Mon compte
    Mort de Ray Liotta : 5 choses à savoir sur l'acteur des Affranchis
    27 mai 2022 à 18:00
    Olivier Pallaruelo
    Olivier Pallaruelo
    -Journaliste cinéma / Responsable éditorial Jeux vidéo
    Biberonné par la VHS et les films de genres, il délaisse volontiers la fiction pour se plonger dans le réel avec les documentaires et les sujets d'actualité. Amoureux transi du support physique, il passe aussi beaucoup de temps devant les jeux vidéo depuis sa plus tendre enfance.
    Co-écrit avec :
    Thomas Imbert

    Inoubliable Henry Hill dans "Les Affranchis" de Martin Scorsese, l'acteur américain Ray Liotta s'est éteint à l'âge de 67 ans. Voici 5 choses à savoir sur sa carrière.

    PacificPressAgency / Bestimage

    C'est peu dire que l'annonce du décès de Ray Liotta est aussi brutale que soudaine. En tournage en République Dominicaine pour ce qui devait être son prochain film, Dangerous Waters, il s'est couché dans sa chambre d'hôtel pour ne plus se réveiller. Le comédien avait 67 ans.

    Son décès est l'occasion de revenir sur cinq anecdotes autour de ce grand comédien.

    IL S'EST BATTU POUR OBTENIR LE RÔLE DE HENRY HILL

    Si Ray Liotta n'a pas tout à fait eu une carrière à la hauteur de son talent, elle reste néanmoins émaillée de plusieurs rôles forts; et parmi eux, évidemment, LE rôle que les cinéphiles du monde entier vénèrent par-dessus tout, à juste titre : celui d'Henry Hill, dans Les Affranchis de Martin Scorsese.

    Le cinéaste avait en effet choisi de confier ce personnage à un comédien peu connu; un rôle d'autant plus difficile pour lui qu'il prenait quand même le risque d'être écrasé par de sacrées pointures, Robert de Niro et Joe Pesci  La raison de ce choix ? Selon Liotta, Scorsese l'avait repéré dans les comédies dramatiques Dangereuse sous tous rapports (1986) et Jusqu'au bout du rêve (1989) pour "l'énergie explosive" qu'il laissait transparaître à l'écran. Le comédien a par la suite donné quelques précisions en expliquant qu'il a passé de nombreuses auditions pour le rôle, et ce pendant plus d'un an.

    Les Affranchis
    Les Affranchis
    Sortie : 12 septembre 1990 | 2h 25min
    De Martin Scorsese
    Avec Ray Liotta, Robert De Niro, Joe Pesci, Lorraine Bracco, Paul Sorvino
    Presse
    5,0
    Spectateurs
    4,5
    Streaming


    Mais c'est pendant le festival de Venise de 1988 que les choses se sont enfin concrétisées : Scorsese s'y trouvait pour la présentation de La Dernière tentation du Christ et était constamment entouré de gardes du corps compte tenu de la polémique et les menaces physiques qu'il y avait autour du film et contre Scorsese.

    Lorsque Liotta a essayé de parler au metteur en scène en se dirigeant vers lui, ses gardes du corps l'ont repoussé sans pour autant que l'acteur ne perde son calme. En voyant cette scène, Scorsese a été surpris par le fait que Liotta ne se soit pas énervé dans cette situation (qui aurait pu en fâcher certains) et s'est dit que cela correspondait parfaitement à ce qu'il cherchait pour le personnage de Hill : un homme qui observe les choses calmement et qui ne perd pas ses moyens, même dans les situations les plus délicates. C'est donc suite à cette petite péripétie que Liotta a finalement convaincu le célèbre réalisateur de jouer ce personnage tellement convoité...

    SON IMPROVISATION COMPLICE AVEC JOE PESCI DE LA PLUS CELEBRE SCENE DES AFFRANCHIS

    "T'es marrant, j'sais pas, c'est ta façon de raconter les histoires, tout ça..." Qui n'a pas en tête cette légendaire scène avec le tandem Joe Pesci et Ray Liotta dans les Affranchis ? Scorsese avait donné carte blanche à Pesci pour la gérer comme il l'entendait. L'acteur lui avait raconté comment, à l'époque où il travaillait dans un restaurant, il avait lancé à l'adresse d'un caïd qu'il le trouvait drôle, ce qui avait mis l'intéressé en colère.

    Dans cette scène, seul Ray Liotta était dans la confidence pour improviser les dialogues, le reste de la tablée n'étant pas au courant afin de garder des réactions les plus authentiques possibles. A l'arrivée qu'obtient-on ? Une des scènes les plus démentes de l'histoire du cinéma, et un Oscar à la clé pour Pesci.

    Plaisir de revoir cette scène, en français pour le coup, avec le génial doublage de Jean Benguigui...

     

    IL A DOUBLÉ LE PERSONNAGE PRINCIPAL DU JEU GTA : VICE CITY

    Qu'un talent hollywoodien prête sa voix pour un personnage de jeu vidéo n'est pas exactement une nouveauté, tant les exemples abondent. Oui mais voilà : Ray Liotta s'est lui aussi prêté à l'exercice, mais pour un jeu culte sorti en 2002, le sixième de la franchise vidéoludique du studio Rockstar : GTA Vice City.

