Notez des films
Mon AlloCiné
    Le Decameron
    note moyenne
    3,8
    224 notes dont 27 critiques
    répartition des 27 critiques par note
    8 critiques
    8 critiques
    6 critiques
    3 critiques
    2 critiques
    0 critique
    Votre avis sur Le Decameron ?

    27 critiques spectateurs

    stebbins
    stebbins

    Suivre son activité 385 abonnés Lire ses 1 747 critiques

    4,5
    Publiée le 17 décembre 2011
    Superbe premier volet d'une trilogie emblématique de l'Oeuvre pasolinienne, Le Decameron est un film essentiel. Véritable hymne aux plaisirs de la chair, composé d'une dizaine de sketches mais singulièrement homogène, Le Decameron n'en finit pas de frapper par sa beauté plastique et son sens aiguisé de la couleur. Ici l'Homme n'est pas qu'un simple loup pour l'Homme, c'est un être peu scrupuleux vivant d'excès de gourmandise et d'hypocrisie. Le sexe non pas comme rituel destructeur mais comme source de vie... Nous sommes encore loin de la noirceur des 120 journées de Sodome mais ce film en emprunte déjà les outrances. Résolument optimiste et poétique, laissant en grande partie place à l'humour paillard et à la beauté des corps, Le Decameron n'oublie pas d'être foncièrement sublime. Jamais gratuite, cette représentation des plaisirs charnels se voit parachevée d'une éloquente pensée pasolinienne : pourquoi réaliser une oeuvre alors qu'il est si beau de seulement la rêver ? D'une grande force, tout simplement.
    scorsesejunior54
    scorsesejunior54

    Suivre son activité 122 abonnés Lire ses 694 critiques

    5,0
    Publiée le 21 janvier 2009
    Premier volet de la "trilogie de la vie", "Le Decameron" fut réalisé en 1971 par le très controversé cinéaste Italien Pier Paolo Pasolini. Adaptation de contes paillards recueillis par Boccace au XIVème siècle, ce drôle de film s'apparente à un véritable règlement de comptes entre le réalisateur et l'ordre moral alors établi qu'il n'a cessé de combattre (et qui le lui rendait bien). Dans la ligne de mire du metteur en scène apparaît d'abord très nettement l'Eglise et son hypocrisie. P.P.P accuse effectivement cette dernière de débauche (la séquence du couvent, géniale !) et de vices en tous genres, s'acharnant à démontrer que jamais vraiment elle n'a respecté ses propres lois. Ayant compris que son message serait vite lourd s'il s'en tenait trop simplement et gratuitement à de tels propos, il agrémente sa "thèse" d'un humour omniprésent souvent vulgaire, cependant en phase avec le contexte poisseux ici décrit. Caustique et rythmé, "Le Decameron" rit du sexe et de la mort, s'amuse du sacré, poétise une luxure pratiquée sous un aspect presque animal, rend attachant des personnages tout à fait répugnants. Plutôt fluide, il ne souffre pas des transitions entre les différentes histoires. Admirablement narré (on écoute encore mieux Pasolini raconter son histoire que s'il s'agissait du père Castor ^^) et plutôt beau visuellement, ce poème assez spécial est ici et là franchement enchanteur. En fait, le cinéaste sélectionne tout de suite clairement son public : si voir des fesses, sexes, fornications, détails scatologiques et profanations en tous genres ne vous dérange pas, alors vous serez très probablement réceptif à son humour et d'une façon plus générale à son ton. Sinon, vous pouvez passer votre chemin... "Le Decameron" est certes ancré dans l'alternative 70's mais il possède aujourd'hui encore une bonne part de subversion et plusieurs de ses métaphores ou allégories touchent toujours très juste. Ne serait-ce que pour se forger son propre avis, il mérite d'être vu.
    gimliamideselfes
    gimliamideselfes

    Suivre son activité 1793 abonnés Lire ses 3 781 critiques

    5,0
    Publiée le 12 janvier 2010
    Réel chef d'oeuvre que nous offre là Pasolini très loin de ce qu'il avait déjà pu faire, c'est drôle, parfois l'humour est assez noir, ça reste plus facile d'accès que Médée ou Oedipe Roi, mais pas pour autant moins bon. Pasolini livre en oeuvre totalement envoûtante, excitante, décalée, déjantée. Même si j'avourai qu'une histoire reste assez dérangeante dans le lot, mais il n'y a pas une histoire nettement en dessous des autres. Ne pas rire serait un crime. La dernière phrase du film est également l'une des plus belles que j'ai pu entendre. Magnifique.
    Attila de Blois
    Attila de Blois

