Mon compte
    Le Cauchemar de Dracula
    note moyenne
    3,9
    549 notes En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    Votre avis sur Le Cauchemar de Dracula ?

    75 critiques spectateurs

    5
    21 critiques
    4
    25 critiques
    3
    18 critiques
    2
    10 critiques
    1
    1 critique
    0
    0 critique
    Azahi59
    Azahi59

    Suivre son activité 24 abonnés Lire ses 64 critiques

    3,5
    Publiée le 28 mai 2012
    Plus ou moins remake de Dracula, Le cauchemar de Dracula retrace une nouvelle histoire, précisément une histoire différente que dans le premier, avec notamment le personnage de Jonathan Harker bien plus exploité que dans celui de 1931. On a également l'idée de la femme vampire plus présente, c'est notamment elle qui accueille Harker, on a l'idée du journal de bord, un peu comme dans le roman. En revanche, Dracula perd un peu tout son "charme", on perd le coté riche aristocrate de Béla Lugosi pour se retrouver avec un vampire plutôt mal habillé, on perd la lenteur glaçante également, mais certains aspect sont développés, comme l'arrivé du comte la bouche ensanglantée, réussie, ou encore le maquillage qui est bien exploité. On observe aussi une reprise du jeu de regard qui dominait clairement le le jeu de Lugosi, et bien qu'il soit totalement différent, il apporte pas mal et est convainquant. Van Helsing est lui le plus réussi, plus charismatique que dans le premier, plus "sympathique", il est plus expressif et de fait plus convainquant, d'ailleurs sa scène finale est grandiose, l'idée de se jeter sur les rideaux (son idée) est très bonne et permet d'offrir une fin différente du comte, et ainsi de ne pas faire de répétition par rapport à la mort de la femme vampire et de Harker.
    Mais si les personnages apportent beaucoup au film, un manque de réalisme réduit la qualité, par exemple, certains décors sont superbes, le chateau vu d'exterieur est parfait, en revanche le costume de Dracula laisse à desirer, par contre la crypte est bien faite, ça c'est agréable. Il y a aussi le coté "naif" qui détruit la crédibilité, dans les années 30 on pouvait tout à fait croire qu'un coup de poing ou une bousculade pouvait faire évanouir quelqu'un, mais la.. Ça passe pas vraiment.
    Le cauchemar de Dracula s'avère donc un film de bonne qualité, sans être excellent il est correct et permet de passer un bon moment. Il reste le meilleur de toutes les "suites" mises en scène par la hammer qui ont par la suite totalement détruit le mythe (Les cicatrices, Dracula 73...). Le meilleur est évidemment la fin, la poursuite presque stressante jusqu'au final plus que réussi.

    Il est dommage que Béla Lugosi soit décédé deux ans avant la sortie de ce film, son avis en tant que célèbre interprete de Dracula, et meilleur, aurait été fort interessant.
    Akamaru
    Akamaru

    Suivre son activité 2 066 abonnés Lire ses 4 339 critiques

    2,0
    Publiée le 8 mai 2012
    Pour le public de l'après-guerre qui n'a pas connu les classiques de l'horreur de l'âge d'or hollywoodien,la Hammer a tourné des remakes.D'abord,celui de Frankenstein,puis un an après,celui de Dracula."Le cauchemar de Dracula"(1958)reprend donc le climat gothique et les décors baroques qui sied au Comte des Carpates.Christopher Lee,Dracula idéal,avec son mètre 98,et sa prestance racé,réserve ses apparitions au maximum,mais à chaque fois qu'il le fait,c'est très sanglant!Face à lui,Peter Cushing,qui incarne un Van Helsing raffiné et finaud.Le film dure seulement 77 minutes.Un peu faible pour développer toute la mythologie du vampire,même si sont présents les gousses d'ail,les crucifix et la lumière néfaste pour eux.Les effets prêtent forcément à sourire,mais étaient ingénieux à l'époque.Le montage est chaotique,et l'interprétation souvent risible.Et que de bavardages inutiles au lieu de privilégier la pesante atmosphère victorienne.En revanche,la relation horrifico-sexuelle qui lie Dracula à ses victimes est bien retranscrite.Tout cinéphile se doit de l'avoir vu,bien qu'il n'y ait pas de quoi sauter au plafond.
    anonyme
    Un visiteur
    2,5
    Publiée le 4 mai 2012
    A priori, et avant de l’avoir vu on peut penser beaucoup de choses du Dracula de Terence Fisher. Qu’il est vieux, démodé, kitsch, ridicule… Et pourtant, ce qui frappe le plus dans cette adaptation du roman de Bram Stoker, c’est l’élégance. L’élégance et le charme de deux grands acteurs qui ont fait le succès de la Hammer. Peter Cushing en Van Helsing et Christopher Lee en Dracula. Deux légendes du cinéma qui forment un duo charismatique et donnent de la saveur au film.

