Mon compte
    Les Tuche 2 sur TF1 : Jean-Paul Rouve n'apprécie pas les critiques contre la famille
    5 déc. 2021 à 18:00
    Olivier Pallaruelo
    Olivier Pallaruelo
    -Journaliste cinéma / Responsable éditorial Jeux vidéo
    Biberonné par la VHS et les films de genres, Olivier Pallaruelo délaisse volontiers la fiction pour se plonger dans le réel avec les documentaires et les sujets d'actualité. Amoureux transi du support physique, il passe aussi beaucoup de temps devant les jeux vidéo depuis sa plus tendre enfance.

    Dans une interview de l'émission "Sept à Huit" sur TF1 diffusée en octobre, Jean-Paul Rouve, qui incarne le patriarche Jeff Tuche dans la saga familiale orchestrée par Olivier Baroux, s'insurgeait contre les critiques envers les personnages...

    Copyright 2020 ESKWAD PATHE FILMS

    Moins d'une poignée de jours avant la sortie dans les salles des Tuche 4, le 8 décembre prochain, la chaîne TF1 dégaîne fort opportunément en hors-d'oeuvre les Tuche 2 : le rêve américain, ce dimanche soir. Episode dans lequel, pour mémoire, la famille part retrouver le benjamin aux États-Unis.

    Les Tuche 2 - Le rêve américain
    Les Tuche 2 - Le rêve américain
    Sortie : 1 janvier 2016 | 1h 34min
    De Olivier Baroux
    Avec Jean-Paul Rouve, Isabelle Nanty, Claire Nadeau, Sarah Stern, Pierre Lottin
    Presse
    2,8
    Spectateurs
    2,3
    louer ou acheter

    Sorti en 2016, le second volet de la saga orchestré par Olivier Baroux avait séduit plus de 4,6 millions de spectateurs. Un chiffre très au-dessus du premier film, qui avait attiré 1,53 millions de spectateurs. Les Tuche 3 avait quant à lui moissonné 5,68 millions d'entrées. Un vrai et gros succès populaire donc; là où une partie de la Presse et autres détracteurs des films ne se privent pas de tacler les (més)aventures cinématographiques de personnages"beaufs".

    Une critique et un mot qui fait justement sortir de ses gonds Jean-Paul Rouve, alias le patriarche Jeff Tuche, qui en fait une affaire personnelle. Invité dans l'émission "Sept à Huit" sur TF1 en octobre dernier, il a expliqué avoir une relation très personnelle avec ces personnages, pour lesquels il a "une grande tendresse".

    "Quand on critique Les Tuche, je le prends mal. Mais je ne le prends pas mal comme pour un film, je le prends mal parce que j’ai l’impression qu’on dit du mal d’amis et je les respecte (…) C’est lié à mon enfance" expliquait-il.

    Et d'évoquer son père, ouvrier sur les chantiers navals à Dunkerque, qui s'est retrouvé à 50 ans sans emploi, après la fermeture du site. S'il n'était pas comme Jeff Tuche, il fréquentait des personnes ayant des traits de caractères similaires racontait le comédien. "Des copains de mon père ou des gens de la famille que je voyais, que je côtoyais oui… L’accent, cette musique que j’ai dans la tête. Mon père était ouvrier, il faisait les trois-huit beaucoup, je m’en souviens, ce qui est super dur. Je me souviens de voir mon père partir le matin, faire des semaines difficiles. C’est des vies quand même compliquées".

    Retrouvez la séquence ci-dessous :

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • Jean-Paul Rouve sera Gabriel Matzneff dans l'adaptation du Consentement de Vanessa Springora
    • Les Tuche 4 : Covid, réécritures, reports de sortie... Plusieurs épreuves à affronter !
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top