    Suivre son activité 319 abonnés Lire ses 3 204 critiques

    1,5
    Publiée le 14 mars 2015
    "Le Decameron" se compose de dix sketches ayant pour liens un contexte médiéval et ses thèmes paillards. Ces éléments seront repris pour les deux autres films de la trilogie de la vie que sont les "Contes de Canterbury" et les "Mille et Une Nuits". Cet humour grivois, omniprésent, manque de subtilité et tombe carrément dans le beauf et le mauvais goût. A cela s'ajoute un montage laborieux et de mauvais acteurs. Les petites histoire paraissent bâclées, nous laissent sur notre faim.
    croutenard75
    croutenard75

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 24 critiques

    5,0
    Publiée le 29 septembre 2006
    Pasolini nous a habitué a des films lent est souvent trés dur à suivre pour un spectateur moyen (que je suis). Mais avec le décaméron tout est différent. Ce film est drôle, poètique, érotique... on ne peut pas rester de marbre devant ce film immense qui ne peut que nous ravir.
    WardStradlater
    WardStradlater

    Suivre son activité 38 abonnés Lire ses 469 critiques

    5,0
    Publiée le 2 juin 2014
    Du très grand Pasolini. Avec un humour noir du début à la fin, découpé en chapitre comme le savent si bien le faire les auteurs latins. L'Humanisme de la renaissance marque ce qui fera sans doute la philosophie émancipatrice : la critique d'une société basé sur l'apparence, le culte de la personnalité, l'argent-roi, l'hypocrisie, etc.
    Estonius
    Estonius

    Suivre son activité 805 abonnés Lire ses 3 885 critiques

    2,0
    Publiée le 29 juin 2018
    Ça commence en fanfare avec très un bon sketch avec Ninetto Davolli et la très belle Gabriella Frankel; la suite avec les nonnes est archi classique, fait toujours plaisir à voir, mais on pouvait penser que Pasolini avaient d'autres ambitions… (qu'aurait-ton dit du même sketch tourné par Max Pécas ?) on pourrait en dire autant du sketch du la cruche, de la bonne paillardise , certes, mais bon…A mi film l'intérêt retombe comme un soufflé soit parce que les sketches sont inintéressant et peu clairs (le moribond) soit parce que c'est mal raconté (les trois frères), soit parce que c'est laid (la mule) soit parce que tout simplement le propos est bouffi de suffisance (le peintre). Un mot sur les maquillages abominables, fausses dents approximatives, traces de maillot de bains sur les corps dénudés, ça fait un peu fouillis, non ?
    nekourouh
    nekourouh

    Suivre son activité 49 abonnés Lire ses 689 critiques

    4,0
    Publiée le 22 décembre 2012
    Fable Pasolinienne d'une très grande qualité; jouant sur plusieurs plans et créant une sorte d'harmonie globale. Bel hommage final à l'artiste.
    Carne
    Carne

    Suivre son activité 54 abonnés Lire ses 1 116 critiques

    5,0
    Publiée le 29 septembre 2006
    Que dire du Décaméron ? Si ce n'est que c'est un grand film de Pasolini bourré d'humour, de sexe et de vulgarité, sans oublier la poésie et la dénonciation. La Trilogie De La Vie ? Ce nom est fait pour lui.
    ClashDoherty
    ClashDoherty

    Suivre son activité 166 abonnés Lire ses 716 critiques

    5,0
    Publiée le 18 mai 2007
    Film souvent hilarant, toujours léger, assez érotique, mais jamais choquant. Un de ses plus beaux film, premier volet de la 'trilogie de la vie'. Splendide version des contes de Boccace.
    AMCHI
    AMCHI

