Mon compte
    Shang-Chi : à quels films Marvel est lié le nouveau super-héros ?
    4 sept. 2021 à 12:30
    Maximilien Pierrette
    Maximilien Pierrette
    -Journaliste cinéma
    Tombé dans le cinéma quand il était petit, et devenu accro aux séries, il fait ses propres cascades et navigue entre époques et genres, de la SF à la comédie (musicale ou non) en passant par le fantastique et l’animation. Il décortique aussi l’actu geek et héroïque dans l’émission FanZone.

    Avec "Shang-Chi et la Légende des Dix Anneaux", le Marvel Cinematic Universe nous présente l'un de ses nouveaux héros. Mais il n'oublie pas de l'inscrire dans son univers en liant son film à d'autres opus.

    ATTENTION - L'article ci-dessous contient quelques spoilers sur "Shang-Chi et la Légende des Dix Anneaux", dans la mesure où il évoque certains caméos et rebondissements, et donne des détails sur sa scène post-générique. Veuillez donc passer votre chemin si vous ne l'avez pas encore vu.

    Un film du Marvel Cinematic Universe n'est jamais vraiment indépendant. Même lorsqu'il cherche à nous présenter un versant inédit de son univers partagé, comme Shang-Chi, qui met en vedette son premier super-héros d'origine asiatique.

    Même s'il développe une histoire de famille qui se suffit à elle-même, le long métrage signé Destin Daniel Cretton est lié à d'autres opus du MCU de diverses façons, plus ou moins évidentes.

    Shang-Chi et la Légende des Dix Anneaux
    Shang-Chi et la Légende des Dix Anneaux
    De Destin Daniel Cretton
    Avec Simu Liu, Tony Leung Chiu-Wai, Awkwafina, Fala Chen, Meng'er Zhang
    Séances (309)

    LA SAGA IRON MAN

    The Walt Disney Pictures

    Dès les débuts du Marvel Cinematic Universe, les Dix Anneaux que l'on retrouve dans le titre de Shang-Chi étaient présents. Sur le drapeau des terroristes qui enlèvent Tony Stark (Robert Downey Jr.) dans le premier Iron Man par exemple. Puis via leur chef, le Mandarin, dans le troisième. Ou plutôt le pantin qui servait de leurre aux exactions d'Aldrich Killian (Guy Pearce), ce qui n'a pas manqué d'agacer plusieurs fans, furieux de ne pas voir le vrai méchant des comic books.

    Après un court métrage en forme de "damage control", dans lequel nous apprenions qu'il existait un autre vrai Mandarin, ce dernier apparaît sous les traits de Tony Leung dans Shang-Chi. Mais avec un autre nom (Wenwu). Et il revient sur cette usurpation d'identité (et la façon dont les Américains ont sauté à pieds joints dans les clichés) avant de révéler qu'il détient chez lui un certain... Trevor Slattery, vrai-faux méchant d'Iron Man 3.

    L'occasion pour Ben Kingsley de faire son retour dans le Marvel Cinematic Universe. Et pour Kevin Feige de tenter de réconcilier les fans qui se déchirent encore au sujet du film signé Shane Black, sans pour autant renier ce qui a été fait avant. Shang-Chi n'ayant pas encore de suite officiellement annoncée, nous ne savons pas si nous le reverrons dans un prochain opus.

    Notons par ailleurs que, dans le lieu où Shang-Chi se rend pour prendre part à un combat clandestin, l'un des affrontements met aux prises un homme dont le corps luit de la même manière que les soldats infectés par le virus Extremis dans Iron Man 3.

    AVENGERS 3 & 4

    The Walt Disney Pictures

    Si la séquence d'ouverture nous renvoie de nombreuses années en arrière, la majeure partie du récit de Shang-Chi se déroule de nos jours. Sans plus de précision, même si le film se passe après les événements d'Avengers Infinity War et Endgame. Dans une discussion entre le héros et ses amis, le fait que la moitié des habitants de la planète puisse disparaître d'un claquement de doigts est évoqué.

    Puis nous pouvons apercevoir une affiche destinée à toute personne ayant besoin de soutien psychologique après le fameux "Blip" causé par Thanos et qui a valu à beaucoup de disparaître en 2018 pour revenir en 2023, et aux autres de devoir affronter leur solitude. Une annonce qui rappelle notamment le groupe de parole auquel Steve Rogers participe au début d'Avengers Endgame.

    DOCTOR STRANGE

    The Walt Disney Pictures

    Pour qui a vu l'une des bandes-annonces de Shang-Chi, la présence de Wong (Benedict Wong) n'est pas une surprise. L'acolyte de Doctor Strange apparaît en effet au sein d'une arène, confronté à Abomination (qui se révèle être son complice), pendant la partie du film qui se déroule à Macao. Et puis plus rien, jusqu'aux dernières secondes du récit, lorsqu'il débarque pour emmener le héros et Katy (Awkwafina), afin d'étudier les mystérieux anneaux dans la scène post-générique.

