Mon compte
    Meurtre dans un Jardin Anglais
    note moyenne
    3,6
    264 notes dont 36 critiques En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    répartition des 36 critiques par note
    10 critiques
    8 critiques
    6 critiques
    5 critiques
    6 critiques
    1 critique
    Votre avis sur Meurtre dans un Jardin Anglais ?

    36 critiques spectateurs

    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 6779 abonnés Lire ses 10 837 critiques

    4,0
    Publiée le 19 novembre 2013
    Peintre, rèalisateur de films expèrimentaux, monteur de films documentaires, Peter Greenaway est rèvèlè au public en 1982 par un ètrange et magnifique long-mètrage, "The Draughtsman's Contract", subtil jeu de piste autour de tableaux à peindre et d'une mort à venir! Le manièrisme, cette pèriode de l'art qui va de 1490 à 1580 a toujours fascinè Greenaway, d'autant plus que le metteur en scène so british a toujours ètè persuadè que nous traversons une pèriode manièriste, concept qu'il prèfèra, à celui, affreux, de post-modernisme! Et il n'a eu de cesse depuis, de prouver qu'il ètait l'un des maîtres de cet art, raffinè jusqu'à l'alanguissement parfois! Sur le plan historique du cinèma britannique, "The Draughtsman's Contract" est une date importante, surtout en ce qui concerne la mise en scène, le raffinement des images de la fin du XVIIe siècle et l'insolite du rècit mêlant plaisir et peinture! Dans le rôle du peintre / paysagiste ambitieux et rèputè, Anthony Higgins est exceptionnel d'un bout à l'autre! Parfaitement maîtrisè, c'est un somptueux film où Greenaway nous empoigne, nous transporte, nous passionne, nous intrigue au travers des esquisses successives du peintre et atteint à l'essentiel! Formellement le film sèduit par sa demeure, son jardin, ses costumes, splendidement photographièe! Mais "The Draughtsman's Contract", c'est aussi la musique marquante de Michael Nyman, gravèe dans nos mèmoires à tout jamais! Un Greenaway qu’il faut absolument voir en version originale...
    Arthur Debussy
    Arthur Debussy

    Suivre son activité 91 abonnés Lire ses 614 critiques

    1,0
    Publiée le 20 mai 2012
    Bla bla bla... Quelle logorrhée! Il serait intéressant de comparer les films de Fellini et de Greenaway pour tenter de comprendre ce qui différencie un génie d'un artiste bas de gamme. A mon sens la principale différence réside dans le fait que l'imaginaire de Fellini touche à l'universel, quelque soit l'originalité de ses visions (son oeuvre ne se résume d'ailleurs pas à ses extravagances picturales, loin de là). Au contraire, Greenaway filme des fantasmes qui n'intéressent que lui, et ses longs métrages ne reposent que sur leur formalisme : dialogues ampoulés, cadres méthodiquement et symétriquement agencés (pas mieux pour impressionner les critiques), couleurs jurant avec le reste du plan ( ça donne l'illusion qu'il fait de l'« art »)... On a bien affaire à l'oeuvre d'un peintre frustré (et peu inspiré), dont le style s'apparente plus à un mélange de pop-art et de post-modernisme qu'à du véritable cinéma. Sa « vision artistique » est bien trop infantile et superficielle pour mériter qu'on en parle : sa façon de faire consiste à mettre le maximum de choses dans un plan, à mettre la musique de Nyman à fond et à rajouter par dessus des dialogues pompeux et soporifiques qui ne disent absolument rien (le scénario tient sur un ticket de métro) sinon la vacuité de «Meurtre Dans un Jardin Anglais». Très drôle cette intrigue grosse comme une maison qui occasionne maints bavardages et interminables explications à la fin du film alors qu'on en comprend les faibles enjeux et les limites dès les 10 premières minutes... Le "talent" de Greenaway est uniquement visuel, à savoir qu'il sait composer un cadre. Pour le reste, si l'on excepte sa passion pour le sexe et la vulgarité, les images qu'il nous propose sont absolument dénuées de sens et d'intérêt, tout comme son film. Pur exercice de style, iconoclaste et ennemi du bon goût, «Meurtre Dans un Jardin Anglais» s'avère bien trop agaçant par son formalisme excessif et sa préciosité ridicule pour en faire ne serait-ce qu'un bon film. [1/4] http://artetpoiesis.blogspot.fr/
    loulou451
    loulou451

