Mon compte
    Truands
    note moyenne
    2,0
    1887 notes dont 464 critiques En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    répartition des 464 critiques par note
    65 critiques
    74 critiques
    22 critiques
    77 critiques
    89 critiques
    137 critiques
    Votre avis sur Truands ?

    464 critiques spectateurs

    thalidae77
    thalidae77

    Suivre son activité 30 abonnés Lire ses 757 critiques

    2,5
    Publiée le 9 novembre 2009
    bien sympa avec pleins de bons acteurs et une bonne histoire!
    CRITICATOR
    CRITICATOR

    Suivre son activité 30 abonnés Lire ses 384 critiques

    0,5
    Publiée le 4 avril 2007
    mal joué, violent, et fin en queue de poisson, film baclé, dommage !!!
    LeLobo
    LeLobo

    Suivre son activité 27 abonnés Lire ses 429 critiques

    5,0
    Publiée le 4 octobre 2008
    Voici du grand cinéma français comme j'aime : Réaliste, caractériel, intense, immersif, violent, impitoyable, refroidissant, documenté, pauvre en musique, et doté d'une série d'acteurs dont on ne perçoit pas qu'ils "jouent un rôle".
    Concernant la profondeur du scénario : une image crédible du grand banditisme parisien est donnée, à contrepied des traditionnelles histoires "romantiques" sur ce sujet voulant faire croire à une sorte de "code d'honneur" des voyoux.
    Des recherches poussées ont été faites pour traiter le sujet, d'anciens flics et bandits, experts de ce milieu a mis les mains à la pate.
    Les pouvoirs de cet univers sont fondés sur la peur, la lacheté, le calcul du meilleur intérêt et la trahison.
    Truands contient quelques scènes emblématiques de cet univers.
    L'échange qui tourne mal est la principale scène de fusillade du film, superbement restituée (on en rêverait plus souvent de ce genre de canardade dans le cinéma d'action).
    La scène de torture n'est en rien de la "violence gratuite" et correspond au climat de terreur que souhaite instaurer le "patron" pour se faire obéir et assurer sa réputation.
    Au niveau acteur, Benoit Magimel prouve incontestablement qu'il fait partie des très rares fleurons des jeunes espoirs francais.
    Philippe Caubert, l'acteur peu connu qui joue le rôle du sinistre parrain, est excellent aussi. On note aussi la présence de Béatrice Dalle, une actrice sachant donner de la crédibilité à ses personnages.
    ffred
    ffred

    Suivre son activité 907 abonnés Lire ses 3 541 critiques

    1,0
    Publiée le 17 janvier 2007
    Ce film est l'antithèse de 36 Quai des orfèvres de Olivier Marchal, ici au générique en tant qu'acteur. Ce qui aurait pu en être le parfait pendant, côté malfrats, est loin de l'égaler en tous points. La force de 36 résidait dans sa tension permanente et une ambiance crépusculaire d'où emergeait une pure émotion. Rien de tout cela ici. Si la réalisation est assez nerveuse, l'intrigue est si peu intéressante et si convenue, que les quelques scènes chocs qui viennent un peu secouer le spectateur ne changent rien au fait qu'on se fout totalement de qui va mourrir ou rester en vie. Les acteurs n'arrivent même pas à sauver grand chose. Benoît Magimel s'en sort le mieux tout en sobriété et retenue, Béatrice Dalle n'est pas mauvaise mais n'a pas un personnage très développé. Le pire est sans conteste Philippe Caubère. Ce grand comédien de théatre après des années d'absence au cinéma, revient dans un rôle où il n'est pas du tout crédible en patron de la pègre parisienne. Il en fait des tonnes, et on a vraiment l'impression qu'il est sur une scène classique. Mauvaise direction d'acteur, erreur de casting ou les 2 ? Si vous voyez le film, laissez moi votre avis car là je reste perplexe !
    Benito G
    Benito G

    Suivre son activité 338 abonnés Lire ses 2 890 critiques

    4,0
    Publiée le 27 janvier 2009
    Un film noir, sombre, violent. Du gangster à la française... Certes c'est extrèmement violent, mais c'est de là quant découle l'éfficacité de ce film. On est plongeait dans un univers macho (où les femmes ne sont que des objets); toutes les bonnes ficelles du film de gangster sont réunis. Mais cela reste un film français et donc ça dérange! Réservé tout de même à un public averti!
    Thibault L
    Thibault L

