Mon compte
    Box-office US : décollage compliqué pour Buzz l'Éclair, dominé par Jurassic World 3
    20 juin 2022 à 11:50
    Maximilien Pierrette
    Journaliste cinéma - Tombé dans le cinéma quand il était petit, et devenu accro aux séries, fait ses propres cascades et navigue entre époques et genres, de la SF à la comédie (musicale ou non) en passant par le fantastique et l’animation. Il décortique aussi l’actu geek et héroïque dans FanZone.

    Premier film Pixar à sortir en salles depuis le début de la pandémie, "Buzz l'Éclair" a quelque peu déçu pour son démarrage américain : il termine son week-end en deuxième position, derrière "Jurassic World 3".

    BOX-OFFICE US DU 17 AU 19 JUIN : LE TOP 10
    Rang (Rang précédent)FilmRecettes ($)Cumul ($)
    1 (1er) Jurassic World : le monde d'après 58 660 000 249 796 690
    (Nouveauté) Buzz l'Éclair 51 000 000 51 000 000
    3 (2ème) Top Gun : Maverick 44 000 455 466 168 000
    4 (3ème) Doctor Strange 2 4 200 000 405 083 660
    5 (5ème) Bob's Burgers : Le Film 1 100 000 29 762 030
    6 (4ème) Les Bad Guys 980 000 94 239 005
    7 (7ème) Everything Everywhere All at Once 959 631 64 920 186
    8 (6ème) Downton Abbey II 830 000 42 196 350
    9 (9ème) Sonic 2 228 392 190 478 000
    10 (Nouveauté) Brian and Charles 198 000 198 000
    A RETENIR

    Vers l'infini et au-delà ? Pas tout à fait. Premier film Pixar à se lancer dans les salles depuis le début de la pandémie (là où SoulLuca et Alerte rouge étaient directement passés par Disney+), Buzz l'Éclair a connu un démarrage en demi-teinte. Avec des recettes estimées à 51 millions de dollars pour son week-end de sortie, le spin-off de la saga Toy Story débute en deuxième position, derrière les dinosaures de Jurassic World 3, qui se maintiennent au sommet.

    Est-ce une question de positionnement un peu flou pour ce long métrage qui se présente comme le film que le petit Andy a vu et adoré au cinéma, au cœur des années 90, au point de vouloir le jouet Buzz l'Éclair qui lance l'histoire de Toy Story ? Ou le fait que le public américain se soit habitué à voir les Pixar dans son salon depuis deux ans ? Les pistes sont nombreuses pour expliquer ce démarrage un poil décevant, mais à relativiser.

    Buzz l'éclair
    Buzz l'éclair
    Sortie : 22 juin 2022 | 1h 45min
    De Angus MacLane
    Presse
    3,2
    Spectateurs
    3,5
    Séances (1 287)

    Car Buzz l'Éclair a déjà rapporté 85,6 millions de dollars dans le monde, et réalise ainsi le meilleur démarrage pour un film d'animation depuis La Reine des Neiges II. Et surtout, comme Encanto l'a récemment rappelé, les succès du genre se construisent souvent dans la durée, contrairement aux blockbusters en prises de vues réelles dont la course peut s'arrêter net après quelques jours d'exploitation.

    Ce n'est pas le cas de Jurassic World - Le Monde d'après, qui conserve de peu la tête du box-office hebdomadaire, avec 58,7 millions de billets verts supplémentaires. Lesquels lui permettent de se rapprocher de la barre des 250 sur le sol américain, même s'il lui sera sans doute très difficile, pour ne pas dire impossible, d'aller chercher les scores du 1 (653,4) et du 2 (417,7).

    Jurassic World: Le Monde d'après
    Jurassic World: Le Monde d'après
    Sortie : 8 juin 2022 | 2h 26min
    De Colin Trevorrow
    Avec Chris Pratt, Bryce Dallas Howard, Laura Dern, Sam Neill, Jeff Goldblum
    Presse
    2,3
    Spectateurs
    2,4
    Séances (1 233)

    Mais le monde d'après, c'est aussi celui dans lequel franchir le cap des 400 millions de dollars de recettes sur le sol américain relève désormais de l'exploit, que seuls trois longs métrages ont réalisé depuis le début de la pandémie : Spider-Man No Way HomeDoctor Strange in the Multiverse of Madness et, depuis ce week-end, Top Gun : Maverick. Qui n'en finit plus de battre des records à l'échelle de la carrière de Tom Cruise, puisqu'il s'agit aujourd'hui de son plus gros succès mondial, devant Mission : Impossible Fallout.

    Dans le reste du classement, où l'on retrouve trois films d'animation (avec Bob's Burgers et Les Bad Guys en plus de Buzz l'Éclair), on prend globalement les mêmes, dans un ordre différent, et on recommence. Car outre le dernier bébé de Pixar, seule la comédie dramatique Brian and Charles apporte un peu de nouveauté.

    Mais on notera le maintien spectaculaire du phénomène Everything Everywhere All At Once. Sorti depuis treize semaines aux États-Unis, le film est toujours présent dans le Top 10 hebdomadaire. Et il s'offre même le luxe de ne perdre aucune place.

    "Everything Everywhere All At Once" sortira dans nos salles le 31 août :

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • Buzz l'Eclair : pourquoi le film marque un tournant dans l'histoire de Disney
    • Jurassic World 3 : l'Atrociraptor et le Giganotosaure ont-ils réellement existé ?
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top