Mon compte
    On a marché sur Bangkok
    Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "On a marché sur Bangkok" et de son tournage !

    Une collaboration qui dure

    Avec On a marché sur BangkokOlivier Baroux dirige pour la cinquième fois Kad Merad, après Ce soir, je dors chez toi, Safari, L'Italien et Mais qui a re-tué Pamela Rose ?.

    On part d'une idée et on tourne

    Olivier Baroux raconte comment lui est venue l'idée de son sixième long-métrage : "Tout est parti d’une des nombreuses rumeurs qui traînent sur Internet et qui font partie de ces fameuses théories du complot très en vogue notamment aux États-Unis. Celle-ci concernait les deux minutes manquantes enregistrées lors des premiers pas de l’Homme sur la Lune en juillet 1969. À partir de cette coupure de soixante secondes dans la retransmission télévisée de l’événement, certains se sont imaginé qu’on nous avait caché quelque chose… Je me suis donc inspiré de ce prétexte un peu mystérieux pour écrire un "buddy-movie" autour d’un couple homme-femme. Je voulais que ce film comporte de l’aventure, une histoire d’amour et l’idée que l’on peut composer une famille à partir du moment où les gens se reconnaissent, se retrouvent et s’aiment…"

    Le tournage

    La réalisation du film s'est effectuée d'avril à mai sous le soleil thaïlandais et ses 44°. Le réalisateur commente avec amusement : "Ça nous a toutefois évité d’avoir à rajouter un peu d’eau pour simuler la transpiration des personnages !". L'équipe du tournage était, quant à elle, constituée en majeure partie de techniciens locaux.

    Quiproquos linguistiques

    Pour les besoins du film, Kad Merad et Alice Taglioni ont appris quelques phrases en thaïlandais. On a marché sur Bangkok fait donc la part belle à des quiproquos linguistiques comiques.

    Coupez !

    Une scène de poursuite en bateau qui se déroulait sur le Chao Praya a été coupée au montage, car le réalisateur n'était pas satisfait du rendu. Il se trouve également qu'un cascadeur aurait pu se blesser gravement. "Ce genre de scène d'action est-ce qui me fait le plus peur, à l'inverse des moments de comédie où je suis plus à l'aise", confie Olivier Baroux.

    Changement de décor !

    Au départ, On a marché sur Bangkok devait être tourné à Cuba ! Mais pour des raisons de production, cela ne s'est pas fait.

    A la recherche du décor perdu

    Le tournage à Cuba étant tombé à l'eau, Olivier Baroux partit à la recherche d'un nouveau décor dans une destination tout aussi exotique, la Thaïlande : "Cela impliquait un long travail de repérage et j’ai passé un mois et demi à sillonner la Thaïlande en voiture pour chercher les bons décors. Internet nous a aussi beaucoup aidé: cette grotte incroyable à la fin du film a été trouvée comme cela. Le lieu m’avait intrigué, je me demandais à quoi servait ce mausolée posé au milieu. On m’a expliqué que c’est un endroit que le roi a visité il y a 30 ans et que s’il doit revenir un jour, (étant aujourd’hui âgé de 87 ans), il faut qu’il puisse s’asseoir, d’où le petit monticule ! En découvrant la grotte au bout d’une heure de marche difficile dans la jungle, c’était tellement beau que malgré les obstacles techniques, nous n’avons pas hésité à tourner là-bas…", explique le réalisateur. Kad Merad poursuit : "En France, on aime prendre nos acteurs et les placer dans un contexte exotique pour voir comment ils s’en sortent et là, avec la Thaïlande, nous avons été servis !"

    Un casting lumineux

    La toute jeune comédienne Chawanrut Janjittranon, dit "Nutcha", s'est démarquée des autres candidates très rapidement. Elle a à son actif nombre de publicités, ainsi que quelques séries locales : "J’ai fait un casting en Thaïlande, j’ai vu vingt-cinq petites filles dont certaines parlaient très bien le français mais c’est elle qui s’est imposée, lumineuse, naturelle", raconte Olivier Baroux.

    L'aventure à la Veber

    Olivier Baroux, qui apprécie beaucoup les films d’aventure, donne toujours la part belle à ce genre dans son travail de réalisateur. Il s'explique : "Je trouve que ces derniers temps, le cinéma français a un peu tendance à fabriquer des comédies basées justement sur des faits très censés, raisonnables. Mon postulat est inverse : je pars d’un prétexte pour raconter une grande et belle aventure, dans des lieux magnifiques avec une progression des personnages selon une dramaturgie finalement assez simple. Ce sont tout bonnement les films que je regardais étant enfant, ceux du dimanche soir à la télévision (...)". A Alice Taglioni de rajouter : "Quand je vois “On a marché sur Bangkok”, je trouve que Kad a des airs de Pignon – Pierre Richard inventé par Francis Veber et que moi je ressemble à Campana – Gérard Depardieu !" (ndlr : La Chèvre de Francis Veber).

    Une arrivée tardive

    Peu de temps avant le début du tournage, Olivier Baroux s'est décidé à appeler Alice Taglioni pour le rôle de Natacha Bison, qui répondit présente immédiatement : "Résultat : elle est arrivée avec une sorte de fraîcheur sur le film et au bout d’une semaine où il nous a fallu apprendre à nous connaître, elle a été exceptionnelle. Il fallait qu’elle s’adapte : c’est rare qu’on la filme décoiffée, pas maquillée et avec des vêtements sales !", confie le réalisateur.
    Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
    • Dune (2021)
    • Bac Nord (2020)
    • Shang-Chi et la Légende des Dix Anneaux (2021)
    • Boîte noire (2020)
    • Un Triomphe (2019)
    • L'Origine Du Monde (2020)
    • France (2020)
    • xXx (2002)
    • Délicieux (2021)
    • Les Méchants (2020)
    • Free Guy (2021)
    • Reminiscence (2021)
    • OSS 117: Alerte rouge en Afrique noire (2021)
    • Respect (2020)
    • Drive My Car (2021)
    • Mourir peut attendre (2021)
    • Kaamelott – Premier volet (2019)
    • Serre Moi Fort (2020)
    • Malignant (2021)
    • The Suicide Squad (2021)
    Back to Top