Notez des films
Mon AlloCiné
    Logan Lucky
    note moyenne
    3,5
    3307 notes dont 213 critiques
    répartition des 213 critiques par note
    7 critiques
    54 critiques
    104 critiques
    36 critiques
    5 critiques
    7 critiques
    Votre avis sur Logan Lucky ?

    213 critiques spectateurs

    Alasky
    Alasky

    Suivre son activité 145 abonnés Lire ses 2 488 critiques

    4,0
    Publiée le 13 avril 2021
    Film divertissant, grâce à un scénario de braquage et d'explosifs, un humour décalé et efficace, et des personnages rednecks hilarants, le tout sur une super BO. On oscille entre Ocean’s Eleven et Pulp Fiction ! Le trio de beaux gosses Tatum-Driver-Craig fonctionne super bien. Toujours un plaisir de revisionner Logan Lucky !
    Yann I
    Yann I

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 93 critiques

    3,0
    Publiée le 17 mars 2021
    Un film de casse à l'allure de comédie. Le ton du film est mené avec humour, on ne s'ennuie pas une seconde ; des personnages sympathiques, dialogues et scènes parfois jubilatoires , rythme enlevé avec une BO omniprésente . Film sympathique donc mais qui n'égale pas l'élégance de Ocean's eleven....
    Mia Wallace
    Mia Wallace

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 162 critiques

    3,0
    Publiée le 22 février 2021
    Un film de braquage sympathique, efficace sur un petit ton humoristique assez plaisant. Les acteurs sont bons. Le scénario est entrainant, cependant la fin est un peu brouillonne, je n'ai pas saisi toutes les subtilités. De plus, pour "des frères pas très futés" je trouve que le plan est parfaitement élaboré, voire un peu trop. Rien d'exceptionnel mais tout de même plaisant à regarder.
    steely_dan_76
    steely_dan_76

    Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 281 critiques

    3,5
    Publiée le 21 janvier 2021
    Les acteurs principaux sont tous utilisés à contre-emploi, dans ce film. Le casse n'est pas crédible une seconde mais les situations sont drôles et les acteurs plutôt bons.
    stallonefan62
    stallonefan62

    Suivre son activité 103 abonnés Lire ses 1 881 critiques

    3,0
    Publiée le 11 janvier 2021
    film de cambriolage qui remplit son cahier des charges pour ce genre de film !! C'est assez distrayant et le casting est bon
    Toto INF
    Toto INF

    Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 555 critiques

    3,5
    Publiée le 31 décembre 2020
    Un bon film de braquage, qui a le mérite d'être plutôt original. Mené par un bon casting, le scénario connait son lot de suspens. La bande-son comme dans tout bon film de braquage sait quand être efficace. Et enfin il y a suffisamment de rebondissements pour être diverti. Rien de transcendant, mais un bon exemple du genre film de braquage.
    Alain D.
    Alain D.

    Suivre son activité 235 abonnés Lire ses 2 417 critiques

    4,0
    Publiée le 18 décembre 2020
    Signée Steven Soderbergh, cette Comédie Policière présente beaucoup de qualités : une agréable BO Rock, une ambiance sympathique, un rythme soutenu, un scénario qui tient la route et une très belle distribution. Cette réalisation nous offre un superbe duo de frères avec un bon Channing Tatum / Adam Driver, bien secondés par un très charismatique Daniel Craig. L'histoire pleine de surprises et de suspense est agrémentée d'une course de NASCAR et de la présence d'une charmante enfant. Sans quelques scènes superflues, ce super Polar eut été parfait.
    Dora M.
    Dora M.

    Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 319 critiques

    2,5
    Publiée le 7 décembre 2020
    Les frères Logan, Jimmy (Channing Tatum) et Clyde (Adam Driver), décident de monter un casse pour récupérer l’argent d’une course automobile très réputée. Ils font appel à Joe Bang (Daniel Craig) qui se trouve en prison. Le film met du temps à décoller (décolle-t-il vraiment d’ailleurs...), cela devrait permettre de faire monter la tension autour du casse tant attendu mais finalement le casse en question ne fait pas l’objet d’un grand suspens. Le retournement de situation en fin de film ne m’a pas fait un grand effet non plus. Mettre tous les “heureux hasards” sur le compte de la chance est un peu facile, il y a énormément de détails non expliqués ou bien arrangeants (des portes miraculeusement ouvertes ou des codes d’accès connus sans savoir comment). Au final, je n’ai trouvé le film ni très drôle, ni très trépidant.
    Ghighi19
    Ghighi19

    Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 975 critiques

    4,0
    Publiée le 19 novembre 2020
    Une bonne comédie de braquage comme le réalisateur sait si bien le faire mais ce coup ci chez les prolos de l amérique profonde . Superbe cast avec des comédiens contents de défendre leurs rôles pour notre plus grand plaisir. Jubilatoire.
    Supernono74
    Supernono74

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 375 critiques

    3,0
    Publiée le 15 novembre 2020
    La grande force de ce film c'est sa distribution. Il faut dire que les personnages qu'ils campent sont guère gâtés et ils semblent s'en donner à coeur joie. Bon point également d'imaginer un bracage dans l'amérique profonde. Malheureusement ce qui aurait pu être un excellent film est gâché par un rythme lent, des facilités et finalement un manque de clarté sur le plan du bracage. Dommages, mais si on aime ce genre de films ça mérite le coup d'oeil.
    Jérémie Deuzé
    Jérémie Deuzé

    Suivre son activité 89 abonnés Lire ses 638 critiques

    3,0
    Publiée le 15 novembre 2020
    Un bon gros film américain par excellence, essayant de surfer sur la vague de la comédie d'action. Pourtant, tout n'est pas à jeter, loin de là. L'histoire reste bien ficelée, intelligente par moment même. Les personnages sont travaillés et on s'attache à eux, à leurs traits de caractères, surtout aux Logan maudits. Oui mais voilà. Cette dose d'absurdité, qui marche sur certaines scènes, fatigue sur la durée. On retrouve malheureusement les phrases insipides d'un humour lourd. Et ce braquage arrive sans réel changement, le final n'apporte guère plus de réponse, et aucune morale. Tout ça manque et laisse un sentiment un peu mitigé, où le seul élément qu'on a c'est que l'on a vu un film sympa, mais sans intérêt.
    Christoblog
    Christoblog

    Suivre son activité 479 abonnés Lire ses 1 310 critiques

    3,0
    Publiée le 15 novembre 2020
    Ce Soderbergh est un divertissement honorable, qu'on oublie très vite. On est ici dans le film de casse, pas très loin finalement de la série des Oceans, car utilisant les mêmes ficelles : longue mise en place à travers des séances de préparation amusantes, puis longue opération émaillée de rebondissements (et qui ne nous montre qu'une partie de la réalité pour mieux nous surprendre ensuite), puis épilogue apportant un surcroît de surprises. La spécificité de Logan Lucky, c'est le milieu dans lequel l'action se déroule : une Amérique rurale qu'on imagine sans peine voter Trump. Dans ce cadre agréablement pittoresque, Soderbergh essaye de nous faire prendre les protagonistes pour des benêts, sans y parvenir réellement. Tout cela est assez sympathique à regarder (bien qu'un poil trop long), grâce notamment à la mise en scène virtuose et au casting impeccable (Daniel Craig, Adam Driver, Channing Tatum, Riley Keough). Un bon divertissement.
    bibtar
    bibtar

