Mon compte
    Ouverture du 1er Festival de Marrakech
    30 sept. 2001 à 15:59

    Le 1er Festival de Marrakech s'ouvrait ce vendredi 28 septembre, en l'absence des vedettes américaines mais devant une importante délégation française.

    Ce vendredi soir, Charlotte Rampling, présidente du jury, assistée du cinéaste égyptien Youssef Chahine, déclarait ouverte la première édition du Festival de Marrakech, au Maroc.

    Conçu pour être le grand rendez-vous du cinéma en Afrique du Nord, le Festival a subi de plein fouet les conséquences des attentats aux Etats-Unis. La plupart des stars américaines invitées, parmi lesquelles Faye Dunaway, Matt Dillon et Andie MacDowell, ont en effet renoncé à faire le voyage. Contrairement à la délégation française. Impressionnante, elle compte notamment les réalisateurs Claude Miller, Francis Veber, Benoît Jacquot, les comédiens Richard Anconina, Patrick Bruel, le producteur Daniel Toscan du Plantier ou encore les comédiennes Emma de Caunes, Elsa Zylberstein, Anouk Aimée.

    A l'occasion de la cérémonie d'ouverture, Claude Lelouch s'est vu remettre un prix spécial pour l'ensemble de son oeuvre. Le cinéaste en a profité pour évoquer le climat de tension actuel : "le Festival de Marrakech est très important surtout depuis que le cauchemar a déclaré la guerre au rêve". Le réalisateur espère qu'"ici le rêve gagnera la deuxième manche". Au cours de la soirée, Lelouch a présenté le making-of de And now ladies and gentlemen, son nouveau long métrage, tourné en partie au Maroc.

    Autres invités d'honneur, Youssef Chahine, venu présenté sa nouvelle réalisation (Silence, on tourne) et son compatriote le comédien Omar Sharif, ont été primés pour l'ensemble de leur carrière.

    Cette soirée inaugurale s'est achevée en apothéose par une réception réunissant quelque six cents convives, donnée par le roi du Maroc Mohammed VI dans le luxueux palais royal de Marrakech.

    Pour cette première édition, une vingtaine de longs métrages ont été retenus en compétition. Multiculturelle, cette sélection comprend des longs métrages venus de sept pays, le Brésil, les Etats-Unis, la Côte d'Ivoire, l'Espagne, Taiwan, le Maroc et la France. Le jury, présidé par Charlotte Rampling, départagera les films en lice. Une tâche similaire attend la comédienne française Marie-Christine Barrault, à la tête du jury des courts métrages.

    V.G. avec AP
    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top