    Suivre son activité 2385 abonnés Lire ses 5 711 critiques

    2,0
    Publiée le 30 août 2010
    Une époque médiévale merveilleusement reconstituée, loin du ton trop propre des productions hollywoodiennes mais des contes paillards filmés et joués de manière très amateurs. Les images sont belles mais les histoires sont soient trop courtes soient trop légères pour réellement nous emballer seule celle ou les frères tuent l'amant de leur soeur est intéressante.
    Santu2b
    Santu2b

    Suivre son activité 142 abonnés Lire ses 1 669 critiques

    4,0
    Publiée le 20 janvier 2015
    "Pourquoi réaliser une œuvre alors qu'il est si beau de la rêver seulement ?" Par cette réplique, Pier Paolo Pasolini lui-même clôt "Le Decameron", premier volet de sa fameuse "Trilogie de la Vie" débutée en 1971. Pour cette première pierre, le cinéaste s'attaque à un chef d'œuvre de la littérature italienne, publié sous l'égide de Boccace au XIVe siècle. De cette centaine de contes paillards, Pasolini en retient dix, semblant plus que jamais incarner ses préoccupations et thématiques majeures. Par la déjantée scène du couvent, l'église est à nouveau montrée du doigt concernant son hypocrisie même si le film ne doit pas être réduit à cette seule mise à l'index. "Le Decameron" est une véritable ode aux plaisirs de la chair, d'où se dégage un puissant souffle émancipateur. Pasolini se rit du sacré, poétise sur la mort et donne une singulière vision de l'art, symbolisée par sa présence au casting dans le rôle d'un élève de Giotto. Fait particulier, malgré son aspect "film à sketches", l'œuvre ne souffre jamais d'une quelconque inégalité. Un hymne à la fois poétique et irrévérencieux, à la liberté.
    ygor parizel
    ygor parizel

    Suivre son activité 144 abonnés Lire ses 2 503 critiques

    3,5
    Publiée le 10 septembre 2012
    Plus abordable que certains autres films du cinéaste (comme Théorème ou Salo ...). Sorte de film à sketchs qui s'imbriquent l'un à l'autre. Grivois et vulgaire les contes ont pour sujets le sexe, l'adultère avec une dose de scatologie et ils mettent souvent en scène des représentants de l'Église. Bien réalisé mais cette oeuvre peut dégoûter ou être vu comme ridicule faut l'avouer.
    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 6079 abonnés Lire ses 10 654 critiques

    3,0
    Publiée le 24 juillet 2010
    Pier Paolo Pasolini bouleverse dèfinitivement les tabous avec son "Dècameron"! Un film à sketches tels que les adore le public italien, utilisant des contes paillards du XIVe siècle! Scènarios populaires simplistes qui ne constituent pour Pasolini qu'une trame commode pour traiter des rapports de la fiction et de la rèalitè, de l'expression littèraire et de l'expression graphique! Un film gonflè pour l'èpoque, audace tempèrèe par un esthètisme parfois prècieux; on y voit des scènes d'amour et le cinèaste n'hèsite pas à montrer la nuditè intègrale des personnages! Si on regarde "L'Evangile selon Saint Matthieu" et "Le Dècameron" avec l'oeil critique, on voit que les deux films se ressemblent beaucoup, le style, l'idèe du film sont les mêmes: le sexe a pris la place du Christ, c'est tout, mais ce n'est pas une grosse diffèrence! Une oeuvre troublante, à la gloire du peuple des rues et des marginaux...
    GabbaGabbaHey
    GabbaGabbaHey

    Suivre son activité 159 abonnés Lire ses 1 583 critiques

    3,0
    Publiée le 12 février 2011
    Pier Paolo Pasolini réalise la un de ses films les plus étranges... Pas nécessairement le plus expressif ni le plus subversif, mais... C'est difficile a dire, les personnages sont caricaturaux, c'est assez burlesque, ainsi ca n'a que peu d'intensité (voir pas du tout en fait)... C'est pas si érotique que ca en a l'air... Alors franchement, c'est un bon film, il n'y a rien a dire, mais c'est bizarre, on ne sait pas trop quoi en penser, c'est agréable a voir, mais ca semble tellement trop et pas assez a la fois, et c'est ce qui le rend fascinant d'un coté... Les histoires sont intéressantes, ainsi que les personnages, dans la mise en scène, le style du réalisateur est bien présent, et la bande-originale est excellente. Pas un des meilleurs Pasolini mais un film tout de même assez réussi.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top