    Suivre son activité 24 abonnés Lire ses 597 critiques

    3,5
    Publiée le 11 novembre 2020
    Voilà comment SODERBERGH sait faire plaisir cinématographiquement, car même si cela laisse penser plutôt à une redite de ce qu’il à su faire avec sa saga « Ocean’s Eleven », l’originalité ici réside avant tout dans la toile de fond choisie et sa manière de l’utiliser dans tout le film. Car cette histoire de braquage ne ressemble en rien aux œuvres précédentes du réalisateur et offre un angle de vue assez singulier d’abord par le lieu choisi, mais surtout par le prisme social qu’il entreprend ici, creusant bien plus loin que la classique opposition entre ruraux et urbains. Là où la trilogie « Ocean’s » usait des ficelles usuelles du genre et jouant de l’incroyable plutôt que sur la subtilité du plan d’attaque, ce nouveau braquage met parfaitement en avant la place des protagonistes dans leur classe sociale, qui eux subissent véritablement leur condition et se voient obligés de monter quelque chose d’incroyable sur le papier mais dans la mise en œuvre plus « artisanale », et bien que les personnages font avant tout l’intérêt du déroulé des éventements plus que l’acte en soi, car c’est leur interaction dans un mode de vie bien loin de ceux qu’ils connaissent qui donne cette saveur si plaisante à ce qui se déroule. D’ailleurs, le dénouement du plan offre un moment qui ne peut que rappeler « Ocean’s Eleven » tellement cette élément est flagrant, à tel point que l’on peut se demander si SODERBERGH n’est pas en manque d’inspiration, le poussant à revisiter un genre qu’il a déjà bien abordé, et il en va de même en ce qui concerne le montage général du film, à l’image de la fin du film qui est clairement rythmée et exprimée de la même façon que sa trilogie à succès. En soi, cela n’a absolument rien de dérangeant puisqu’il montre clairement sa volonté de mettre en scène le paysage sociale des États Unis, et de faire du braquage un simple enjeu pour dépeindre l’Amérique profonde d’un côté, chose qui est faite à la perfection et bien loin des habituels clichés, mais surtout en abordant un sujet d’autant plus lié au Midwest américain et faisant pleinement partie de la culture, celui qui se joue autour des courses automobiles et des circuits qui y sont liés, mettant en lumière un écosystème social inédit en tant que tel, offrant des enjeux bien différents de ce qui est habituellement traité dans les films de braquages, et surtout qui donne lieu à certains moments tant passionnant que brillant dans l’écriture. Ce côté du scénario est l’une des forces de ce film, en plongeant une pléiade de personnages pures archétypes de cette tranche de la société américaine dans un univers original, assez méconnu pour les européens et qui compte clairement dans cette culture, et non pas que le sujet n’ai jamais été traité, mais la manière dont cela est amené dans le film est d’une singularité intéressante, qui laisse l’attention accrochée à chaque élément de leur plan et apporte son lot de messages sociaux. Il est indéniable que la confrontation de la société rurale à celle de l’ère urbaine (l’utilisation du circuit de course comme espace de vie à part entière est archi bien amené et utilisé) fonctionne à la perfection car cet aspect de réflexion sur ce qui est constitutif de la société américaine laisse traiter tout au long du film une vision passionnante puisqu’il devient évident au fur et à mesure que les deux faces de l’Amérique qui sont montrées ici sont indissociables, mais diffèrent par bien des aspects, et c’est sur ce constat que le scénario distille ses idées et critiques de façon à retenir l’attention sans aucuns efforts. L’image étant évidement à l’appui de cette exposition, tout est fait pour illustrer le poids du message donné, l’histoire du braquage offrant surtout une bonne dose de moments cocasses dus à cette opposition, néanmoins l’ensemble de ce qui est développé par le scénario fonctionnent très bien, donnant lieu à une vraie aventure, et même si le dénouement se traîne un peu trop pour ce qu’il souhaite apporter comme sens, il n’est pas difficile de se faire happer par cette histoire, dont certains détails scénaristiques sont très bien pensés, surtout en ce qui concerne les personnages qui sont sans aucun doute la pièce maîtresse de cette loufoquerie. Le casting est non seulement composé d’une belle poignée d’acteur qui ne laissent que peu de doute sur la qualité du métrage, sauf que là les attentes sont clairement