Mon compte
    Johnny Depp a refusé l'un des plus fameux thriller des années 2000
    18 mai 2022 à 11:30
    Olivier Pallaruelo
    Olivier Pallaruelo
    -Journaliste cinéma / Responsable éditorial Jeux vidéo
    Biberonné par la VHS et les films de genres, il délaisse volontiers la fiction pour se plonger dans le réel avec les documentaires et les sujets d'actualité. Amoureux transi du support physique, il passe aussi beaucoup de temps devant les jeux vidéo depuis sa plus tendre enfance.

    Thriller particulièrement saignant et devenu culte avec les années, "American Psycho" était porté par un génial Christian Bale. Mais Johnny Depp fut sur les rangs bien avant lui pour camper le terrifiant Patrick Bateman...

    GOFF INF / BESTIMAGE

    Adapté du roman homonyme de Bret Easton EllisAmerican Psycho est sorti il y a 22 ans. Ce thriller, réalisé par Mary Harron, suit le parcours psychotique de Patrick Bateman, un golden boy misogyne, homophobe et raciste de Wall Street dans les années 1980, qui cache derrière son apparence superficielle et ultra maniérée une personnalité de psychopathe meurtrier absolu. C'est peu dire que le film, devenu culte avec les années, doit beaucoup à l'interprétation d'un Christian Bale parfait pour le rôle.

    Séquence souvenir en images...

    À l’origine, c’est Leonardo DiCaprio qui devait incarner Patrick Bateman sous la direction d’Oliver Stone, qui avait récupéré le projet au détriment de Mary Harron pendant un temps. La cinéaste était opposé à ce que Leonardo DiCaprio, couronné après Titanic, campe Patrick Bateman. Elle avait ainsi déclaré à Vulture :

    "Pour moi, il ne convenait pas du tout. Et puis, avoir une jeune star qui était l’idole de millions d’adolescentes ? C’était se tirer une balle dans le pied pour ce rôle. Je n’aurais pas pu réaliser le film que je voulais avec lui". Lorsque Leonardo DiCaprio s'est retiré du projet, Oliver Stone a suivi et Mary Harron a pu reprendre en main l'adaptation.

    Ce que l'on sait moins, c'est que Johnny Depp fut aussi sur les rangs, et bien avant le roi Léo. Dès 1992 en fait, peu de temps après que le producteur Edward R. Pressman n'achète les droits d'adaptation du livre de Bret Easton Ellis.

    Mais après une série d'impasses durant la phase de pré-production du film qui ne semblait aller nulle part, Johnny Depp s'est désintéressé du projet et a fini par le lâcher. Une période professionnelle très intéressante pour l'acteur d'ailleurs, mis sur orbite par la série 21 Jump Street côté TV, et grâce au succès d'Edward aux mains d'argent et Cry Baby côté cinéma.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top