    Suivre son activité 86 abonnés Lire ses 1 503 critiques

    4,0
    Publiée le 14 août 2012
    Une œuvre forte, d'une finesse exceptionnelle, portée par un scénario qui s'efforce de trouver le juste équilibre entre tension des événements, retenue des sentiments, drames et mystères. L'ensemble forme un kaléidoscope unique et scintillant où brille tel un phare l'intelligence humaine. Un seul petit bémol, la multiplicité des personnages et des intrigues nuit à la bonne compréhension de l'histoire.
    Alain69
    Alain69

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 120 critiques

    0,5
    Publiée le 19 janvier 2014
    Greenaway n'aime pas le cinéma, ne s'y intéresse pas, et n'y a visiblement rien compris. Il agence une série de tableaux, ce qui n'a pas grand chose à voir. Par ailleurs il joue au grand esprit, à l'artiste intelligent dont les œuvres sont des réflexions profondes et complexes. Le hic, c'est qu'il dissimule derrière une forme absconse et ardue des propos dénués du moindre intérêt - forme qui ne sert d'ailleurs qu'à ça, faire intelligent et profond quand on n'a rien à dire. Bref, ce film est une imposture.
    moonboots
    moonboots

    Suivre son activité 28 abonnés Lire ses 1 322 critiques

    1,0
    Publiée le 15 juillet 2009
    Un cinéaste très apprécié des critiques à une époque
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 30 janvier 2011
    Une perle. Un film unique à bien des égards.
    On se place à la fin du 17ème en Angleterre, ce qui suggère la réalisation de costumes à la hauteur. Et bien c'est une réussite. Les costumes sont au niveau de ceux de Barry Lyndon. On est totalement trompés.
    Les plans sont magnifiques: une jolie demeure de haute bourgeoisie, avec de grands jardins.
    La musique est des meilleures: légère, mais percutante. Suffisamment pour agrémenter plaisamment la légèreté feinte de dialogues tranchants.
    Les dialogues, donc, et le jeu des acteurs, sont remarquables. On retrouve dans ce machiavélisme des allures de Liaisons Dangereuses. Tout n'est que jeu, tromperie, duperie, fausseté, sarcasmes et coups dans le dos.
    Il est difficile de reprocher quoi que ce soir à ce film. Pour qui sera très puritain, et adorateur du XVIIè anglais, il paraitra sans doute offusquant de voir se balader à plusieurs reprises au cours du film des nus peinturlurés de bronze, d'argent, de cuivre et d'or au beau milieu des costumes d'époque. Et il est vrai que c'était un pari osé du réalisateur. Mais cinématographiquement, ca paye. Un coup d'audace, qui fait passer Peter Greenaway pour un maître. Satyre des moeurs du XVIIè siècle sur fond de tragédie gentillette, on apprécie.
    5/5
    Plume231
    Plume231

    Suivre son activité 2129 abonnés Lire ses 4 639 critiques

    1,0
    Publiée le 10 décembre 2008
    Si en faisant ce film le but de Peter Greenaway était d'ennuyer le spectateur, celui-ci est parfaitement atteint. Certes on ne peut que reconnaître que le soin apporté à l'esthétisme, inspiré des toiles de maîtres de l'époque, rend le film très beau à regarder. Mais c'est pas pour cette raison que les autres aspects du film doivent être totalement négligés. En effet le scénario sonne creux, l'intrigue du film est totalement incompréhensible et les personnages sont froids et sont peu, voir même pas du tout attachants. En bref un résidu prétentieux d'ennui.
    VodkaMartini
    VodkaMartini

