Mon compte
    Jean Vanier, le sacrement de la tendresse
    Note moyenne
    4,4
    225 notes En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    Votre avis sur Jean Vanier, le sacrement de la tendresse ?

    80 critiques spectateurs

    5
    63 critiques
    4
    13 critiques
    3
    2 critiques
    2
    0 critique
    1
    1 critique
    0
    1 critique
    Trier par :
    Les plus utiles Les plus récentes Membres avec le plus de critiques Membres avec le plus d'abonnés
    brunetjerome
    brunetjerome

    2 abonnés 17 critiques Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 8 janvier 2019
    Un film profond, tendre (sans mièvrerie) et joyeux qui permet de découvrir à la fois Jean Vanier, l’Arche, les personnes qui y sont accueillies et celles qui les accompagnent. Mais surtout, une réflexion qui permet de s’interroger sur la place de la fragilité dans notre société, dans nos familles, dans nos relations. Une invitation à changer de logique : passer d’un monde fait pour les « forts » à un monde résolument humain qui intègre la vulnérabilité inhérente à notre condition d’hommes et de femmes.
    Suzane d
    Suzane d

    7 abonnés 36 critiques Suivre son activité

    5,0
    Publiée le 9 janvier 2019
    Un monument ce grand Monsieur ! Je connaissais de nom sans trop connaître ses messages. Quelle surprise de découvrir, non seulement son histoire, mais d'abord et surtout celles des personnes qu'il a aidées ; des personnes ayant un handicap mental et pour qui il a consacré sa vie. C'est un message d'amour, d'espoir, qui transcende les cultures et les religions, et le film le montre bien par un montage nous emmenant à travers le monde à la rencontre des communautés fondées par Jean Vanier. PS : La musique, douce et joyeuse, souligne la tendresse du propos.
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 11 janvier 2019
    Merci, Jean, de redire à notre monde que la vérité n'est pas rationnelle, mais d'abord et fondamentalement relationnelle.
    Merci aussi de nous redire que le bonheur n'est pas dans la domination ni dans l'accumulation de richesse, mais dans la l'expression de notre tendresse et dans le lâcher prise.
    Merci d'avoir ouvert à notre monde une nouvelle voie d'humanisation.
    XavierCaze
    XavierCaze

    6 abonnés 156 critiques Suivre son activité

    5,0
    Publiée le 9 janvier 2019
    Frédérique Bedos nous nourrit depuis plusieurs années maintenant de films magnifiques qui exaltent la bonté, la bienveillance et la résilience. Jean Vanier est son nouvel héros et comme toujours elle nous fait entendre des mots qui nous réchauffent le coeur et qui nous font penser à ce qu'il y a de plus important dans ce que nous devons accomplir. Un véritable "détox" des actualités en boucle sur nos écrans en ce moment.
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 9 janvier 2019
    Un film à voir absolument ! Très touchant et très apaisant, on rit et on est ému de découvrir le trésor que les personnes handicapées mentales ont à nous transmettre : elles savent être elle même, être libres, dire leur soif d'amour et de relation. C'est aussi le portrait d'une grande âme Jean Vanier, grand humaniste et de son oeuvre devenue internationale. 140 associations dans le monde et un même esprit de tendresse partout au service de chaque personne libre.
    Gfa Cro
    Gfa Cro

    50 abonnés 573 critiques Suivre son activité

    3,5
    Publiée le 22 novembre 2018
    Difficile d évaluer un tel film. La curiosité et l ouverture d esprit est quelque chose qui se travaille, s améliore. Qui a suffisamment de curiosité pour aller voir un tel film à de forte chance d avoir une certaine conscience du monde, des connaissances préexistantes sur les propos, les sujets du film. Et ce film risque fort de paraître pauvre. Qui n a pas encore développé sa curiosité à l autre risque fort de ne pas trop s intéresser à ce film car il va lui sembler trop mielleux, trop plein de bondieuseries, trop idéaliste probablement aussi, et en tout cas, il risque de se sentir « agressé  » car il percevra les sentiments qu il est supposé éprouver et ne les ressentira pas.

    .-.-.-.

    Je crains donc que ce film ait du mal à trouver un public. Pour moi, son meilleur public possible est celui des gens ayant des convictions religieuses qu’ils ne mettent habituellement pas en pratique mais pourquoi iraient-ils voir un tel film ?