    En effet, c’est kitsch, mais la mise en scène efficace de Terrence Fischer permet de rentrer dans le film. Car il y a une ambiance, une atmosphère, qui elle, est intemporelle. On y croit. C’est subtil, simple et efficace, même si le livre n’est pas respecté. La musique joue un rôle important, et comme pour les films de l’époque, nous donne des indications sur ce qui ce passe dans l’histoire. C’est la musique qui fait sursauter. C’est le regard de Christopher Lee qui angoisse, ses apparitions. C’est la voix de Peter Cushing qui tient en haleine.

    Oui, ce Dracula est ancien, mais il est bien plus effrayant que les soi-disant films d’horreurs actuels.
    Redzing
    Redzing

    Suivre son activité 574 abonnés Lire ses 3 801 critiques

    3,5
    Publiée le 6 avril 2012
    Le roman de Stocker ayant été adapté à de nombreuses reprises, cette version n'a sur le papier que peu d'intérêt aujourd'hui. Mais c'est sans compter le charme gothique des productions Hammer, et bien sûr les interprètes de qualité. Peter Cushing, en Van Helsing des plus graves, fait face à Christopher Lee, glacial dans le rôle de Dracula qui marquera au fer rouge sa carrière. D'autant plus que la mise en scène de Fisher est assez violente et novatrice pour l'époque : sang rouge vif, pieux dans le coeur, canines acérées, etc. Un classique du fantastique.
    babar3
    babar3

    Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 532 critiques

    5,0
    Publiée le 7 janvier 2012
    De belles images, deux acteurs charismatique (Cushing, Lee), du sang, de l'érotisme et une mise en scène éfficace, comment dire, malgré qu'il y est quelques truc kitsch, c'est vraiment bien.
    Guillaume182
    Guillaume182

    Suivre son activité 109 abonnés Lire ses 1 194 critiques

    3,0
    Publiée le 6 octobre 2011
    Bon les effets visuels vont nous faire tordre de rire, mais en même temps c'est un vieux film et le charme opère grâce à la présence de deux grands acteurs et l'ambiance est la.
    Pourtant je ne le regarderai pas plus d'une fois.
    Buzz063
    Buzz063

    Suivre son activité 46 abonnés Lire ses 919 critiques

    4,0
    Publiée le 15 septembre 2011
    Premier volet de la série qui fait de Lee une star et une icone du cinéma fantastique.
    Brillante mise en scène de Fisher, notament dans l'utilisation des couleurs (le sang rouge de la Hammer est tout de suite identifiable). Le réalisateur donne à l'histoire, très librement inspirée de Stoker, un cachet gothique qui fera le succès et la marque de reconnaissance de la saga.
    Sous texte avant tout sexuel, le film traite du conservatisme, de la pudibonderie et du côté réactionnaire de la sociéte britannique d'alors. Ce sera la marque de fabrique de la série qui se posera dès lors comme un phare de la contre-culture ciné.
    gimliamideselfes
    gimliamideselfes

