Mon compte
    Alyah
    note moyenne
    2,6
    514 notes dont 70 critiques
    répartition des 70 critiques par note
    2 critiques
    16 critiques
    18 critiques
    22 critiques
    7 critiques
    5 critiques
    Votre avis sur Alyah ?

    70 critiques spectateurs

    anonyme
    Un visiteur
    2,0
    Publiée le 30 septembre 2012
    Alyah, drame classique, banale et manquant hélas d'intensité offre néanmoins une histoire si ce n'est intéressante parfois touchante et réaliste ; c'est certainement là son plus grand mérite, être dans la vie réelle de gens réels. Pas de quoi se ruer dans les salles malgré tout...
    gemini-hell
    gemini-hell

    Suivre son activité 23 abonnés Lire ses 395 critiques

    2,0
    Publiée le 25 octobre 2012
    Rien de bien palpitant ni d’original dans cette première œuvre. On n’arrive pas à se passionner aux affres du personnage principal et on demeure indifférent à sa volonté de vouloir changer de vie. L’interprétation n’est ni bonne ni mauvaise mais manque singulièrement de relief. Si tous les parias prenaient l’initiative d’aller vivre dans leur pays d’origine : voilà une idée qui, à défaut de plaire à tout le monde, a le mérite de susciter la réflexion.
    Caine78
    Caine78

    Suivre son activité 3666 abonnés Lire ses 7 267 critiques

    3,0
    Publiée le 24 octobre 2012
    Un polar français ambitieux, maîtrisé et élégant ? Et c'est un premier film en plus ? Pas de doute, Elie Wajeman a réussi son coup avec « Alyah », assurément la voie à prendre pour le cinéma hexagonal s'il veut rivaliser un minimum en la matière avec nos amis ricains. Pourtant peu intéressé par le milieu juif, j'avoue qu'à l'instar de « Two Lovers », celui-ci est montré avec justesse et nuances, trouvant un équilibre parfait entre personnages sobres, séduisants et récit solide, réaliste sans pour autant être ennuyeux. En effet, chacun est montré ici avec ses défauts et ses contradictions, sans pour autant que le réalisateur ne les juge à un quelconque moment, à l'image d'Isaac , interprété par un Cédric Kahn très convaincant. Il n'est d'ailleurs pas le seul, Pio Marmaï livrant une prestation impeccable, tout comme l'intrigante Adèle Haenel et la charmante Sarah Le Picard. Au final, pas de scènes spectaculaires ou de grands moments lyriques, mais un ton juste, des dialogues réussis et un dénouement changeant quelque peu des conventions habituelles, sans oublier une morale des plus pertinentes : un nouveau départ exige toujours de grands sacrifices... Une réussite.
    vidalger
    vidalger

    Suivre son activité 151 abonnés Lire ses 1 057 critiques

    3,0
    Publiée le 2 septembre 2014
    Premier film gentillet mais qui manque un peu de nervosité au montage. Pio Marmaï compose, pour une fois, un personnage complexe qui lui permet d'exprimer un talent indéniable. Adèle Haenel, en amoureuse malmenée, réussit une belle performance, malgré un rôle de faire-valoir trop réducteur. Sur un scénario mi-polar, mi-sentimental, avec quelques impasses énervantes et une succession de répétitions inutiles, ce film ne nous laisse pourtant pas insensible. Voilà sans doute un réalisateur prometteur dont le travail témoigne de beaucoup de sensibilité, d'une recherche esthétique exigeante et d'un savoir-faire, notamment dans la direction d'acteurs, incontestable.
    anonyme
    Un visiteur
    3,0
    Publiée le 1 octobre 2012
    Malgré les incohérences qui bousculent le dénouement du film, Alyah reste, dans le paysage du cinéma français actuel, une surprise. Pas extraordinaire mais non dépourvu de qualités non plus. Après, Pio Marmaï continue d'exploiter son capital froid et sympathique mais dorénavant, il est évident qu'il peut être beaucoup plus touchant.
    Julien D
    Julien D

    Suivre son activité 805 abonnés Lire ses 3 461 critiques

    3,0
    Publiée le 22 septembre 2012
    Tant du charisme des acteurs que de la photographie superbement léchée se dégage une froideur qui nous plonge dans une ambiance austère et nous rapproche du drame personnel du personnage central de ce thriller social bien écrit. Autour de lui, la complémentarité des antagonistes et les obstacles qu’il aura à traverser pour fuir son statut précaire forment un contexte dénonçant avec virulence la violence psychologique de notre société. La recherche de véracité et la direction des acteurs dont fait preuve Elie Wajeman pour son premier film lui promettent une carrière pleine de succès.
    alain-92
    alain-92

    Suivre son activité 273 abonnés Lire ses 1 078 critiques

    3,5
    Publiée le 29 septembre 2012
    Belle réussite que ce premier film d'Elie Wajeman dans des débuts très prometteurs. Malgré le sujet au cœur de la triste actualité mélangeant, drogue, profits et fuite en avant le tout jeune réalisateur offre un film plein de fraîcheur et de charme. Thriller ? Drame ? Histoire de famille ? L'histoire oscille entre ces caractéristiques et évite tous les clichés. L'interprétation est à la hauteur du scénario, des dialogues et de la finesse de la réalisation. Le film repose sur les larges épaules d'un excellent Pio Marmaï au charisme ravageur. À ses côtés et tout aussi parfait, Cédric Kahn est tout à fait surprenant. http://cinealain.over-blog.com/article-alyah-109781640.html
    Laurent C.
    Laurent C.

