Notez des films
Mon AlloCiné
    Le diable au corps
    note moyenne
    3,7
    168 notes dont 25 critiques
    répartition des 25 critiques par note
    3 critiques
    6 critiques
    8 critiques
    5 critiques
    3 critiques
    0 critique
    Votre avis sur Le diable au corps ?

    25 critiques spectateurs

    Caine78
    Caine78

    Suivre son activité 3462 abonnés Lire ses 7 267 critiques

    2,0
    Publiée le 2 janvier 2012
    Un « grand classique », un vrai de vrai, le genre de film que vous êtes plus ou moins obligé d'aimer avant même de l'avoir vu... Malheureusement pour moi, je ne fais pas partie des heureux élus ayant pour film de référence ce « Diable au corps » très loin d'être mauvais, mais qui m'a pourtant laissé sur une impression bien partagée. Mais si c'est le cas ce n'est nullement pour les reproches que l'on a pu faire à Radiguet à l'époque et sur cette présumée « légèreté » scandaleuse pour beaucoup d'esprits « bien-pensants ». Non, ce qui gêne aujourd'hui, au-delà du classicisme absolu de la mise en scène (bien que très honorable au demeurant), c'est cette inconstance dans le rythme, nous poussant aussi bien à l'ennui et à la lassitude parfois qu'à une certaine émotion et même passion grâce à certaines scènes particulièrement saisissantes, bien aidés dans ce sens par la sensibilité à fleur de peau d'un duo d'acteurs des plus inspirés. Les plus exigeants privilégieront ainsi ce manque d'audace et de constance afin d'enfoncer le film, les autres préféreront au contraire garder avant tout en mémoire ces quelques moments de grâce (dans la dernière partie notamment) malheureusement trop peu nombreux... Entre les deux je ne préfère personnellement pas choisir, mais je dois avouer qu'au vue du chef d'oeuvre promis, la déception était quelque peu présente.
    soniadidierkmurgia
    soniadidierkmurgia

    Suivre son activité 560 abonnés Lire ses 3 524 critiques

    4,0
    Publiée le 15 septembre 2014
    Claude Autant-Lara est un peu oublié aujourd'hui et ce qu'il reste de lui n'a plus trait qu'à ses positions antisémites et à son appartenance au Front National à la fin de sa vie. C'est regrettable car dans ses grandes années créatrices le bonhomme pouvait se définir comme un libertaire anarchiste de gauche. En 1947 il n'est pas encore un réalisateur reconnu et c'est grâce à Micheline Presle qu'il pourra monter le projet de l'adaptation d'une nouvelle de Raymond Radiguet. Cet amour impossible entre un étudiant et une jeune femme tout juste mariée à un soldat du front est haut porté par deux comédiens au sommet de leur art malgré leurs jeunes âges respectifs. Micheline Presle est impériale en épouse bourrelée de remords car irrésistiblement attirée par un jeune homme plein de verve et de morgue qui lui fait rompre tous ses liens familiaux en s'affichant femme adultère alors que son époux est parti sur le front qui fait rage. Gérard Philippe lui, avait beaucoup hésité à accepter le rôle se jugeant trop vieux pour camper cet étudiant tourmenté. Bien lui en a pris d'accepter car il est confondant de réalisme et parvient à rendre toutes les nuances de ce personnage versatile. T
    spoiler:
    out est réuni pour que cet amour se termine mal et c'est ce qui arrive fatalement quand Presle meurt en couche

    . Au passage Autant-Lara en profite pour égratigner le patriotisme triomphant qui ne résonne clairement que la victoire venue. Il démontre enfin que l'amour est un sentiment envahissant qui peut vous faire traverser une guerre sans jamais qu'elle ne vous effleure. Comment la Nouvelle Vague a t-elle pu être cruelle à ce point avec Autant-Lara ?
    ygor parizel
    ygor parizel

    Suivre son activité 146 abonnés Lire ses 2 503 critiques

    2,0
    Publiée le 7 décembre 2012
    Tout est très convenu dans ce film, l'intrigue est prévisible, le seul attrait est le dilemme de la femme qui trompe son mari parti à la guerre et pourtant ce thème est à peine esquissé. Bon ce genre de long-métrage ne m'attire pas à la base cela explique peut-être les choses.
    I'm A Rocket Man
    I'm A Rocket Man

    Suivre son activité 96 abonnés Lire ses 2 117 critiques

    3,5
    Publiée le 19 mai 2016
    Ce film et son titre m'ont toujours attiré et voilà chose faite je l'ai vu !! Et je suis un peu mitigé quant à mes impressions : d'un côté j'ai beaucoup aimé car c'est une très belle histoire, très prenante avec de très bons acteurs sur un thème fort (celui de l'adultère en temps de guerre) mais d'un autre je m'attendais à une histoire d'amour plus forte, plus bouleversante et je dois dire que je n'ai pas trop accroché au personnage de François ! Je le trouve à la fois puéril et à la fois autoritaire et je n'ai pas frissonné devant la romance et c'est le petit point qui m'a décu Cependant le thème est poignant et pour l'époque c'était un sujet tabou et Autant Lara l'a bien retranscrit à l'écran. Un grand classique que je suis heureux d'avoir enfin vu !
    tomPSGcinema
    tomPSGcinema