    Malheureusement, cela m a l air quasi impossible de parler d un film qui parle de société sans discuter de ce qu il dit et de rester factuel.

    .-.-.-.-.

    Cas 1 : le spectateur empathique expérimenté, cas dans lequel je me considère. Je trouve le film trop superficiel, qu il ne m apprend pas grand chose, je n ai même pas sentit de moment particulier d empathie. J ai vu tellement de chose bien mieux expliquées, détaillées, que j ai eu l impression que le film n allait rien m apporter de nouveau. Il y a deux choses qui m ont semblé un peu remarquable. Vers le 2nd tiers du film, cet homme en blanc cadre au milieu du torse avec le regard légèrement dissymétrique. Cela fait 15-20 mn que le film est fini et j ai déjà oublié ce qu il disait. L autre chose qui m a intéresse est cet assistant hindou qui dit qu il étonne car il participe sans partager les convictions religieuses de l organisation. Ça fait belle lurette que je le sais mais chaque fois que je dis que c est tout à fait possible, je ne suis pas vraiment cru, et c est la première fois que je le voit si ouvertement dit dans un film.

    .-.-.-.-.

    L arche s occupe de handicap mental. Je regrette beaucoup que la seule parole accordée aux handicapés est pour dire du bien de l arche et de jean Vanier. Absolument rien n est dit je crois sur des souci bien plus important que de savoir s ils trouvent l arche bien et jean Vanier une belle personne : le droit a l autodétermination, à l indépendance et en particulier financière, les relations avec les familles, la sexualité, leur espérance d avenir, ... Ils ont des idées sur tout cela, sur ce que la société peut faire pour mieux les traiter, pour mieux les aider. Les pensionnaires qu on nous montre sont trop heureux et satisfaits de leur sort pour moi. Je trouve fascinant ce que je sais de la façon de faire dans les pays du nord : petite structure, présence discrète des éducateurs, auto gestion assistée - en particulier financière (ils ont un peu d argent je crois et pas un simple petit argent de poche. Assez pour faire eux même leur course, probablement pour employer quelqu un pour les aider, ...). Le modèle de l arche me semble trop clos et trop géré par les assistants pour ce que je souhaite aux handicapés mentaux. Ce n est que mon souhait de quelqu un qui s est fait sa propre opinion par sa curiosité sans avoir été jamais réellement confronté à ses principes en la matière.

    .-.-.-.-.-.

    Cas 2 : le spectateur ne s étant jamais confronté à ces sujets. Le film ne me semble pas présenter grand chose de la problématique. Tout ce qu il me semble dire c est qu ils sont mal traités, qu ils sont les premières victimes de guerres, des crises économiques.
    Le film consiste beaucoup en une hagiographie un peu creuse qui ne me semble pas susceptible d éveiller l intérêt pour ces questions, d éveiller de vocation. Juste une petite prise de conscience le temps du film. De toute façon, je doute qu un tel spectateur commence par ce film. Il commencera pour moi par un reportage à la télévision dans une émission de reportage, un second, élargira le sujet, mais n’ira au cinéma voir ce film qu une fois bien plus avertit. Et il a peu de chance de le voir à la télévision aussi. Trop long pour une émission de reportage de prime Time, trop peu attractif pour se suffire à lui-même. Sauf peut être sur KTO mais la, on revient quasiment au cas 1. S adresser à quelqu un qui connaît déjà (je ne pense pas que KTO soit regardé au hasard de la découverte).

    .-.-.-.-.-.-.

    Pour ce qui est du film en lui même, je n ai pas remarqué de plan, d organisation. C est comme les discours de jean vanier. Il me semble qu on ne le voit pas une seule fois avec des notes. J imagine qu il parle comme les propos lui viennent. Il arrive que dans une même séquence il se répète, parle un peu dans le vide, meuble de mon point de vue. Je crois que le film a le même travers. Je doute très fort qu il ait un plan. Il commence sur la création de l arche, mais après, c est bien moins stricte. Je pense que l objectif était de poursuivre sur le développement, l actualité (le présent) pour finir sur les principes et valeurs. Mais cela ne m a pas l air respecté.
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 12 janvier 2019
    Touchant, édifiant, profond, porteur de Vie, d'Amour ...
    Merci messager Jean Vanier , merci Frédérique Bedos de relayer le message, qu'il rayonne loin.
    Merci à toutes ces personnes à rencontrer ....
    Dianedegrandry
    Dianedegrandry

    1 critique Suivre son activité

    5,0
    Publiée le 10 janvier 2019
    Oui ce film parle de l'immense tendresse qui peux sauver l'humanité!Cet homme est si intelligent de cœur...Bouleversant de VIE§
    Anita V.
    Anita V.