    Suivre son activité 2 179 abonnés Lire ses 3 879 critiques

    2,5
    Publiée le 1 septembre 2011
    J'étais très confiant, j'adore Lee, et j'avais bien aimé le chien des Baskerville de la même "équipe" si j'ose dire. J'aimais bien le début avec le générique qui semble fait en lettres de sang, le château un peu gothique, ça laissait présager du bon. Mais j'ai très vite déchanté, en effet, je n'ai quasiment pas ressenti de tension dans ce film, pas d'épouvante ou d'horreur, quelques petites gerbes de sang, mais j'ai trouvé ça un peu vide question ressenti, pas un frisson rien. Alors bon, on peut dire que ça a vieilli, mais le Murnau qui est bien plus vieux arrivait à bien mieux instaurer l'angoisse, là j'ai l'impression qu'on est un peu dans le grand guignol par moment. Et puis j'ai pas lu le bouquin, mais si j'en crois ce que j'ai pu lire, l'adaptation de Coppola est fidèle, du coup je vois que celle de Fisher ne l'est pas du tout, c'est un peu n'importe quoi, bon après c'est pas grave, mais je pense que quitte à modifier l'histoire autant essayer de la rendre plus belle ou plus terrible, ou faire passer un message quelconque. Là je n'ai rien vu de tout ça. Finalement j'ai trouvé que ça n'avançait pas des masses non plus question histoire, que malgré que ça dure 1h20, c'était plutôt longuet.
    J'ai vraiment l'impression qu'il manque un truc fondamentale au film qu'il y a chez Coppola et chez Murnau. Après j'ai pas vraiment aimé celui avec Lugosi non plus (même si je ne m'en souviens guère).
    Mais Nosferatu/Dracula reste un personnage que j'aime beaucoup, mais pas là. Tant pis.
    real-disciple
    real-disciple

    Suivre son activité 54 abonnés Lire ses 1 022 critiques

    3,5
    Publiée le 30 août 2011
    Bien que je le trouve inférieur au "chien des baskerville", le cauchemar de dracual reste une référence, tant par ses décors que par l'interprétation de Cushing et Lee, des films de la Hammer et un classique de l'épouvante. Alors certes cela a vieillit, il n'y a pas autant de sang que dans les productions actuelles mais l'atmosphère est pesante, et la scène de fin (mort de dracula) superbe de mise en scène.
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 28 juillet 2011
    Après avoir signé une relecture talentueuse de Frankenstein, Terence Fisher s'attaquait directement à une autre figure classique du cinéma d'épouvante : le vampire. Classique instantané, ce Cauchemar de Dracula pose les fondements de ce qui fera la réputation de la Hammer : des jolies femmes, des décors superbes, des costumes magnifiques, une photographie envoûtante avec des couleurs qui flattent la rétine, le tout dans une ambiance délicieusement gothique et fascinante. La figure du vampire devient ici plus ambiguë et donc plus inquiétante, ce qui n'empêche pas Terence Fisher de verser dans une horreur graphique étonnante pour l'époque. Le charisme de Christopher Lee marquera à jamais les esprits tandis que Peter Cushing dans le rôle de Van Helsing est, comme à son habitude, excellent. Un film mythique.
    Tedy
    Tedy

    Suivre son activité 162 abonnés Lire ses 2 480 critiques

    1,0
    Publiée le 17 juillet 2011
    Une adaptation cinématographique du célèbre roman "Dracula" qui manque cruellement de mordant.
    Moorhuhn
    Moorhuhn

    Suivre son activité 99 abonnés Lire ses 579 critiques

    3,0
    Publiée le 12 juillet 2011
    Ma foi ce film est plutôt sympathique. Le mythe de Dracula, créature issue de la littérature qui a beaucoup plu aux studios hollywoodiens pendant l’âge d’or, subit ici un petit lifting. Bon autant le dire tout de suite, le film ne suit pas tellement la trame du livre de Stoker mais je ne le reproche aucunement, je dirais même que le parti pris des scénaristes est intéressant car les rebondissements sont plus nombreux. La grande qualité de ce film est d’être accrocheur et bien rythmé, je n’ai vraiment aucun souvenir de temps morts ou de scènes qui s’étirent. Au contraire le film est peut-être trop succinct, ça manque de développement mais le tout demeure correct.
    A vrai dire je n’ai pas de reproches majeurs à faire au Cauchemar de Dracula, disons que c’est un film qui se laisse suivre, qui est divertissant mais il n’y a pas grand-chose d’exceptionnel. L’atmosphère gothique du film est un peu sapée par le fait que les décors sonnent vraiment trop studios, à titre de comparaison le Dracula de Browning avait de meilleurs décors et rendaient l’atmosphère plus oppressante. Il manque du temps pour donner ne ambiance digne de ce nom au film même si elle reste ici plutôt appréciable.
    Techniquement c’est pas du lourd mais ça reste convenable, la mise en scène reste peut-être trop figée, on se sent un peu distant de l’action qui se déroule. La photo quant à elle est correcte mais elle n’éblouit pas l’écran de sa classe non plus. Un des bons points du film est son interprétation, Christopher Lee a un charisme phénoménal, Peter Cushing et Michael Gough offrent des prestations solides, le casting est doté de bons acteurs. Au niveau du scénario comme je l’ai dit c’est pas fidèle au livre, ça reste néanmoins maîtrisé et sans fausses notes. En fin de compte Le Cauchemar de Dracula ne présente ni carences majeures ni qualités exceptionnelles, l’ensemble reste plus que convenable et donne lieu à un bon petit film d’épouvante appréciable.
    cylon86
    cylon86