    Suivre son activité 410 abonnés Lire ses 3 323 critiques

    3,0
    Publiée le 21 juillet 2010
    Tourné durant les années 40, le Diable au corps est un film a scandale très réussi.
    Cette histoire d'adultère en pleine période de guerre est dotée d'une mise en scène de Claude Autant-Lara vraiment captivante, et emmener par un duo de comédien Gerard Philipe-Micheline Presle qui se trouve attachant et touchant, et qui donne à ce film certaines séquences romantiques absolument magnifiques .
    Dommage, tout de même que la bande-son de l'oeuvre ne soit pas toujours très evidente a écouter et que la photographie en noir et blanc ait quelque peu mal vieilli sur certaines scènes, mais ceci n'empêche pas de passer un moment très agréable devant ce long métrage.
    Une bien jolie découverte en ce qui me concerne.
    loulou451
    loulou451

    Suivre son activité 84 abonnés Lire ses 1 503 critiques

    5,0
    Publiée le 31 mai 2011
    Un film porté comme une symphonie qui irait crescendo, mu par la fascination d'Autant-Lara pour cette histoire qui vient bousculer toute moralité et convention au nom de l'amour. Très fidèle au roman, le film atteint des sommets lorsque l'amour qui unit Gérard Philippe à Micheline Presle atteint son paroxysme. Un vrai chef d'oeuvre du cinéma français qui obtient là ses lettres de noblesse. Merveilleux.
    LittleDreamer
    LittleDreamer

    Suivre son activité 52 abonnés Lire ses 16 critiques

    5,0
    Publiée le 14 décembre 2009
    Magnifique film d'Autant-Lara, au temps où les acteurs français jouaient bien, en tous cas ces vedettes là, et nous faisaient honneur. Gérard Philipe reste un bon modèle aujourd'hui de cette simplicité des meilleurs acteurs. A voit pour ceux qui aiment le très bon cinéma.
    cinefyl76
    cinefyl76

    Suivre son activité 24 abonnés Lire ses 93 critiques

    5,0
    Publiée le 12 septembre 2007
    Merveilleux tandem Gérard Philipe (si gosse et si homme à la fois!) - Micheline Presle (si fragile, si tourmentée). Les sentiments des deux acteurs sont si bien rendus qu'ils accrochent la pellicule. Le charme opère d'autant plus à cause (ou grâce) à la qualité médiocre du son et de l'image accentuant le romanesque (ou romantisme). Un bijou de Claude Autant-Lara.
    Plume231
    Plume231

    Suivre son activité 1950 abonnés Lire ses 4 639 critiques

    4,0
    Publiée le 19 juillet 2010
    Franchement un des plus beaux films du cinéma français. Claude Autant-Lara avec la verve satirique qu'on lui connaît s'est plu à critiquer le patriotisme bien-pensant ainsi que l'hypocrisie de la bourgeoisie avec beaucoup de subtilité et une belle lucidité en nous montrant une poignante histoire d'amour coupable passionnée à "l'arrière". Denise Grey est excellente dans le rôle de la mère de Marthe, rigide qui ne pense qu'à sauver les apparences, tout comme Jean Debucourt dans le rôle du père compréhensif mais ambigu de François. Mais bien sûr ce que l'on retient le plus de ce film, c'est les interprétations du couple Gérard Philipe-Micheline Presle. Gérard Philipe joue à la perfection le rôle d'un adolescent charmant mais veule quand à Micheline Presle, elle joue le plus grand rôle de sa carrière en femme passionnée. Ils forment à eux deux un des plus beaux couples du cinéma français, si ce n'est le plus beau. Un film magnifique qui malgré les années n'a pas pris la plus petite ride
    ferdinand
    ferdinand

    Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 449 critiques

    1,0
    Publiée le 16 décembre 2009
    1 étoile pour micheline presle, adorable! Je n'ai jamais lu ce roman autobiographique célèbre, mais je sais tout de même qu'il s'agit des amours -choquantes à l'époque- d'un ado (14-15 ans) et d'une jeune femme mariée dont le mari est au front. Presle et Philipe avaient tous les deux 25 ans, on est donc loin du compte et les efforts de Philipe pour faire gamin sont pathétiques voire ridicules. En plus une musique encombrante au possible. Autant-Lara est à son meilleur dans le grinçant (l'auberge rouge), pas là-dedans.
    Philippe C
    Philippe C

    Suivre son activité 21 abonnés Lire ses 729 critiques

    2,5
    Publiée le 22 décembre 2019
    Film qui fit scandale à sa sortie, servi par deux grands acteurs de l'époque. Une hsitoire d'adultère qui se termine mal entre un étudiant et une jeune femme tout juste mariée dont l'époux est soldat au front durant la guerre de 14-18.
    Mais ce film a mal vieilli. l'intrigue fait aujourd"hui sourire, les acteurs surjouent.
    Il en reste une atmosphère étrange, un montage astcuieux en plusieurs parties et la beauté de Gérard Philippe
    FRYCHAR
    FRYCHAR