    Suivre son activité 36 abonnés Lire ses 410 critiques

    5,0
    Publiée le 29 septembre 2006
    Précieux, et pas honteux de l'être, british dans ses moindres détails, filmé à la perfection, et surtout très joueur dans son approche comme pour titiller le spectateur, "Meurtre..." est sans conteste le meilleur film de Greenaway et un bel exemple d'audace au cinéma. Qui ose encore ce genre de chose? Euhhhh....
    anonyme
    Un visiteur
    1,0
    Publiée le 26 juin 2011
    Meurtre dans un jardin Anglais est le premier film de Greenaway que je vois et quelle déception ! Un rythme insoutenable, des compromissions douteuses, des contrats obscurs nous donnant une image de l'Angleterre de la fin du dix-septième siècle comme un véritable lupanar, une mise à mort absolument invraisemblable et des invraisemblances aussi bien inexpliquées qu'inexplicables -quelle est la valeur pratique de cet homme nu qui occupe des séquences à lui seul ? Greenaway est constamment tiraillé par son envie de montrer la crudité de l'amour sans oser aller au-delà de ce qui peut être vu. De ce fait la vision donnée de l'amour est d'un ridicule achevé. En outre, les métaphores supposées profondes sont des apparats vides et incohérents. Je défie quiconque de m'expliquer le rapport possible entre Perséphone et cette noble anglaise ? Il s'agit même d'un contresens puisque c'est elle qui le manipule du début à la fin, jouant sur ses origines moins nobles que les siennes. D'un point de vue purement formel, l'intrigue est factice et il est inutile de chercher un quelconque message puisque, fondamentalement, il n'y en a pas. Je ne reconnaîtrais à Meurtre dans un jardin anglais que la qualité de certains dialogues et la construction indéniablement réussie de certains plans.
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 29 septembre 2006
    4 étoiles pour cette intrigue tirée au cordeau, filmée avec un sens artistique unique en son genre. " Meurtre dans un jardin anglais ", funeste contrat en réalité que celui-là, étonne par la perfection de l'image, des dialogues, de la musique et de la mise en scène. La subtilité de la langue anglaise, entrecoupée de latin et d'allemand entre autres, y est exceptionnelle, servie par des acteurs convaincants. Les personnages semblent se piquer au jeu des énigmes avec délice, dans un jardin anglais magnifié par la caméra de Peter Greenaway décidément très inspiré... Un coup de maître assurément !
    stebbins
    stebbins

    Suivre son activité 391 abonnés Lire ses 1 747 critiques

    2,5
    Publiée le 15 juin 2011
    Grand admirateur du cinéma de Peter Greenaway mais relativement déçu par celui-ci, j'ai tout de même été frappé par son aboutissement théorique et sa charpente narrative. Les films de Greenaway sont pour la plupart des concentrés artistiques - architecture, musique, peinture, danse, entre autres - et ce Meurtre dans un Jardin Anglais ne déroge pas à la règle. C'est comme si chaque plan impliquait une ou plusieurs clefs propres à un courant artistique, littéraire ou encore mathématique. Dans cette énigme a priori incompréhensible évoquant une partie de Cluedo en taille réelle Peter Greenaway décompose l'espace pour mieux installer les indices destinés à résoudre le fameux meurtre... C'est alors que le film se pose en grande intrigue facilement réductible en une thèse bien moins riche et vertigineuse qu'elle n'y paraît. Malgré la saveur des dialogues et la beauté des sons et des images Meurtre dans un Jardin Anglais retombe comme un soufflé dans les dernières minutes, mettant au tapis sa complexité initiale pour une séquence explicative terriblement décevante. Là où le cinéaste parviendra à dépasser le cadre d'une simple fable en la conciliant au ludisme de la mise en scène - dans son chef d'oeuvre Drowning by Numbers, quelques années plus tard - il échoue en partie dans le cas présent. C'est vraiment dommage car on sent bien le talent incontestable du réalisateur pour brasser les Arts et les Idées. A voir tout de même car l'ensemble est loin d'être totalement mauvais...
    Shawn777
    Shawn777

