Mon compte
    Mort de Wolfgang Petersen, le réalisateur de L'Histoire sans fin et Troie
    16 août 2022 à 23:10
    Vincent Garnier
    Vincent Garnier
    -Rédacteur en chef
    Cinéphile omnivore, Vincent « Michel » Garnier se nourrit depuis de longues années de tous les cinémas, sans distinction de genres ou de styles. Aux côtés de Yoann « Michel » Sardet, il supervise la Rédac d’AlloCiné et traque les Faux Raccords.

    Le réalisateur Wolfgang Petersen s'est éteint ce vendredi 12 août, à l'âge de 81 ans. Outre "L'Histoire sans fin", on lui doit des blockbusters des années 1990 et 2000, dont "Troie" et "Air Force One". Il a également signé le chef-d’œuvre "Das Boot".

    Troie, L'Histoire sans fin, En pleine tempête... Vous connaissez ses films sans nécessairement connaître son nom. Le réalisateur Wolfgang Petersen nous a quittés le vendredi 12 août, succombant à un cancer du pancréas. L'annonce de son décès n'a été rendue publique que le 16 août. Il avait 81 ans.

    Wolfgang, l'assistant

    Wolfgang Petersen commence à 19 ans une carrière d'assistant metteur en scène à l'Ernst Deutsch Theater de Hambourg. Après avoir étudié la comédie pendant trois ans, il s'initie durant quatre ans à la réalisation à la Film und Fernsehakademie de Berlin, où il a notamment pour professeur le directeur de la photographie Michael Ballhaus. Il tourne en 1970 son premier moyen métrage : Ich werde dich Töten, Wolf, dans le cadre de la série policière Tatort, et signe l'année suivante le téléfilm Blechschaden.

    Petersen, le maître

    En 1973, il reçoit le Bundespreis et une citation à l'Oscar pour son premier long métrage Einer von uns beiden, mais doit attendre 1981 pour connaître la consécration internationale grâce au Bateau. Avec un total de six nominations à l'Oscar, ce film de guerre sous-marine est le long métrage étranger le plus populaire jamais distribué aux Etats-Unis et offre à Wolfgang Petersen un passeport pour exporter ses talents de réalisateur outre-Atlantique. Variant les genres, il va du fantastique (L'Histoire sans fin ; 1984) au thriller hitchcockien (Troubles ; 1991) en passant par la science-fiction (Enemy ; 1985).

    Roi du blockbuster

    À partir des années 90, le cinéaste remporte la confiance des studios hollywoodiens et se retrouve à la tête de productions américaines au budget allant croissant. Il dirige ainsi trois acteurs vétérans, Clint Eastwood, Dustin Hoffman et Harrison Ford, à travers des longs métrages alliant action et spectaculaire : Dans la ligne de mire (1993), où il en va de la protection du Président des Etats-Unis, Alerte (1995), qui traite d'une lutte acharnée contre le virus Ebola, et Air Force One (1997), où le chef d'Etat américain se retrouve pris en otage.

    En 1999, Wolfgang Petersen retourne en haute mer pour filmer le naufrage de George Clooney et Mark Wahlberg dans En pleine tempête. Croulant sous les projets de film, le réalisateur met quatre ans avant de se décider à porter à l'écran le récit de l'Iliade pour l'épique Troie (2004). Un an après, il persiste dans les productions à grand spectacle en réalisant Poséidon, un remake au budget colossal (140 millions de dollars) d'un classique du film catastrophe : L' Aventure du Poséidon.

    La bande-annonce de Troie :

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top