    2 abonnés 1 critique Suivre son activité

    5,0
    Publiée le 9 janvier 2019
    à voire absolument
    magnifique documentaire qui fait du bien par son humanité, sa beauté et sa tendresse.
    quel grand homme ce jean Vanier.
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 11 janvier 2019
    Dès les premiers mots que Jean Vanier, fondateur de l’Arche, nous adressent, nous sommes comme happés par son regard. Une âme lumineuse, emplie de paix et de tendresse, s’adresse directement à notre cœur. Que d’émotions jusqu’au bout. Quelle espoir et quelle joie d’aller à la rencontre de la simplicité et de la tendresse des personnes en situation de handicap à travers le monde ! Un film qui est un petit miracle car il a été entière tourné par des journalistes bénévoles durant 4 ans. Jean Vanier, a un message pour vous, venez le voir sans hésiter.
    Bérengère V.
    Bérengère V.

    2 critiques Suivre son activité

    5,0
    Publiée le 23 novembre 2018
    Film extraordinaire, très optimiste.immense gratitude pr Jean vanier , Frederique Bedos tt comme ses enfants, adultes différents et en même temps plein d amour.c est une eloge faite à la tendresse et à la vulnerabilite.on en ressort le coeur grandi.on apprend-reapprend que l essentiel est dans la rencontre, une vraie rencontre dans l accueil de l autre sans jugement.dans chaque personne, il y a quelque chose de beau-d extraordinaire.courez voir ce Film, il apporte beaucoup de douceur et d espérance.il vous remplit le Coeur.
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 9 janvier 2019
    Jean Vanier est l’homme qui s’est donné pour mission, en 1964, de faire sortir les handicapés mentaux des asiles où ils étaient confinés jusque-là pour les accueillir au sein de foyers où ils seraient d’abord considérés comme des hommes et des femmes égaux et semblables à tous les autres. C’est ainsi qu’il a créé l’Arche, une association qui compte aujourd’hui plus de dix mille membres et est présente dans trente-cinq pays.

    Le film retrace le parcours de cet homme exceptionnel. Mais il va bien au-delà. Par les témoignages qu’il nous présente, il nous offre l’occasion d’un questionnement sur nous-mêmes et sur la société dans laquelle nous vivons. Car en vérité les handicapés ne sont qu’un cas particulier dans une situation générale caractérisée par l’écrasement de l’humain, l’oubli de l’être, le règne indécent de l’argent. Que demande la personne humaine pour sourire et s’épanouir ? Presque rien. Du respect, de la dignité, de la considération.

    En ces temps de gilets jaunes, de désarroi social violent et de débat national, je crois que voir ce film permet de comprendre bien des choses : car nous sommes tous pareils, handicapés ou pas. Les handicapés sont juste exagérément pareils. Si l’on saisissait l’opportunité que nous propose ce film de méditer avec le cœur sur notre condition commune, alors peut-être l’espérance cesserait d’être un vain mot.
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 12 janvier 2019
    A voir absolument : beaucoup de tendresse, de joie, d'humanité ! Un grand bonhomme et un grand film !
    Rabut Sandrine
    Rabut Sandrine

    1 critique Suivre son activité

    5,0
    Publiée le 8 janvier 2019
    Un très beau film qui explique bien le beau projet de Jean Vanier qui a engagé sa vie pour le bien-être des handicapés mentaux qui font partie de notre société. Un bel hommage à ce héros humble! N'hésitez pas à le voir près de chez vous et alleZ-y avec vos amis et les jeunes autour de vous.
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 9 janvier 2019
    Un très beau film sur le handicap qui ne fait pas que sensibiliser, mais qui encourage aussi à tout homme de s’ouvrir sur les personnes qui l’entourent. Plein d’espoir !
    Les meilleurs films de tous les temps
    Back to Top