Mon compte
    La bonne conduite sur Arte : que vaut le feel good movie avec Alban Lenoir ?
    17 déc. 2021 à 08:00
    Lucie Reeb
    Lucie Reeb
    -Journaliste séries
    Passionnée de séries depuis son plus jeune âge, elle regarde de tout, mais garde une place particulière dans son cœur pour les séries pour ados.

    Arte diffuse ce vendredi soir "La bonne conduite", une comédie dramatique qui voit le personnage joué par Alban Lenoir revenir sur les lieux de sa jeunesse afin de s'occuper de l'auto-école de son père mourant.

    De quoi ça parle ?

    Pierre, un militaire psychorigide et homme de principes au sens des valeurs bien établi, se voit contraint de revenir sur les lieux de sa jeunesse pour retrouver son père gravement malade et gérer l’auto-école familiale avec Félix, l’unique et vieux moniteur.

    Entre rencontres déroutantes et frustrations, la maladie de son père et le sens du devoir obligent Pierre à déconstruire ses nombreuses certitudes. Une leçon de bonne conduite salutaire et joyeuse dans une banlieue à la réalité bigarrée.

    La bonne conduite est diffusé ce vendredi 17 décembre à 20h55 sur Arte

    La Bonne conduite
    La Bonne conduite
    Sortie : 10 décembre 2021 | 1h 30min
    De Arnaud Bedouet
    Avec Alban Lenoir, Olivier Saladin, Aïmen Derriachi, André Wilms, Nailia Harzoune
    Spectateurs
    3,7
    Voir sur Arte
    C’est avec qui ?

    Ecrit et réalisé par Arnaud Bédouet (Clandestin), cette fiction de 90 minutes met en scène Alban Lenoir (Balle perdue, Les Crevettes Pailletées) dans le rôle de Pierre, ce militaire un peu coincé qui va apprendre à vivre au contact des anciens élèves de son père, campé par André Wilms (Un château en Italie).

    Olivier Saladin, le docteur Pluvinage de Boulevard du Palais, incarne quant à lui Félix, l’autre moniteur de l’auto-école. Enfin Naïlia Harzoune (Patients), Aïmen Derriachi (Un homme d’honneur), Jisca Kalvanda (Divines) et Riadh Belaïche (Stalk, Validé) interprètent les différents élèves qui vont avoir un impact sur la vie de Pierre.

    Ça vaut le coup d'œil ?

    Quand Pierre, un militaire psychorigide, retourne dans la banlieue où il a grandi afin d’aider son père mourant, il ne s’attend pas à voir sa vie changer du tout au tout. Au contact des élèves de l’auto-école de son père, il va en effet s’ouvrir à la vie et aux autres, tout en renouant avec son passé qu’il a longtemps tenté d’oublier.

    Avec La Bonne Conduite, Arnaud Bédouet nous propose un feel good movie, qui, s’il ne révolutionne pas le genre, nous met le sourire aux lèvres grâce à ses personnages hauts en couleur. Du collègue un tantinet communiste au volubile organisateur de concerts de rap en passant par la mamma algérienne et le petit dealer, Arnaud Bédouet a rassemblé une panoplie de personnages qui ne tombent pas dans les clichés et parviennent à nous émouvoir.

    Du côté du casting, Alban Lenoir est parfait dans le rôle de Pierre, cet homme qui va (re)découvrir le monde dans ce quartier qu’il a pourtant tenté de laisser derrière lui. Et les seconds rôles ne sont pas en reste. Naïlia Harzoune campe avec beaucoup de justesse une femme mariée à un homme qu’elle n’a jamais aimé qui passe le permis pour obtenir un semblant de liberté.

    Jisca Kalvanda, que nous avions pu découvrir dans Divines, et l'influenceur devenu acteur Riadh apportent, quant à eux, la petite touche d’humour qui nous donne envie de rester devant notre écran de télévision.

    En somme, La bonne conduite est une fiction remplie de bonne humeur, qui parvient à s’affranchir des clichés grâce à ses personnages attachants. Si on déplore une fin un peu abrupte, mais au demeurant très drôle, ce téléfilm de Arnaud Bédouet vaut le détour.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • Les Crevettes pailletées 2 : direction la Russie pour l’équipe de water-polo gay !
    • Balle perdue sur Netflix : c'est quoi ce Fast & Furious made in France avec Alban Lenoir et Nicolas Duvauchelle ?
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top