    Il incarnait en l'occurence le personnage principal du jeu, Tommy Vercetti,  ancien homme de main et de confiance de l’un des pontes de la mafia de Liberty City, et désireux lui aussi de se faire une place au soleil. Si l'univers du jeu, qui se déroule en 1986, et surtout largement baigné par l'infuence majeure de Scarface, le studio Rockstar avait adoré la composition de Liotta dans les Affranchis, au point de lui proposer de faire le doublage de Tommy.

    Rockstar s'est d'ailleurs rappelé à son beau souvenir avec l'acteur sur son compte Twitter, à l'annonce du décès du comédien...

    Ci-dessous, un petit montage hommage de quelques unes des répliques de son personnage. A noter d'ailleurs qu'il était entouré d'une liste incroyable de talents hollywoodiens prêtant leurs voix au jeu : Tom Sizemore, Danny Trejo, William Fichtner, Dennis Hopper, Burt Reynolds, Luis Guzman, Robert Davi...

    IL N'A JAMAIS VU L'UN DE SES FILMS LES PLUS CÉLÈBRES

    Réalisé par Phil Alden Robinson en 1989, Jusqu'au bout du rêve (souvent plus connu sous son titre original, Field of Dreams) compte sans nul doute parmi les longs métrages les plus célèbres de Ray Liotta.

    Jusqu'au bout du rêve
    Jusqu'au bout du rêve
    Sortie : 13 septembre 1989 | 1h 42min
    De Phil Alden Robinson
    Avec Kevin Costner, Amy Madigan, Ray Liotta, Burt Lancaster, James Earl Jones
    Spectateurs
    3,5
    louer ou acheter

    Il y partage l'affiche avec Kevin Costner, et y incarne le fantôme du joueur professionnel Shoeless Joe, ramené à la vie par un fermier qui décide de construire un terrain de baseball sur son champ de maïs, après avoir entendu d'étranges voix. Pourtant, en raison de circonstances malheureuses, Ray Liotta n'a jamais eu l'occasion de visionner intégralement ce film culte, et a d'ailleurs déclaré qu'il ne comptait pas le faire :

    "C'est surtout à cause d'un problème personnel que j'avais à l'époque", a-t-il confié au micro de GQ. "Quand je suis allé le voir, ma mère était malade et on n'a pas pu rester. Non, je ne l'ai pas vu."

    Universal Pictures

    L'acteur a également expliqué que contrairement à son personnage dans le film, il était droitier à la batte et gaucher au lancer, mais que le réalisateur lui avait finalement permis de frapper de la main droite. 

    IL A OBSERVÉ UNE VÉRITABLE OPÉRATION DU CERVEAU

    Difficile d'oublier la traumatisante séquence, dans Hannibal, durant laquelle le tueur psychopathe incarné par Anthony Hopkins cuisinait la cervelle de l'officier Paul Krendler, alors que ce dernier était toujours vivant (et plus ou moins conscient) ! 

    Hannibal
    Hannibal
    Sortie : 28 février 2001 | 2h 05min
    De Ridley Scott
    Avec Anthony Hopkins, Julianne Moore, Gary Oldman, Ray Liotta, Francesca Neri
    Presse
    3,3
    Spectateurs
    3,5
    Voir sur Netflix

    Déconcerté par la scène au premier abord, et hésitant quant à la manière d'interpréter ce rôle si particulier, Ray Liotta a expliqué en interview pour GQ qu'il avait fini par imaginer que son personnage avait pris des calmants et se retrouvait ainsi dans un état second. Par ailleurs, il a également déclaré qu'il avait déjà eu l'occasion d'observer une véritable opération du cerveau avant de tourner le film :

    "J'avais déjà joué un chirurgien cardiaque dans un film bien avant ça. Et j'étais devenu fasciné par les chirurgies cardiaques. Et j'ai aussi regardé le cerveau de quelqu'un, sa tête était ouverte, et il était éveillé pendant qu'ils opéraient son cerveau. C'était dans un hôpital de vétérans à Los Angeles."

    Liotta ne précise pas s'il a visionné l'opération en vidéo ou bien s'il était présent sur place.

    Universal Pictures

    Quant au morceau de cervelle que Hannibal lui donne à manger durant la fameuse scène, l'acteur a expliqué qu'il s'agissait en réalité d'un morceau de viande noire de poulet. Un aliment qu'il a lui-même choisi pour sa texture caoutchouteuse et difficile à mâcher.

    EN BONUS : IL A EU UN FOU RIRE DEVANT UNE IMITATION DE JOSÉ GARCIA

    C'était en 1994, sur le plateau de l'émission Nulle part ailleurs présentée par Philippe Gildas ! Présent pour évoquer le film de science-fiction Absolom 2022 réalisé par Martin Campbell, Ray Liotta s'était retrouvé face à José Garcia et Antoine de Caunes, le temps d'un sketch que les deux comédiens avaient concocté spécialement pour lui. 

     

    En hommage aux Affranchis, Garcia y incarnait en effet un Robert de Niro un peu particulier, en couple avec une parodie de Brigitte Bardot. Extrêmement jaloux et énervé, il ne cessait de scander les fameux "You talkin' to me" et "You f*** my wife", en référence à Taxi Driver et à Raging Bull. De quoi provoquer un fou rire d'anthologie chez Ray Liotta !

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top