    Suivre son activité 1 668 abonnés Lire ses 4 430 critiques

    3,0
    Publiée le 19 mai 2011
    La Hammer signe son premier volet centré sur Dracula et marque les esprits avec ce film moins kitsch et plus violent que la version de 1931. Christopher Lee campe un Dracula inoubliable, à la fois animal et élégant face à un Peter Cushing impeccable dans le rôle de Van Helsing. Rythmé, le film est un petit bijou du genre.
    TCovert
    TCovert

    Suivre son activité 51 abonnés Lire ses 383 critiques

    4,5
    Publiée le 31 mars 2011
    Première incursion dans le mythe de Dracula pour la Hammer en 1958, un an après avoir remis au goût du jour le mythe de Frankenstein, Le Cauchemar de Dracula est du même acabit. En effet, on retrouve le trio Cushing/Lee/Fisher avec un grand plaisir dans ce film de vampire au charme indéniable. Christopher Lee est superbe de charisme dans le rôle qui le révèlera au grand public, son visage et sa longue cape noire ne peuvent que rester dans la mémoire du spectateur. Peter Cushing est à nouveau brillant, cette fois il prête ses traits maigres et élancées au gentil mais méthodique et grave Dr Van Helsing. La distribution féminine est moins précise, les critères étant probablement plus le faciès et la poitrine que le véritable jeu d’acteurs finalement peu utile sauf pour celle qui incarne Lucy et qui joue heureusement joue juste. On ne regrettera finalement que Michael Gough qui semble peu inspiré par son personnage, dommage. Terence Fisher se fait plaisir à la mise en scène et se pose comme un très bon utilisateur de gros plans qui arrivent toujours au moment ou il faut pour créer l’intensité nécessaire au film. La bande originale sort quasiment toujours la grosse artillerie pour une musique très premier degré mais réussie. Les effets spéciaux de la scène finale peuvent être considérés comme vieillis mais personnellement je trouve que ça n’ajoute qu’au charme du film.
    Plume231
    Plume231

    Suivre son activité 2 368 abonnés Lire ses 4 639 critiques

    4,0
    Publiée le 17 mars 2011
    Premier film de Terence Fisher sur ce mythe, premier film dans lequel Christopher Lee joue le rôle du très célèbre vampire, cette adaptation assez libre du roman de Bram Stoker, ce qui l'a rend imprévisible ce qui est un gros plus, est peut-être inférieur au film de Fredrich Wilhelm Murnau mais considérablement supérieur à la version de Tod Browning. La mise en scène est intelligente utilisant uniquement les couleurs chaudes avec une prédominance du marron pour qu'on distingue bien le rouge vif du sang, et le récit mené sans le moindre temps mort. Si Christopher Lee impose une silhouette impressionnante en Comte Dracula, il doit batailler dur dans un duel de charisme face à Peter Cushing aussi inoubliable dans la peau de Van Helsing, l'ennemi juré du vampire. Jouant énormément sur la dimension horrifique (les maquillages notamment sont très réussis!), gothique (les décors de studio sont remarquables!) et érotique (très bien aidé par les actrices du film!) du mythe, Terence Fisher a pleinement réussi son coup.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Meilleurs films
    • Meilleurs films selon la presse
    Back to Top