Mon compte
    Oscars 2017 : les 20 films qui pourraient faire parler d'eux
    4 sept. 2016 à 13:00
    Corentin Palanchini
    Corentin Palanchini
    -Chef de rubrique Infotainment
    Passionné par le cinéma hollywoodien des années 10 à 70, il suit avec intérêt l’évolution actuelle de l’industrie du 7e Art, et regarde tout ce qui lui passe devant les yeux : comédie française, polar des années 90, Palme d’or oubliée ou films du moment. Et avec le temps qu’il lui reste, des séries.

    Suite aux sélections des Festivals de Toronto et de Venise, certains films deviennent déjà très en vue pour la saison des récompenses. L'occasion de déjà dégager quelques prétendants aux Oscars 2017.

    La La Land de Damien Chazelle
    1. La La Land de Damien Chazelle +
    Un hommage aux comédies musicales de l'âge d'or d'Hollywood, La La Land pourrait obtenir des nominations pour ses deux comédiens et pour son réalisateur, déjà auteur de Whiplash.
    Lire la suite
    Venise, Toronto... La saison des festivals a débuté, et les sélections et présentations de films permettent de commencer à repérer les longs métrages qui seront attendus aux Oscars 2017. Au programme : des acteurs-réalisateurs (Gibson, Affleck, McGregor), du Denis Villeneuve et du Eastwood, en passant par Chris Pratt et Jennifer Lawrence : découvrez notre première sélection.
    L'absence d'un favori ? Le cas The Birth of a Nation
    Le film intitulé The Birth of a Nation est absent de notre sélection. Jadis donné favori des Oscars 2017 et de la saison des récompenses en général pour son sujet et sa bonne réception au Festival de Sundance, ce drame tiré d'une histoire vraie pourrait être boycotté par l'Académie.
    Racontant la révolte des esclaves américains au début du XIXe siècle, le film divise les Etats-Unis car son réalisateur et acteur principal, Nate Parker, est accusé d'un viol survenu il y a 17 ans. Jugé à l'époque et innocenté (contrairement à son co-scénariste Jean Celestin qui fut condamné), Parker voit aujourd'hui l'affaire ressurgir. En effet, la victime s'est suicidée, mais Variety a révélé que les causes du suicide étaient "un trouble dépressif majeur avec éléments psychotiques en raison de violence physique et sexuelle et de polytoxicomanie".
    Le frère de la victime a alors déclaré à Variety que si le procès avait lieu aujourd'hui, l'issue en serait toute différente. Nate Parker a commencé à devoir répondre à des questions sur cette affaire, et la Fox, distributeur du film, a limité la promotion afin d'éviter que son réalisateur ne soit pris à partie pour une affaire pour laquelle il a été blanchi par la justice.
    La réception de The Birth of a Nation au Festival de Toronto sera déterminante quant à l'avenir du film.
    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • Birth of a Nation : le vainqueur de Sundance se place pour les Oscars 2017
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top