Mon compte
    Malveillance
    Note moyenne
    3,7
    2419 notes En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    Votre avis sur Malveillance ?

    399 critiques spectateurs

    5
    27 critiques
    4
    158 critiques
    3
    141 critiques
    2
    43 critiques
    1
    14 critiques
    0
    16 critiques
    Trier par :
    Les plus utiles Les plus récentes Membres avec le plus de critiques Membres avec le plus d'abonnés
    DarioFulci
    DarioFulci

    92 abonnés 1 412 critiques Suivre son activité

    3,0
    Publiée le 5 avril 2012
    Dans le genre thriller inquiétant "Malveillance" est une petite découverte fort sympathique. La grande tradition du psycho-killer movie remonte aux années 90, lancée par les succès de "Liaison Fatale" et autres "Main sur le berceau". Ça fait donc plaisir de retrouver ce genre délaissé avec un honorable respect des codes sans que le film ne sente la naphtaline pour autant. Le "héros" est inquiétant à souhait, forcément motivé par d'obscures névroses. Reconnaissons lui un machiavélisme particulièrement salé (les produits de beauté sont horriblement utilisés...). Une perversité presque réjouissante à l'encontre d'une sympathique habitante très bien jouée par Marta Etura. Il y a un peu de "Jeune femme recherche appartement" dans ce film: l'immeuble au luxe ancien savamment utilisé par le réalisateur, la naïveté éhontée de l'héroïne etc. Quelques bonnes références que le réalisateur honore avec intelligence.
    boscopax
    boscopax

    76 abonnés 1 509 critiques Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 1 juillet 2012
    Jaule Balaguero nous refait le coup de l'immeuble clos, comme dans REC! Là, pas de zombies, juste un gardien déplacé et malheureux qui ne peut se sentir bien qu'en voyant les autres souffrir... C'est en partant de ce pitch que le réalisateur nous narre l'histoire, tordue, de ce César (exceptionnel Luis Tosar) qui s'efforce d'être heureux en cherchant à faire souffrir la jeune Mademoiselle Clara (très frêle Marta Etura, parfaite). Alors que le film s'ouvre comme un couple qui se réveille au matin, on découvre quelques instants plus tard, effaré, que ce couple n'est pas ce qu'on pensait. Tout s'enchaîne pour qu'on déteste cet homme et pourtant on espère qu'il va s'en sortir, bizarrement... Et là où l'ensemble devient interessant, c'est que Balaguero ne cherche pas à en faire ressortir une morale quelconque. Qu'elle souffre cette gonzesse, et basta....
    g0urAngA
    g0urAngA

    76 abonnés 1 735 critiques Suivre son activité

    3,5
    Publiée le 8 septembre 2013
    Encore une petite bombe qui nous viens d’Espagne, le film de Balaguero n'est pas un film d'horreur qui nous fait sursauter et n'est même pas gore. Il parviens à nous glacer le sang par son personnage principal et son déroulement dans le film. En effet, l'histoire principal reste simple mais très bien exploitée et original dans la manière de le montrer. La réalisation reste simple et sans effets de style mais suffisamment élégante pour nous porter tout le long du métrage. Un suspens omniprésent, un personnage hyper réussi et une histoire originale et rudement bien menée !!!
    gabdias
    gabdias

    79 abonnés 1 778 critiques Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 5 janvier 2013
    Le réalisateur de Rec aime les immeubles glauques et les huit clos oppressants, il passe au thriller avec un vrai méchant qui ne vie que par le malheur des autres et là où Jaume Balaguero est exceptionnel c'est qu'on en vient même à comprendre le personnage du concierge (L.Tosar brillant dans son interprétation). Génial !
    Zoumir
    Zoumir

