Mon compte
    Le Cauchemar de Dracula
    note moyenne
    3,9
    543 notes En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    Votre avis sur Le Cauchemar de Dracula ?

    75 critiques spectateurs

    5
    21 critiques
    4
    25 critiques
    3
    18 critiques
    2
    10 critiques
    1
    1 critique
    0
    0 critique
    Ykarpathakis157
    Ykarpathakis157

    Suivre son activité 605 abonnés Lire ses 14 775 critiques

    5,0
    Publiée le 25 avril 2022
    Souvent considéré comme le point culminant de l'œuvre de la Hammer Le Cauchemar de Dracula est aujourd'hui une version fraîche et inventive de ce qui est peut-être la meilleure histoire jamais écrite d’âpres l’œuvre de Bram Stoker. La Hammer est un studio qui a connu de nombreuses heures fastes et bien que ce film en soit un des meilleur je pense qu'il y a peu autres films de leurs rangs qui le surpassent de peu. Dracula attire l'attention du professeur Abraham Van Helsing une autorité dans le domaine du vampirisme qui se met en tête de tuer le démon malveillant qui est à l'origine de tous les actes criminels du film qui est Dracula. Le Dracula de la Hammer est le premier film sur Dracula à incorporer des crocs du sang et des yeux rouges joué par le meilleur Dracula jamais apparu à l'écran qui est l'acteur Christopher Lee...
    Arthur Guezou
    Arthur Guezou

    Suivre son activité 21 abonnés Lire ses 712 critiques

    3,0
    Publiée le 6 février 2022
    C’est pas mal, les différences avec le film de 1931 sont notables. J’ai trouvé le Dracula un peu trop malsain ; le jeu d’acteur est vraiment crédible ; mais il y a un vrai problème de rythme, c’est lent, on décroche facilement. La musique sert à ponctuer le film, elle est vraiment belle parfois, mais des fois cela peut être tourné au ridicule ; même dans la mise en scène, certains plans sont drôles malgré eux.
    Run
    Run

    Suivre son activité Lire ses 84 critiques

    2,0
    Publiée le 20 mars 2021
    L'atmosphère du château est moins impressionnante que la version de 1931. Lee a une certaine présence, c'est vrai, mais ce début fonctionne moins bien dans cette version Hammer. Pas fan de la femme vampire qui ne sert pas à grand chose si ce n'est à rajouter un intermédiaire entre Dracula et Harker. Peter Cushing est toujours excellent (1 étoile de plus d'office) et son entrée en scène réveille le film mais je me rendors vite. Pas encore un film à la hauteur du mythe. Les personnages ne sont pas intéressants. Ni l'affrontement final. Ou bien j'ai fait une overdose de la Hammer ces dernières semaines. Une déception.
    NusaDua
    NusaDua

    Suivre son activité 82 abonnés Lire ses 1 615 critiques

    3,0
    Publiée le 5 mars 2021
    S'il est maintenant à ranger au rayon des curiosités en raison de son grand âge, "Horror of Dracula" reste malgré tout l'une des premières oeuvres d'horreur du cinéma, datant de 1958, avec l'inoxydable Christopher Lee dans le rôle du prince des ténèbres. L'ensemble tient plutôt bien la route, retranscrit correctement l'ambiance de l'oeuvre de Bram Stoker, et bénéficie de quelques trouvailles que l'on peut supposer très novatrices pour l'époque (de petits effets spéciaux maison !).
    Alexarod
    Alexarod

    Suivre son activité 150 abonnés Lire ses 1 849 critiques

    2,0
    Publiée le 26 décembre 2020
    Un des multiples petits films de la Hammer, quand elle utilisait Christopher Lee en Dracula à tout va, et Peter Cushing en Van Helsing pour l’affronter.
    Si cela reste typique donc, on voit que la corde s’use : ça manque de spontanéité, d’originalité, on change 2-3 détails à chaque fois mais c’est tout. Bref on en a vu un on les a tous vu. Certes Christopher Lee demeure excellent : sa prestance et sa taille, les bons costumes avec la longue cape noire du vampire et les déshabillés des femmes ça rend bien. Si Cushing avait déjà sa tête de vieux indémodable, il joue toujours juste et son opposition avec Dracula est bien marquée, ça devrait devenir un classique du genre d’ailleurs.
    Cependant il manque le côté gothique/baroque des décors, d’autant que ceux-ci ne sont pas géniaux. Pas vraiment de FX sauf à la fin, et s’ils datent ils rendent encore un bel effet. L’obscurité n’est pas super bien gérée mais ça va encore par rapport à d’autres Dracula, et même si je sais que les caméras de l’époque avaient du mal à donner une image nette s’il faisait trop sombre, là on est dans le jour perpétuel. La trame est classique mais on attend ça dans ce genre de long métrage, l’histoire est médiocre puisqu’on mélange un peu tout du roman de Coppola, la mise en scène classique mais simple, la musique et les textes sont très habituels des Dracula de la Hammer, un casting sympa donc entre Dracula-Holmes et Alfred des Batman de Burton (ça change de les voir jeune, sauf Cushing donc)…
    En bref du très habituel, banal presque, pas de fautes mais rien de transcendant, sans aller jusqu’au cachetonnage on est loin de l’œuvre culte.
    Audrey L
    Audrey L

