Notez des films
Mon AlloCiné
    Les monstres toujours en tête
    12 nov. 2001 à 11:45

    Plus d'une semaine après sa sortie, "Monstres et Cie" caracole toujours en tête des sorties américaines et pousse le box-office vers des sommets.

    Les monstres dopent le box-office. Pour son second week-end à l'affiche, Monstres & Cie occupe toujours la première place du box-office avec 46,2* millions de dollars de recettes. Le film d'animation des studios Pixar n'a chuté que de 26% en deuxième semaine, pour atteindre la somme record de 122,8* millions de dollars de recettes en dix jours de présence à l'affiche.

    Profitant du Veteran Day (le 11 novembre est traditionnellement consacré à la mémoire des vétérans des deux grandes guerres aux Etats-Unis) et de l'ambiance festive qui l'accompagne, Montres & Cie a dépassé la barre symbolique des 100 millions de dollars de recettes samedi, neuf jours après sa sortie. Le film de Peter Docter, David Silverman et Lee Unkrich est devenu le dessin animé le plus rapide de l'histoire à engranger plus de 100 millions de dollars (Le Roi lion, Toy Story 2 et Shrek avaient tous dépassé la barre des 100 millions de dollars de recettes après 11 jours d'exploitation). Cette fabuleuse carrière devrait toutefois être stoppée nette la semaine prochaine avec l'arrivée d'Harry Potter sur les écrans américains.

    Les frères Farrelly renouent avec le succès

    Avec un tel adversaire, les nouvelles sorties et autres continuations ne peuvent que constater les dégâts et se partager les miettes laissées par les monstres de Pixar, malgré les acteurs et réalisateurs vedettes qui les accompagnent. Bon point tout de même pour Bobby et Peter Farrelly, dont Shallow hal engrange 23,2* millions de dollars pour son premier week-end. Un score bien en retrait des chiffres impressionnants de Monstres & Cie, mais qui représente tout de même le second meilleur démarrage de la carrière des deux frères. Mary a tout prix, leur plus gros succès au box-office avec 176 millions de dollars de recettes totales, n'avait par exemple rapporté que 17,7 millions de dollars lors de ses deux premiers jours d'exploitation. Après la désillusion Osmosis Jones (13,5 millions de dollars de recettes totales), l'humour potache des frères Farrelly semble à nouveau populaire.

    La déception est au rendez-vous pour Jet Li et The One, qui ne rapporte plus que 9,1* millions de dollars en deuxième semaine d'exploitation (31,9 millions de dollars au total), enregistrant une importante chute de 52% par rapport à son premier week-end d'exploitation. John Travolta ne fait pas beaucoup mieux avec Domestic disturbance en quatrième position : 8,5* millions de dollars de recettes en deuxième semaine et une chute de 39% pour un total de 26 millions de dollars. Kevin Kline, lui, n'enregistre que 3,8* millions de dollars pour le premier week-end de Life as a house, qui avait déjà connue une sortie limitée le 2 novembre. Doté d'un budget de 18 millions dfe dollars, ce film intimiste a rapporté 4,9* millions de dollars.

    Amélie sur sa lancée

    Enfin, le fabuleux voyage américain d'Amélie Poulain se poursuit. D'abord limitée aux salles de New York et Los Angeles, la distribution du film de Jean-Pierre Jeunet s'est étendue à 48 salles pour le week-end du Veteran day, pour rapporter 730 000* dollars de recettes, soit une remarquable moyenne de 15 200 dollars d'entrées par salles. Depuis sa sortie outre-Atlantique la semaine dernière, Amélie a déjà rapporté plus de 960 000* dollars et doit encore doubler son parc de diffusion à partir de vendredi.

    Entraîné par le succès Montres & Cie, le box-office américain a rapporté plus de 128* millions de dollars sur l'ensemble du week-end du 11 novembre, soit une augmentation de 21% par rapport à la même période l'année dernière. Les recettes cumulées pour 2001 sont déjà supérieures de 10% à celles enregistrées l'année dernière à la même époque. Avec les sortie très attendues d'Harry Potter à l'école des sorciers et du Seigneur des anneaux, la communauté de l'anneau le 19 décembre, les records d'entrées sur l'année sont en ligne de mire outre-Atlantique.

    Thomas Colpaert

    *Les chiffres mentionnés dans l'article sont des estimations, publiées dimanche soir par la société spécialisée Exhibitor Relations.
    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • USA : ce week-end dans les salles...
    • Succès monstre au box-office US
    Commentaires
    • vivien-benmouffek
      wawh !
    Voir les commentaires
    Back to Top