    Suivre son activité 99 abonnés Lire ses 1 266 critiques

    0,5
    Publiée le 22 janvier 2007
    Un film audieux sans aucun intêret avec viol ,sexe , mots grossier et sang à gogos ! Un super film de m*** pardonnez moi l'expression où tous le monde s'entre tue et l'histoire et rempli de méchant c'est le comble.Le réalisateur veut copier les grands films américains avec la violence des gangs mais c'est raté.Un navet qui ne mérité pas de sortir au cinéma.Pour c'étais même pas un moment de plaisir,je déconseillerais à tous mes amis de le voir.
    Valaciclovir
    Valaciclovir

    Suivre son activité 78 abonnés Lire ses 189 critiques

    0,5
    Publiée le 5 février 2007
    Comparé à "36" dans le genre, " Truands " est vraiment nul. Il y avait du potentiel dans tout ça, mais tout à été gaché par l'interprétation des acteurs absolument honteuse ( Palmes dédiés à Philippe Caubère et au frangin du réalisateur à mourir de rire ), un scénario qui nous endort, rien n'est intriguant, Magimel qui se prend pour De Niro, des scènes d'action complètement ratées ( attendez une fusillade dans un parking il faut vraiment être cinglé pour le faire comme même, ou ne pas avoir de cerveau ), des dialogues vulgaires tout le temps, ( comptez le nombre de fois les mots "enculés", "merde", "putain" et revenez me voir après ). Je croyais que ca allait être démentiel, mais au contraire, il y a des films comme ça ( et le plus souvent ) qui arrivent à nous décevoir.
    Niko0982
    Niko0982

    Suivre son activité 50 abonnés Lire ses 1 331 critiques

    1,0
    Publiée le 25 mai 2009
    C'est pas mal. Assez réaliste visuellement et bien interprété par quasiment tous les acteurs. Je dis quasiment car Philippe Caubère n'est vraiment pas terrible. Il en fait beaucoup de trop. De plus, la violence est un peu exagérée (bien que très réaliste visuellement). A part ca, c'est un bon film de gangsters avec un excellent Benoit Magimel.
    anonyme
    Un visiteur
    2,5
    Publiée le 4 janvier 2010
    2 étoiles pour le duo Benoit Magimel - Olivier Machal. Phillippe Caubère se révèle également épatant sur certaines scènes. La violence du film ne choque pas, la réalisation est bonne. Le scénario tient la route. Mais les comédiens secondaires sont assez mauvais et enlève une grande partie de la crédibilité du film.
    anonyme
    Un visiteur
    0,5
    Publiée le 21 juillet 2008
    Ultraviolent et citant sans vergogne les meilleurs films policiers des trente dernieres années sans en avoir la saveur ou le talent du realisateur . La mise en scene est plate , le scenario trop lent n'est pas trés travaillé mais surtout vulgaire au possible , sans pourtant avoir les retombées comique d'un audiard.L'interpreation est au mieux nulle au pire ignoble (le rouquin ...hilarant ).C'est inspiré de faits reels , he ben tant mieux .le but du film etais devrait etre de nous dire "etre bandit c'est mal !!!".fascinant .Ah oksana est trés belle et pas pire actrice que les autres en fait
    David GEORGES
    David GEORGES