    64 abonnés 1 035 critiques Suivre son activité

    3,0
    Publiée le 8 mai 2013
    Malveillance a un sujet qui aurait pu véritablement nous glacer d'effroi. Pourtant Jaime Balaguero ne parvient pas à impliquer pleinement le spectateur malgré une intrigue à laquelle on peut plus facilement s'identifier que pour Rec. Si vous êtes en appartement et que votre concierge vous semble bizarre, vous regarderez sûrement sous votre lit avant d'aller vous coucher après avoir vu le film. Après une scène d'introduction brillante avec un réveil original qui nous plonge immédiatement aux côtés de ce concierge à la fois charismatique et antipathique, le film perd peu à peu en intensité. Il faudra attendre le final et la perte de contrôle de notre anti-héros pour vraiment se sentir de nouveau absorbé dans un film qui ne réussit pas à convaincre dans son côté psychologique. Certaines relations entre les protagonistes semblent improbables et même si les prestations des acteurs sont bonnes, cela ne suffira pas. Malveillance restera un thriller à l'histoire originale mais qui aurait pu être mieux exploitée.
    Gustave Aurèle
    Gustave Aurèle

    124 abonnés 2 373 critiques Suivre son activité

    3,5
    Publiée le 14 juillet 2021
    Une interprétation hors pairs pour ce personnage qui trouve le bonheur dans le malheur des autres, l'histoire est glauque.
    anonyme
    Un visiteur
    4,0
    Publiée le 20 mars 2013
    Un film intense et dérangeant qui se concentre sur l'obsession d'un concierge sociopathe par rapport à l'une des résidentes de son immeuble. Le scénario est intelligent et cruel et va forcément irriter le spectateur à un moment ou un autre puisqu'il nous interroge sur le rapport à l'autre et à nos voisins en particulier. Luis Tosar est flippant à souhait dans le rôle principal, à tel point qu'on jettera sans doute un coup d'oeil sous son lit avant de s'endormir, histoire d'être sûr.
    Sébastien B.
    Sébastien B.

    14 abonnés 146 critiques Suivre son activité

    2,0
    Publiée le 26 mai 2023
    Petit thriller espagnol (par l’initiateur de la saga « Rec »), flirtant entre épouvante soft et comédie noire grinçante (sans réellement en réussir pleinement ni l’une ni l’autre), ce film de 2011 est cependant très bien réalisé et interprété (le prédateur et la proie sont convaincants). Dommage que d’un départ de scénario se voulant (sans doute trop) malin, l’histoire s’essouffle assez vite laissant deviner bien trop rapidement les maigres rebondissements. Le dernier quart d’heure réussit le paradoxe d’être à la fois prévisible et grand guignolesque. A part les plus impressionnables qui regarderont peut-être quelque temps sous leur lit avant le coucher, ce film ne laissera pas un grand souvenir.
    bibo49
    bibo49

    9 abonnés 36 critiques Suivre son activité

    5,0
    Publiée le 13 juin 2013
    Excellent. Ce film est malsain au possible avec des acteurs géniaux notamment ce concierge antipathique. J. Balaguero confirme son statut de très bon réalisateur avec cette pépite.
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 20 juin 2012
    puissant!! excelend!! a voir absolument!! les acteurs joue tellement bien! scenario tres bien penser! brf jai vrmt adorer!
    marine D.
    marine D.

    2 abonnés 32 critiques Suivre son activité

    3,0
    Publiée le 7 juin 2013
    Pas mal du tout !!! Le scénario est bien pensé, courrez le voir ! Au moins juste pour la fin ...
    Christoblog
    Christoblog

    774 abonnés 1 640 critiques Suivre son activité

    2,0
    Publiée le 29 mars 2012
    Un concierge s'introduit dans les appartements de son immeuble pour y faire le mal à l'insu de leurs occupants, comme une sorte d'Amélie Poulain à l'envers. Il vise en particulier une jeune femme rayonnante, Clara, dont il est morbidement amoureux.



    Le pitch de ce film réalisé par Jaume Balaguero (REC) est intéressant, et riche de potentialité. Malheureusement le film devient vite une petite chose sans vertige et sans envergure. D'autres critiques sur Christoblog : http://www.christoblog.net/



    La progression de l'intrigue est trop mécanique pour être réellement captivante, et le cruel dénouement me parait carrément improbable. Les personnages sont tous des clichés (la vieille dame aux chiens, la gentille voisine, le vieux aigri...) et certaines situations sont franchement risibles (l'envahissement de cafards, la menace de la petite fille).