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 59 critiques

    4,5
    Publiée le 14 décembre 2009
    C'est probablement l'adaptation la plus fidèle au roman de Radiguet. On retrouve les bords de Marne, la guerre de 14-18 en toile de fond et la même intrigue. Il est a noter toutefois des différences notables: Le narrateur est anonyme dans le Roman et s'appelle François Jaubert dans le film. Mais Radiguet envisageait de l'appeler François dans un premier temps. J'avais surtout retenu du film la scène du rendez-vous volontairement manqué sur le ponton. Lorsque François et son père regardent Marthe qui attend en bas au bord de l'eau. Cette scène a du marquer François qui semble culpabiliser vers la fin du film...Il envisage d'écrire un livre ou il se suiciderait du haut d'un pont. Peu de ponts dans le roman, un pont de navire et le pont de J... (sans doute Joinville le pont).Certains personnages du roman ne réapparaissent pas dans le film, une intrigue avec Svéa, les Marin et leur raout-surprise (Raout , pas route)...Marthe sans profession dans le roman est infirmière dans le film.
    noemielima
    noemielima

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 29 critiques

    1,0
    Publiée le 20 janvier 2008
    Certainement un très beau film mais à mes yeux si petit, si fragile, si timide face au chef d’œuvre de Raymond Radiguet que je n’ai su prendre que peu de plaisir durant ces 1h50. Un film qui chante la déchirure de la guerre, oui, et fort bien mais qui est resté maladroit face à l’ampleur des sentiments.
    Dommage...
    ManoCornuta
    ManoCornuta

    Suivre son activité 103 abonnés Lire ses 2 235 critiques

    3,0
    Publiée le 1 août 2016
    Un exemple parmi d'autres de drame français classique ayant plutôt mal vieilli et perdu de sa charge émotionnelle. Trop ancré dans son époque (à part le jeu de Gérard Philipe, remarquable), ce film de Claude Autant-Lara est intéressant par sa construction en longs flashbacks, cette brisure dans la linéarité qui aurait permis bien des surprises, même si le spectateur avisé aura depuis longtemps deviné l'issue fatale. Le film use surtout d'effets de style pour porter son histoire "sulfureuse", mais c'est un style un peu trop théâtral. Se laisse regarder quand même, en dépit de quelques longueurs.
    Severine S
    Severine S

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 133 critiques

    4,0
    Publiée le 19 juillet 2016
    J'ai découvert ce film ce soir sur Arte qui l'a rediffusé et c'est ma première fois pour moi et j'ai aimé ce film,il m'a touché.Certes l'histoire est sur fond de guerre même si la guerre est tue la plupart du film pour laisser la place a une histoire d'amour plus ou moins passionnée,entre Marthe promise a un homme parti au front et aide soignante et François un lycéen.Ceci dit je m'attendais a un film scabreux,osé,"le diable au corps "voulant dire ce que ca veut dire mais je n'ai pas trouvé ce film choquant..il est bien joué,fin et Gérard Philippe amoureux transi n'est pas vulgaire ni déplacé ,pas une minute..il joue plutôt pas mal l'amoureux éperdu,par contre j'ai un peu moins accroché,un tantinet moins avec Marthe,a la fois passionnée mais retenue,
    spoiler:
    un


    spoiler:
    peu


    spoiler:
    trop


    spoiler:
    embourgeoisée

    ..
    spoiler:
    dommage

    ..ce film aurait gagné en intensité avec plus de passion,d'ardeur dans les sentiments..et la fin m'a laissé un peu perplexe..Marthe meurt mais de quoi?
    spoiler:
    Fausse


    spoiler:
    couche

    ,
    spoiler:
    chagrin


    spoiler:
    de


    spoiler:
    quitter


    spoiler:
    François

    ?Ce n'est pas dit,ca laisse a supposer qu'elle s'est peut être sentie perdue
    spoiler:
    et


    spoiler:
    qu'elle


    spoiler:
    a


    spoiler:
    préféré


    spoiler:
    se


    spoiler:
    laisser


    spoiler:
    mourir


    spoiler:
    plutôt


    spoiler:
    que


    spoiler:
    renoncer


    spoiler:
    a


    spoiler:
    François


    spoiler:
    et


    spoiler:
    retourner


    spoiler:
    avec


    spoiler:
    Jacques


    spoiler:
    a


    spoiler:
    l'armistice

    ..bref un bon film quand même ,je note 4/5 mais je m'attendais a plus d'émotions..mais le reste du casting est impeccable..l'histoire d'adultère ou de mauvais choix je dirais du mari est tout sauf scandaleuse mais a l'époque de la sortie c'était pas la même mentalité qu'aujourd'hui,pas le même regard..il m' a évoqué un peu le blé en herbe aussi..
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top