    Suivre son activité 33 abonnés Lire ses 113 critiques

    1,0
    Publiée le 25 juin 2007
    Après avoir dépeint le milieu des flics à la poursuite d’un serial killer (Scènes de crimes) puis celui des services secrets (Agents secrets), il était logique que Frédéric Schoendoerffer s’attaque au microcosme du grand banditisme. Avec un style caractéristique dénué d’artifices, probablement approuvé et chapeauté par Olivier Marchal - le compère de Benoît Magimel dans le film -, ancien flic de métier et réalisateur des rugueux Gangsters et 36 quai des orfèvres, Schoendoerffer atteint sans surprise son objectif : Truands est aussi violent et malsain que les protagonistes qu’il décrit. Est-il cependant aussi réaliste qu’il l’ambitionnait ? Sans doute lorsqu’il démontre que chaque individu a prématurément un pied dans la tombe dès lors qu’il est de prêt ou non rattaché au milieu : hommes et femmes, boss et larbins, partenaires et rivaux sont des cadavres en puissance. Mais on n’ose imaginer pour autant que des hommes, si insensibles soient-ils, puissent être capables, simplement pour imposer leur domination, d’actes de barbarie aussi atroces tels qu’il en est proposé. Les nazis n’ont parfois pas fait pire. Cette ultra violence dérangeante n’est hélas pas le principal défaut d’un film qui a quand même le mérite de relancer un genre allègrement délaissé en France (Olivier Marchal en est le rare porte-drapeau). Plus grave donc est la pauvreté du scénario. Ça pétarade tellement à tout va pour une raison ou une autre que l’on finit par se demander pourquoi et comment on en est arrivés là. Les crimes commis étaient-ils réellement l’ultime solution ? On peut estimer que courant des risques si gros (rappelons qu’en plus du milieu, la police existe), les canailles mûrissent leur décision avant de passer à l’acte. L’instinct prime sur la réflexion. Trop primaire pour être juste. L’erreur de Schoendoerffer aura été de vouloir être trop exhaustif dans la forme (les impondérables ingrédients sont tous là : fusillades, exécutions, égocentrisme du parrain, flegme du tueur, valises
    Sagramanga
    Sagramanga

    Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 87 critiques

    1,0
    Publiée le 20 janvier 2007
    Si ce film devait n'avoir qu'une seule qualité, ce serait au moins celle d'exalter l'amour de l'argent et de la violence, rendant tout prêt à faire adhérer un spectateur un peu «simple d'esprit» aux valeurs de ces petits Tony Montana à la française (et justement, dans la salle, y'avait pas mal de looks «caillra», sans doute à la recherche de l'inspiration...)
    Mais au moins eût-il fallu que cette excitation des sens (cigarettes, coca, whisky, filles confortables, flingues et explosifs et, avant toutes choses !, bagnoles farouches...) fut mise en scène avec talent. Hors, piégé par sa fascination pour ces personnages, malgré un scénario prometteur et des caractères bien écrits (ayant parfois par inadvertance côtoyé le «milieu», ces tristes sires sont plutôt crédibles), Frédéric Schoendoerffer s'avère totalement incapable de maîtriser la situation, ne produisant qu'une réalisation d'une paresseuse mollesse (on a du mal à croire qu'il fut jadis l'auteur du très remarquable SCÈNES DE CRIMES). Dans ce sens, l'inclusion, dans cette bouillie sans âme, d'un extrait de LA 317e SECTION, ce très beau film paternel, devient presque indécente...
    Si la référence était la série B française des années 70 et les duos Bébel-Delon, chapeau ! c'est totalement réussi !!!
    Ce film a donc aussi une autre qualité : montrer à quel point la vie des truands pouvait être ennuyeuse...
    Roub E.
    Roub E.

    Suivre son activité 299 abonnés Lire ses 3 994 critiques

    1,5
    Publiée le 19 septembre 2013
    Ça filme laisse un sentiment d inachevé, il se veut réaliste pas une violence crue, cependant il manque d ambition cinématographique pour être immersif. De plus j ai rarement vu un film autant plombé par un acteur en l occurrence Philippe Caubère beaucoup trop théâtral à un point qu il en devient rapidement insupportable.
    allien
    allien

    Suivre son activité 81 abonnés Lire ses 276 critiques

    1,0
    Publiée le 18 janvier 2007
    J'ai trouvé ce film trés moyen,pas beaucoup d'action,j'ai vu mieux que ça.Je vous le conseille pas.
    Youmna C
    Youmna C

    Suivre son activité 34 abonnés Lire ses 351 critiques

    0,5
    Publiée le 16 mars 2007
    Quel catastrophe. Il n'est pas permis qu'un film soit aussi mal joué, avec des dialogues aussi mauvais. Sans parler de cette méchanceté tellement poussé, qu'elle en perd toute crédibilité pour tomber dans le ridicule. Il veut faire du
    "Scarface", mais réussit à peine à faire un film d'enfants,mais déconseillé pour tous. Il faut qu'il arrête de faire des films ce Schoendoerffer!
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top