film, de façon à ce qu’il soit inclusif tout en saluant cette richesse d’origines.”

    Un sentiment partagé par Gemma Chan (Sersi) qui a glissé au micro de Variety : “Quand on s’est rencontrés et qu’on a commencé à travailler ensemble, on a réalisé qu’il y avait des éléments de chacun de nous dans nos personnages, et c’est pour ça que nous avons été choisis. Le casting est diversifié, mais ce n’est pas purement symbolique.

    Des premières fois chez Marvel

    L’une des héroïnes des Éternels, Makkari, est jouée par Lauren Ridloff, une actrice sourde vue dans The Walking Dead. Ce rôle, elle le voit comme une opportunité de montrer au public que n’importe qui peut être un super-héros.

    The Walt Disney Company France
    Lauren Ridloff est Makkari

    Je suis impatiente que les enfants, et mes garçons, voient un personnage comme ça sur grand écran. C’est tellement important. Les gens ont une idée de ce que signifie être un super-héros mais je pense que ce soir, quand ils vont voir le film, ils vont découvrir des super-héros différents. Pas seulement une super-héroïne sourde mais tous les super-héros à l’écran, et ils vont se sentir vus et représentés”, a-t-elle déclaré lors de l’avant-première du long-métrage.

    Kumail Nanjiani, qui interprète Kingo, nous a quant à lui confié : "Il n’y avait pas encore eu de super-héros d’Asie du Sud dans un film Marvel ou même dans un film hollywoodien populaire donc c’était une sacrée pression." Puis d'ajouter : “Et je sais que par ma seule présence, en faisant bien mon travail, je peux avoir une influence positive quelque part. Mais si je me focalise trop sur cette responsabilité, ça peut être écrasant.

    Des pays ne diffuseront pas le film

    Outre des héros d’origine très différentes, Les Éternels présente le premier super-héros gay du MCU, incarné par Brian Tyree Henry. Un personnage qui a un mari, avec qui il partage un baiser à l’écran, et un fils. Une intrigue qui n’est toujours pas au goût de certains États.

    Selon Deadline, “les censeurs ont demandé des coupes supplémentaires au-delà de toute scène d'intimité entre personnes de même sexe. Disney a décidé de ne pas procéder à ces modifications et les certificats de distribution n'ont donc pas été délivrés”. L’Arabie saoudite, le Qatar, le Koweït, Bahreïn et Oman ne diffuseront donc pas le long-métrage.

    The Walt Disney Company France
    Brian Tyree Henry est Phastos

    Une décision qui a fait réagir Angelina Jolie dans le média australien news.com.au : “Je ne comprends toujours pas comment nous vivons dans un monde où aujourd’hui, il y a encore des gens qui ne voient pas dans la famille de Phastos, la beauté de cette relation et de cet amour.

    Et de conclure : “Le fait que quelqu'un soit en colère à cause de ça, qu'il se sente menacé par ça, qu'il ne l'approuve pas ou ne l'apprécie pas, c'est de l'ignorance.

    Les stars des Éternels à l'avant-première du film :

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top