dépassées, chacun d’entre eux offrant des héros bien malgré eux, et peu de fois l’expression ne semble avoir autant correspondu à la galerie de protagonistes exposés ici, tous aussi mémorables les uns que les autres, que ce soit par leur interprétation assez bluffante pour la majorité d’entre eux (même les rôles de soutien ou les « guest » sont irrésistibles), mais surtout par ce qu’ils peuvent incarner et apporter à cette observation passionnante de ce que l’on pourrait appeler assez péjorativement « l’Amérique profonde », sauf que SODERBERGH transforme cela en une force magistralement mise en scène et raconté de façon à en faire de vrais héros. Bien sur à commencer par la fratrie incarnée par C. TATUM, A. DRIVER et R. KEOUGH qui fonctionne aussi bien de manière unie qu’en tant que protagoniste à part entière, la part de tendresse dans un corps et un esprit d’une montagne de muscle et le lien familial qui est traité de façon très touchante à travers le personnage de C. TATUM en passant par la folie douce que représente celui d’A. DRIVER, chacun d’entre eux porte fièrement les traits du Midwest américain pour donner une puissance géniale aux différents messages sous-jacents de ce film, et donnant vie à de vrais personnages de cinéma dans le sens où chacun d’entre eux incarne un symbole identifiable sans équivoques, et qui donne ainsi un rythme à l’ensemble de l’histoire qui emporte aisément dans ce qui se déroule du début à la fin, avec finalement peu de baisse d’intérêt puisque la musique et le montage parviennent subtilement à faire oublier les différentes expositions purement scénaristiques, donnant à l’ensemble une certaine fluidité. Mais là où ce film fonctionne très bien aussi, c’est par le ton employé pour décrire et mettre en scène tout ces aspects très critiques qu’utilise l’ensemble du scénario pour raconter ce braquage assez singulier, puisque cela ressemble avant tout à une satyre sociale puisque l’humour est très présent à travers chacun des personnages, et des fois malgré eux par ce qu’ils peuvent illustrer, mais l’exemple le plus criant et le plus réussi de tout le film est le rôle du prisonnier qu’incarne D. CRAIG qui est non seulement parvient totalement à jouer à contre pied de ce qu’il propose habituellement, mais qui en plus est tordant de rire, tant par son look que par bon nombre de ses lignes de dialogues à se plier en deux, offrant là des moments mémorable à l’image de la scène de l’explosif maison qui est drôle à souhait, tant par la mise en scène que par l’interprétation somptueuse de CRAIG ainsi que ses comparses dans ce passage. Donc sachant autant divertir que dépeindre une certaine réalité, SODERBERGH parvient à refaire du cinéma avec du sens qui peut parler tant au grand public cherchant à s’évader devant une histoire intéressant qu’au cinéphile plus exigeant concernant le contenu d’une œuvre de cinéma, et même si la facilité semble se cacher derrière cette nouvelle vision du genre qui avait sa renommée populaire, la vision et les messages portés par le réalisateur sont bien différents et bien plus proche de l’œuvre d’auteur que du spectacle commercial (expliquant aussi peut être un succès et une visibilité moindre que la trilogie « Ocean’s »), mais la recette consistant à allier réflexion et distraction dans les bonnes proportions semblent une fois de plus faire ses preuves, car ce film là est autant réussi par ce qui se déroule et la manière de le mettre en œuvre que par ce qui y est dépeint, et se faisant ce métrage à clairement sa place dans la filmographie du réalisateur, définitivement très éclectique.
    J-B Bonisseur de La Bath
    J-B Bonisseur de La Bath

    Suivre son activité Lire ses 2 critiques

    5,0
    Publiée le 10 novembre 2020
    Un excellent moment passé avec ce film, qui selon moi est relativement sous côté. En effet, Logan lucky n'a pas eu un franc succès, même si on ne peut pas non plus parler d'échec commercial. Je garde tout de même espoir pour une suite, qui ne serait pas de trop.
    Stéphane D
    Stéphane D

    Suivre son activité 51 abonnés Lire ses 1 625 critiques

    2,5
    Publiée le 10 novembre 2020
    Comme très souvent avec ce réalisateur, on a beaucoup de promesses pour un contenu souvent un peu vide. Autant Ocean's 11 marquait par son casting et ses décors à paillettes, autant ici on a juste un ensemble de têtes connues à qui on demande de croire au comique des situations. Insignifiant.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top