    Suivre son activité 204 abonnés Lire ses 1 107 critiques

    3,0
    Publiée le 1 octobre 2012
    La prestation des acteurs notamment du héros principal. Hélas le film pêche par son absence de projet. On erre dans cette histoire française, trop française, sans savoir où l'on va.
    Hastur64
    Hastur64

    Suivre son activité 136 abonnés Lire ses 2 289 critiques

    3,5
    Publiée le 7 septembre 2013
    Pour son premier film Elie Wajeman n’hésite pas à mélanger plusieurs genres : romance, thriller, film familial, film de communauté… Ce parti pris de diversité de tendances dans le film aurait pu être casse-gueule, mais le réalisateur s’en tire plutôt bien grâce à une écriture pas mal maîtrisée. Il fait évoluer son personnage de façon structuré et c’est son cheminement qui permet une cristallisation des différents thèmes de façon harmonieuse. Peut-être le film aurait-il mérité cependant d’être un poil plus long de manière à creuser les difficultés d’Alex une fois en Israël. Pio Marmai est absolument exceptionnel dans ce rôle de jeune trentenaire déboussolé qui voit dans l’alyah un moyen de reconstruire sa vie dans un endroit où il n’est connu de personne et enfin de faire quelque chose de constructif. Il est bien secondé par un Cédric Kahn en frère manipulateur qui est au moins aussi paumé que lui et par Adèle Haenel en jeune fille sûre d’elle-même et émue par ce grand garçon égaré dans sa vie. Un film tout en sobriété au ton juste et qui, c’est un bon point, traite de la communauté juive d’une manière naturelle loin de la farce à « La vérité si je mens » ou du ton tragique style drame familial sur fond d’antisémitisme. Un film prenant qui avec beaucoup de naturel et une bonne écriture dresse le portrait d’un homme à la recherche de lui-même. À voir pour encourager un réalisateur qui semble prometteur.
    BeatJunky
    BeatJunky

    Suivre son activité 84 abonnés Lire ses 1 930 critiques

    4,0
    Publiée le 2 août 2015
    Film qui vaut essentiellement la peine d être vu pour l une des premières apparitions de Pio Marmai qui porte le film à lui tout seul même si le scénario et la mise en scène valent aussi le coup d oeil.
    En effet, cette histoire de ce jeune juif qui décide de tout plaquer pour retourner au pays de ses origines pour repartir a zéro alors que la grande majorité des juifs ont tout fait pour s en sortir, est très originale mais tient bien la route grâce a une solide interprétation de tous les comédiens, particulièrement Pio Marmai donc. Il va devoir réapprendre la langue, la religion, les traditions... Tous les aspects que vous cherchez à oublier lorsque vous devez vous intégrer à votre nouvelle société! Lui va devoir oublier ce qu il a appris pour se se réintégrer à sa terre d origine. Le tout est vachement bien mis en scène, à la manière d un thriller ou la tension, le suspense grimpe petit a petit jusqu'au dénouement. Vraiment pas mal fait! Au final, un film français méconnu que vous regretterez pas d avoir pris le temps de regarder.
    islander29
    islander29

    Suivre son activité 401 abonnés Lire ses 1 931 critiques

    3,5
    Publiée le 19 septembre 2012
    une belle mise en scène, des acteurs qui trouvent le ton juste, le film est sérieux et offre un portrait de petit dealer qui a de la classe......l'ambiance est tres réaliste mais j'ai regretté le manque de musique ( à part "La nuit transfigurée" de Schoenberg au tout début et à la toute fin dufilm) (je crois).....C'est un film social qui de façon habile insere un petit scénario de thriller.....On pense à Bebel aussi dans " A bout de souffle" dans le gros plan de la cigarette allumée.....Malgré tout , j'ai regretté parfois l'abscence de tension et de violence dans un film de petit dealer parisien qui veut vivre en Israel et qui ne semble pas pret à tout pour assurer son objectif........Un film plutot propre donc et qui peut faire penser à James Gray comme l'insinuent certains cinéphiles, mais qui va quand même beaucoup moins loin qùe James Gray dans la forme comme dans le fond.....
    ANDRÉ T.
    ANDRÉ T.