    Suivre son activité 155 abonnés Lire ses 2 365 critiques

    4,0
    Publiée le 20 janvier 2019
    Ce film réalisé par Peter Greenaway et sorti en 1982 où l'art et la complexité vont de pair est très bon ! C'est l'histoire d'une femme qui profite de l’absence de son mari pour commander à un peintre paysagiste treize vues de son domaine. En échange, elle lui laissera disposer de son corps mais cet agréable contrat cache beaucoup de choses. Je ne cache pas le fait que j'ai eu du mal à vraiment rentrer dans l'histoire, la scène d'introduction ne nous laissant pas le temps de respirer. On est en effet dès le début happé par des dialogues longs et assez complexes (on s'y habitue petit à petit) qui nous mettent directement dans cette ambiance bourgeoise du dix-septième siècle. C'est bel et bien un thriller mais l'énigme est plus importante que sa résolution. Effectivement, le réalisateur choisit de laisser le spectateur dans un flou constant, la fin est d'ailleurs porteuse de beaucoup de questions. C'est un choix particulier et je pense qu'il faut vraiment adhérer à ce genre de choses pour pouvoir apprécier le film. Il ne faut pas non plus décrocher car le film possède beaucoup de scènes dialoguées qui sont assez difficiles à en saisir le sens profond (contenant néanmoins de très bonnes répliques), on doit donc constamment être à l'affut de tout ce qui est dit pour bien tout comprendre de l'histoire et des intérêts des personnages. Car ici, tous les personnages ont des magouilles et tous ont quelque chose à cacher, ce qui rend bien-sûr l'histoire encore plus intéressante. On voit bien que le réalisateur est passionné d'art, déjà avec le thème du film, mais également dans la réalisation et les dialogues. Nous avons effectivement toute cette scène où Mr Neville pose énormément de questions sur un tableau (ce qu'il représente, ses significations etc.), ce que l'on pourrait tout à fait associer au film en lui-même qui laisse presque les mêmes questions en suspend. Et puis de même donc pour la réalisation qui s'attarde énormément sur les dessins de Mr Neville. J'ai d'ailleurs beaucoup aimé la mise en scène, notamment tous les plans en extérieurs qui sont travaillés comme pour un tableau finalement. Les décors et les costumes sont également très réussis, de même que la B.O. signée Michael Nyman. En ce qui concerne les acteurs, nous avons entres autres Anthony Higgins, Janet Suzman, Anne-Louise Lambert, Hugh Fraser etc. qui sont excellents dans leur personnage. "Meurtre dans un jardin anglais" est donc un film assez particulier mais très intéressant !
    Parkko
    Parkko

    Suivre son activité 108 abonnés Lire ses 2 020 critiques

    3,5
    Publiée le 16 février 2011
    J'ai bien aimé ce film. Je pense qu'il mériterait peut être un autre visionnage pour bien le comprendre, car je l'avoue je ne suis pas sûr d'avoir tout saisi. J'ai compris le principal, mais il y a pas mal de choses cachées qui seraient peut être plus facilement observable à une seconde vision.
    Ce qui est pas mal aussi c'est que tout le côté volontairement ostentatoire des perruques, des beaux costumes etc. tranche avec le scénario dur. Le réalisateur parvient bien à nous mener là où il veut sans qu'on ne s'y attende vraiment. De plus, visuellement c'est réussi.
    Scorcm83
    Scorcm83

    Suivre son activité 72 abonnés Lire ses 508 critiques

    3,0
    Publiée le 9 décembre 2014
    N'étant absolument pas fan de ce genre de film, je dois avouer que Meurtre dans un jardin anglais m'a surpris. En effet, je m'attendais à m'ennuyer pendant toute la durée du film mais il en résulte que j'ai plutôt passé un bon moment. Ceci est dû en particulier au soin porté aux cadrages, de véritables tableaux dans lesquelles gravitent d'autres tableaux, ce film est une véritable réflexion sur l'artiste et l'art en général, dans son rapport avec la réalité notamment. De plus, la Bande Originale du film est très agréable et colle parfaitement au traitement, ce qui confère au film une ambiance plutôt décalée.

    En effet, le film n'est pas exempt d'humour et de moments plus abstraits, cependant celui ci souffre d'une narration assez bordélique et d'un certain manque de rythme, le tout entraînant quelques longueurs assez dérangeantes,

    Néanmoins, le film reste largement appréciable, il suffit de s'y ouvrir et d'essayer de le prendre pour ce qu'i est, dans ses qualités comme dans ses défauts. Menton spéciale aux acteurs, tous très bons dans leurs rôles bien que difficilement attachants.

    A voir donc, en particulier pour son esthétique et son ambiance !
    Bertie Quincampoix
    Bertie Quincampoix

    Suivre son activité 37 abonnés Lire ses 1 323 critiques

    2,5
    Publiée le 25 janvier 2019
    Très mathématique dans sa structuration, et très volubile dans ses dialogues, ce long-métrage à l’intrigue faussement complexe nous plonge au cœur d’un superbe domaine de l’Angleterre aristocratique du XVIIème siècle, où un peintre va se retrouver pris au piège d’un jeu d’intrigues et de faux-semblants aux ramifications multiples. Ce film conceptuel dont on peine à saisir les tenants et les aboutissants bénéficie de décors et paysages charmants, et d’une musique magnifiquement entêtante signée Michael Nyman.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top