Mon compte
    Nope : avez-vous vu cette référence à un animé culte dans le film de Jordan Peele ?
    13 août 2022 à 17:30
    Maximilien Pierrette
    Journaliste cinéma - Tombé dans le cinéma quand il était petit, et devenu accro aux séries, fait ses propres cascades et navigue entre époques et genres, de la SF à la comédie (musicale ou non) en passant par le fantastique et l’animation. Il décortique aussi l’actu geek et héroïque dans FanZone.

    Troisième long métrage de Jordan Peele, "Nope" s'aventure sur le terrain de la science-fiction et rappelle parfois le cinéma de Spielberg ou M. Night Shyamalan. Mais il contient également une grosse référence à un célèbre animé. L'avez-vous vue ?

    ATTENTION - L'article ci-dessous contient des spoilers, dans la mesure où il revient sur le dénouement de "Nope". Veuillez donc passer votre chemin si vous ne l'avez pas encore vu, pour mieux garder la surprise intacte.

    Nope
    Nope
    Sortie : 10 août 2022 | 2h 10min
    De Jordan Peele
    Avec Daniel Kaluuya, Keke Palmer, Steven Yeun, Michael Wincott, Brandon Perea
    Presse
    4,1
    Spectateurs
    3,1
    Séances (63)

    Devant Nope, le nouveau long métrage signé Jordan Peele après Get Out et Us, on pense parfois aux films de science-fiction de Steven Spielberg (La Guerre des mondes, E.T., Rencontres du troisième type). Ou à la manière qu'a M. Night Shyamalan de ménager le suspense en jouant sur le hors-champ et la suggestion. Mais qui s'attendait à voir une référence à un animé culte, dans cette histoire de soucoupe volante qui menace une petite ferme des États-Unis ?

    C'est pourtant ce que nous offre le réalisateur et scénariste américain, avec un plan qui rappelle immédiatement l'un des plus célèbres d'Akira : celui du dérapage à moto de Kaneda. Dans Nope, c'est à Emerald (Keke Palmer) qu'on le doit, à la fin du film, lorsque celle-ci cherche à attirer le vaisseau qui s'est révélé être une créature extraterrestre dans le parc d'attractions de Ricky 'Jupe' Park (Steven Yeun), afin de le piéger avec un gigantesque cow-boy gonflable tout en le prenant en photo.

    Comme le montre le tweet ci-dessus, difficile de ne pas voir un hommage à travers ce plan visible dans l'une des bandes-annonces. Et que Jordan Peele assume totalement : "Les animés, en général, ont été une grosse influence", explique ce fan du genre à CinemaBlend. "Mais le choix de lui rendre un hommage aussi explicite a été difficile. Car tu ne peux jamais le faire."

    "Mais c'était si bon. C'est un moment auquel l'animation a déjà rendu hommage plusieurs fois, mais je ne l'avais jamais vu ainsi. En pensant à l'idée d'une femme noire sur une moto blanche qui détruit un cordon de police avant de faire le dérapage d'Akira, je me suis dit 'Tu sais quoi Jordan ? Fonce !'" Était-ce un moyen pour le réalisateur de se remettre d'une déception vis-à-à vis de l'œuvre ?

    Akira est l'un de mes films préférés

    Car Jordan Peele a fait partie de ses réalisateurs approchés à une adaptation en prises de vues réelles d'Akira. Un véritable serpent de mer hollywoodien confié à Taika Waititi aux dernières nouvelles, mais qui pourrait se heurter à la volonté du réalisateur de diriger des acteurs asiatiques et non des stars américaines. L'auteur de Get Out et Us avait quant à lui préféré décliner la proposition.

    "Je pense que [je pourrais le faire] si l'histoire le justifiait", déclarait-il à Blumhouse.com en 2017. "Akira est l'un de mes films préférés, et je pense que l'histoire nécessite le plus gros budget dont vous pouvez rêver. Mais la vraie question, pour moi, est : ai-je envie de matériaux pré-existants, ou de contenus originaux ? Au final, je veux faire des choses originales."

    Dont ce Nope, qui confirme son talent lorsqu'il est question d'associer commentaire social et éléments de genre. Quitte à glisser un énorme clin-d'œil à Akira au milieu.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top