    Suivre son activité 37 abonnés Lire ses 406 critiques

    4,0
    Publiée le 23 septembre 2012
    Excellent film: Aliah, c'est la procédure à suivre (un parcours du combattant!) pour tout juif qui souhaite s'installer en Israël. Grâce au réalisateur on mesure bien les avantages et les inconvénients, d'une nouvelle vie sur place.... On voit, une politique d'incitation à rejoindre le pays mais aussi des juifs intégrés à la société française, qui n'iront à aucun prix.... C'est presque l'adhésion à une philosophie de vie.....
    Pour Alex, c'est autre chose, c'est un peu: "repartir à zéro". Ira t'il au bout de son projet, c'est la question ? Tant de choses et surtout, une jeune femme superbe, le retiennent....??? Avec ces "ingrédients" Wajeman nous a fait, un film sensible, intelligent, nerveux, avec des scènes superbes:
    - le schéma des relations, sur la nappe de restaurant,
    - la scéne sur le parking entre Pio Marmaï et Gouix...
    Disons le, c'est bien !
    Ykarpathakis157
    Ykarpathakis157

    Suivre son activité 187 abonnés Lire ses 8 551 critiques

    4,0
    Publiée le 1 octobre 2020
    J'ai trouvé ce drame français assez absorbant et il a gardé mon intérêt tout au long. Il est très bien joué et présenté par le réalisateur Eli Wajeman. Pio Marmai est certainement crédible en tant qu'Alex, un trafiquant de drogue parisien de bas niveau juif de 27 ans qui est mécontent de sa vie et qui veut faire un changement radical. Il assiste à un dîner de sabbat chez sa tante et rencontre son cousin Nathan qui est temporairement retourné à Paris depuis Israël. spoiler: Quand Alex apprend que son cousin va bientôt rentrer en Israël pour ouvrir un restaurant, il voit immédiatement que cela pourrait être l'opportunité de changement qu'il recherchait. Il fait appel à Nathan pour qu'il l'admette comme partenaire dans la nouvelle entreprise. Cependant il y aura de nombreux obstacles qu'Alex devra surmonter pour prendre un nouveau départ. Il doit se séparer de son frère aîné manipulateur Isaac (Cedric Kahn), qui essaie toujours d'obtenir de l'argent d'Alex pour rembourser ses dettes. Alex a également entamé une relation assez sérieuse avec une belle jeune étudiante Jeanne (Adele Haenel). De plus, il doit amasser rapidement quinze mille dollars pour rejoindre le partenariat. Le plus grand test d'Alex peut provenir de son exigence d'obtenir un certificat de judéité et de réaliser l'alyah avant de pouvoir être accepté en Israël. Alex a pratiquement ignoré ses racines juives à ce jour mais maintenant il doit apprendre l'hébreu, prouver, avec des documents son héritage juif et suivre des cours pour atteindre son objectif
    . Je ne révélerai pas si Alex a réussi à surmonter tous ces obstacles pour commencer sa nouvelle vie mais je dirai que le film m'a laissé deviner jusqu'à la toute fin...
    anonyme
    Un visiteur
    4,0
    Publiée le 22 septembre 2012
    « Alyah », ou l'histoire d'Alex, un jeune dealer juif (Pio Marmaï, qui confirme tout le bien qu'on peut penser de lui) décidant de tout plaquer pour monter un restaurant avec son cousin en Israël. Y arrivera, y arrivera pas ? Il y a tout d'abord un certain suspense sur le devenir d'Alex : les obstacles s'accumulant sur son chemin, difficile de deviner s'il parviendra à partir ou non. Le scénario parvient à garder l'attention du spectateur et l'emmène de surcroît sur différents chemins : celui de l'identité juive française (Alex ne pratique pas et bredouille vaguement un peu d'hébreu), celui du rapport au frère (une sous-intrigue un peu cliché qui permet à Cédric Kahn de s'improviser acteur, ce qui ne constitue d'ailleurs pas la moindre surprise du film), celui du choix entre un avenir professionnel très hypothétique et une histoire d'amour prometteuse (donnant lieu à une très beau face-à-face dans un bar-tabac)... Le film jongle avec les genres et les intrigues, convoque quelques souvenirs de cinéma (on pense un peu à James Gray), et ne s'écroule pas en cours de route, s'achevant à la fois en donnant une réponse et en posant de nouvelles questions. Cela demandera évidemment confirmation, mais à la vision du premier film d'Elie Wajeman, on peut se dire qu'on vient d'assister à la révélation d'un réalisateur appelé à se faire un nom.
    Bertrand Barbaud
    Bertrand Barbaud

    Suivre son activité 28 abonnés Lire ses 222 critiques

    4,0
    Publiée le 5 novembre 2019
    Grand film et meilleur rôle de Pio Marmaï à ce jour. L'histoire est toujours curieuse et pose sans cesse des questions au spectateur. On est toujours en demande, toujours accroché aux personnages. La mise en scène est brillante, juste et met en valeur l'ensemble des comédiens. Le portrait réaliste de ce jeune homme qui quitte Paris pour Tel Aviv est vraiment remarquable, profond, original. À voir absolument.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top