    C'est dommage, car la mise en scène est correcte et l'acteur principal, Luis Tosar, plutôt bon.
    L'AlsacienParisien
    L'AlsacienParisien

    610 abonnés 1 403 critiques Suivre son activité

    3,5
    Publiée le 29 décembre 2011
    "Malveillance" est un thriller espagnol trépident et plein de suspense. Jaume Balagueró, l'un des réalisateurs de la saga gore et innovante "Rec", s'attelle à un registre bien différent mais néanmoins correctement maîtrisé. Il est vrai qu'on retrouve le soin d'un suspense lourd et aiguisé ainsi qu'un décor similaire d'immeuble en plein Barcelone, sauf que le danger n'est pas un virus transformant les gens en bêtes féroces mais plutôt le concierge qui semble être aux petits soins des différents habitants, mais qui, malade et incontrôlable, trouve un plaisir jouissif à jouer avec le malheur des autres. Son objectif : les voir malheureux et arracher le sourire de leur visage. La jeune Clara, une femme dynamique et souriante, devient sa cible principale. Le scénario se focalise sur le personnage du "méchant", et on observe son quotidien au rythme d'un montage enfilant les jours de deux semaines. Ce regard sur ce personnage inquiétant est effrayant car on constate les démarches qu'il met en oeuvre pour nuire aux autres. Tout le suspense se créer à partir de là, non pas à partir de la victime qui réalise progressivement que quelque chose ne va pas dans l'appartement mais justement auprès du tordu qui prend un malin plaisir pour aller toujours plus loin, parfois sans mesurer le danger mis en oeuvre, apparaissant toujours comme le concierge discret et serviable pour les autres habitants. Le réalisateur nous met donc dans une situation délicate car quand le danger s'approche, on souhaite qu'il ne se fasse pas prendre... C'est ambigu mais le suspense est très bien mesuré. Luis Tosar propose une interprétation dérangeante qui aurait pu être plus accentuée, mais cette centralisation sur le personnage donne des raisons et des motifs implicites à cet état maladif et complexe, ce qui apporte un côté psychologique en plus, ne servant pas des scènes gratuites, dont une répondant bien au gore des "Rec", bien que plus réaliste. L'histoire se tient et aurait pu à maintes reprises rentrer dans un extrême soigneusement évité.
    alain-92
    alain-92

    311 abonnés 1 078 critiques Suivre son activité

    3,5
    Publiée le 29 décembre 2011
    Le sourire éclatant de Marta Etura face au regard noir et inquiétant de Luis Tosar. Excellents tous les deux ! Le film de Jaume Balagueró, noir et parfaitement cynique, met un peu de temps à démarrer mais nous entraîne progressivement dans une spirale infernale, plus psychologiquement angoissante que physiquement violente. Plus encore que le scénario lui même, les dialogues sont d’une violence et d’une cruauté inouïe. En particulier lors du dernier face à face entre la « dame aux chiens » et le gardien. Moment parfaitement odieux, mais qui démontre malheureusement une vérité crue, dure, et cruelle qui peut se passer près de chacun d’entre nous. http://cinealain.over-blog.com/article-malveillance-92296867.html
    EricDebarnot
    EricDebarnot

    194 abonnés 1 262 critiques Suivre son activité

    3,5
    Publiée le 17 juillet 2012
    Il est des petits films de terreur - et le cinéma espagnol en compte désormais pas mal - qui valent plus que leur programme initial et leur script assez prévisible. Pour aimer "Malveillance", il faut aimer les plaisirs sadiques, c'est un fait, et ce n'est pas l'absence d'explications (dieu merci, on n'est pas à Hollywood) et de happy end, sacrifié en faveur d'une épilogue passablement traumatisante, qui auront amené le public "pop corn" (celui de "REC" ?) vers le dernier Balagueró. Pourtant les qualités du film sont évidentes : une mise en scène classique qui retrouve la claustrophobie d'un Polanski (on pense plus d'une fois au "Locataire", ce sommet de paranoia au sein d'un immeuble...), une habile mise en perspective d'un thème classique - la persécution - au sein d'un microcosme social quotidien auquel il facile de s'identifier, et un évident refus des concessions commerciales, on l'a déjà vu. Cela ne suffira sans doute pas pour faire de "Malveillance" un chef d'oeuvre, mais en tout cas nous aidera à passer une soirée des plus mémorables.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Meilleurs films
    • Meilleurs films selon la presse
    Back to Top