    Si elle paraît d'abord un peu gratuite, la présence de Wong (également attendu au générique de Spider-Man - No Way Home en décembre) l'installe finalement comme le lien entre le pan mystique du Marvel Cinematic Universe et les autres branches. Plus que Stephen Strange lui-même. La preuve avec la scène post-générique, lorsqu'il fait appel à Bruce Banner (Mark Ruffalo) et Carol Danvers (Brie Larson) pour étudier les anneaux dont il ne parvient pas à déterminer l'origine exacte.

    L'INCROYABLE HULK

    SND / The Walt Disney Pictures

    Comme Wong, sa présence avait été révélée par l'une des bandes-annonces. Mais elle n'en reste pas moins surprenante. Apparu en 2008 dans L'Incroyable Hulk, deuxième opus du MCU dont il était l'antagoniste, Emil Blonsky (Tim Roth), alias Abomination, n'avait pas donné le moindre de signe de vie depuis. Pas plus que son existence n'avait été mentionnée.

    Nous le retrouvons donc ici, très brièvement, en train de participer à un combat clandestin contre Wong, dont il est en réalité le complice. Pourquoi ? Comment ? Aucune explication ne nous est donnée, mais peut-être que le but de ce caméo gentiment anecdotique est de le rappeler à notre bon souvenir alors qu'il sera de retour dans la série She-Hulk destinée à Disney+. Sans doute avec cette nouvelle apparence, qui le rapproche davantage d'une créature sous-marine.

    Il ne s'agit pas du seul lien entre Shang-Chi et Hulk, puisque nous retrouvons Bruce Banner dans la scène post-générique. Sous les traits de Mark Ruffalo, qui l'interprète depuis Avengers en 2012, alors qu'Edward Norton l'incarnait dans le film de Louis Leterrier quatre ans plus tôt, face à Abomination.

    SPIDER-MAN - HOMECOMING

    The Walt Disney Pictures / Sony Pictures Releasing France

    Vous vous souvenez de lui ? Après avoir demandé à Spider-Man de faire un salto à New York dans HomecomingZach Cherry assiste au combat entre Shang-Chi et ses assaillants dans un bus à San Francisco. Mais s'agit-il du même personnage ? Ici appelé Klev, il est crédité en tant que "vendeur de rue" dans le film de Jon Watts, mais le principal intéressé avait confirmé sa présence devant la caméra de Destin Daniel Cretton après avoir été aperçu dans une bande-annonce.

    Ce que Marvel compte faire avec lui est, en revanche, mystérieux. Car il peut s'agir d'un simple clin-d'œil. Ou d'une tentative de lier le Spider-Man du MCU au Venom joué par Tom Hardy, dont les aventures se déroulent à San Francisco. Ce qui serait un peu tiré par les cheveux, certes.

    Quoiqu'il en soit, il existe un lien entre Shang-Chi et Spider-Man dans les comic books, et notamment ce récit de 1979 dans lequel le premier enseigne les arts martiaux au second. Un cross-over que Simu Liu rêve de voir sur grand écran, comme il l'a expliqué à ComicBook.com. Dans la suite de ses aventures ciné ?

    CAPTAIN MARVEL

    The Walt Disney Pictures

    Comme Bruce Banner (Mark Ruffalo), Carol Danvers apparaît dans la scène post-générique et représente le pan spatial du Marvel Cinematic Universe, alors que les personnages recherchent les origines des anneaux dont Shang-Chi est désormais le propriétaire. Cela signifie-t-il que le héros sera présent dans The Marvels, la suite de Captain Marvel qui se tourne actuellement et dont la sortie est prévue le 9 novembre 2022 dans nos salles ? S'il ne faut jamais dire jamais, cela paraît actuellement peu probable.

    Car la raison de la présence de Carol Danvers est également d'ordre cinéphile, Brie Larson étant l'actrice fétiche de Destin Daniel Cretton, réalisateur de Shang-Chi. Après lui avoir offert l'un de ses plus beaux rôles dans States of Grace, il l'a retrouvée pour les besoins du Château de verre et de La Voie de la justice, et beaucoup se demandaient s'il réussirait à la diriger au sein du Marvel Cinematic Universe. La réponse est donc oui, et elle est arrivée plus vite qu'on ne l'imaginait.

    LES ÉTERNELS ?

    The Walt Disney Pictures

    "Vous pouvez supposer ce que vous voulez", nous répond Destin Daniel Cretton en riant, lorsque nous lui demandons de confirmer que la scène post-générique de Shang-Chi et la Légende des Dix Anneaux est bien liée aux Éternels. Car si tous les indices pointent en direction du film de Chloé Zhao, prochain opus ciné du MCU, attendu le 3 novembre dans nos salles, il n'est pas explicitement cité.

    Dans la scène en question, Wong, Katy, Shang-Chi, Bruce Banner et Carol Danvers s'interrogent sur l'origine des anneaux, qu'ils ne parviennent pas à déterminer. Mais il leur paraît évident que leur création est très ancienne. Or Les Éternels compte nous ouvrir les portes de la branche cosmique du Marvel Cinematic Universe, avec des personnages arrivés sur Terre il y a 7 000 ans, donc cela colle sur le papier. Verdict dans moins de deux mois ?

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • Seke
      C'est quand même sympa je trouve de NE PAS renier L'Incroyable Hulk, cf Captain America 3 : Civil War et maintenant Shang-Fi
    Voir les commentaires
    Back to Top