    Suivre son activité 255 abonnés Lire ses 2 059 critiques

    4,0
    Publiée le 26 novembre 2020
    Rarement on aura vu lecture si fidèle et sincère de Dracula, l'œuvre originale de Bram Stoker, avec en plus un casting qui réunit Vincent Prince et Christopher Lee... Que demande le peuple ? Si vous n'avez jamais ouvert le roman (et ne comptez pas le faire), Le Cauchemar de Dracula est l'adaptation filmique idéale pour en avoir un bon résumé, très complet. On retrouve donc les personnages de Lucy, Mina, Jonathan Harker, Van Helsing et bien sûr le Comte Dracula dont l'interprétation de Christopher Lee n'a pas grand-chose à envier à Bela Lugosi (tout aussi mystérieux et troublant). Et que dire du plaisir de revoir Vincent Price dans le catalogue du film de monstre qui lui est cher, surtout qu'il se donne dans un brillant rôle de Van Helsing qui reste l'une des meilleures interprétations qu'on lui connaisse. Le futur Dracula de Francis Ford Coppola est peut-être tout aussi fidèle au livre (voir plus), clairement Le Cauchemar de Dracula possède un charme "de l'artisanat" que son successeur n'a pas, avec ses effets spéciaux un peu carton-pâte mais soignés, ses décors qui ressemblent souvent à des accessoires de théâtre, ses acteurs qui en font beaucoup (très théâtral, également) pour nous captiver...et cela marche. Malgré l'ancienneté qui se remarque dans les effets spéciaux et la durée réduite (1h10) qui force le film à aller très vite, on se prend à regarder avidement cette adaptation très sympathique. Le combat final entre Van Helsing et Dracula nous fait même ouvrir la bouche en attente de voir lequel des deux hommes aura raison de l'autre, et l'on peut dire que l'on est servi. Le Cauchemar de Dracula est donc une belle adaptation riche et intelligente, qui réussit l'exploit de condenser les 600 pages du livres en 1h10 en nous offrant au passage un duel Price / Lee instantanément mythique.
    ManoCornuta
    ManoCornuta

    Suivre son activité 131 abonnés Lire ses 2 467 critiques

    3,0
    Publiée le 19 avril 2020
    Adaptation dans tous les sens du terme: l'essentiel de la trame imaginée par Stoker est conservé, mais élagué de très nombreux éléments, les relations entre les personnages sont modifiées et simplifiées. Diablement court, le film déroule son histoire à toute vitesse, dans une atmosphère pas si inquiétante que cela (la faute sans doute en partie à un budget un peu limité, ceci expliquant les décors qui sentent le carton-pâte plus que de raison) et avec des acteurs qui vont du dynamique au morne. Le gros regret restera sans doute le peu de présence au final de Christopher Lee, dont la silhouette inquiétante et le talent ne sont que peu servis, et la mécanique globale du film, presque trop simplifiée pour se rendre intéressante. Néanmoins, on est loin d'une adaptation honteuse, plus desservie par son manque de moyens que son manque d'idées.
    Roub E.
    Roub E.

    Suivre son activité 338 abonnés Lire ses 4 227 critiques

    4,0
    Publiée le 5 avril 2020
    Un des films les plus connus de la Hammer et qui a installé Christopher Lee en conte Dracula dans l’inconscient collectif de plusieurs générations. Le film est assez typique du studio, on a une ambiance baroque accentuée par les décors, les costumes , même s’il paraît gentillet aujourd’hui on sent un esprit de transgression au niveau de l’esthétique de l’horreur mais aussi de l’érotisme. Christopher Lee est magnétique dans ce film et dégage une présence incroyable heureusement il y a face à lui Peter Cushing dans le rôle de Van Helsing pour lui tenir un peu la dragée haute. Alors bien sûr le temps passant le frisson n’est plus au rendez vous, mais le film garde le charme d’une maison hantée et d’un conte d’horreur plaisant.
    Hotinhere
    Hotinhere

    Suivre son activité 172 abonnés Lire ses 3 614 critiques

    3,0
    Publiée le 8 mars 2020
    Le film a un peu vieilli mais vaut le coup d'oeil pour son charme très baroque grâce au Technicolor malgré des décors assez cheap, pour quelques scènes mémorables et surtout pour l'interprétation terrifiante de Christopher Lee.
    pierrre s.
    pierrre s.

    Suivre son activité 194 abonnés Lire ses 2 954 critiques

    2,0
    Publiée le 22 janvier 2020
    Le film de la Hammer a prit un méchant coup de vieux. De plus il est très difficile de ne pas penser à l'adaptation faite par Coppola, or la comparaison n'est pas trop flatteuse. Un film d'un autre temps en somme, qui a tout de même eu un impact indéniable sur le genre.
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 26 mai 2019
    Un régal ce film sur le père ancêtre de toute sorte de vampire 🧛�♀�maléfique imaginé nombre de fois au cinéma, l’investigateur curieux bibliothécaire s’aventure dans l’antre ténébreux des Carpates. La curiosité sera son vilain défaut vampirisé par la fiancée malgré elle, crucifiée en une véritable forme humainement mortelle, après X temps indéterminé plongée dans les ténèbres terrestres, mordu et transformé par le maudit Comte roumain de Transylvanie. Après le docteur baron Frankie le foldingue manipulateur science anatomique, Peter Cushing est Sir Van Helsing, un gentleman « vampire slayer », spécialiste sollicité en la question sur ces phénomènes obscurs qui s’abattent sur la famille du défunt intrigué et égaré des lieux. Le comte Dracula n’est pas en reste avec la perte de sa dulcinée tourmentée, son état d’âme démoniaque se penche vers sa prochaine victime, ce sera la sœur au malheur. Yes Sir ! Le manuel du chasseur de croc, leçon primaire à l’école, alors l’ail comme condiment culture populaire, les vampires de pâleur froide n’aiment pas ce goût culinaire, une forte senteur pour leur haleine qu’ils dégusteront amèrement que le sang frais, le crucifix pour les croyants, et que la lumière soit et la lumière fût ! La Sainte Bible prescription remède afin de brûler ces apostates créatures, c’était trop drôle comme réalisation, ne doutant pas une seconde de ce chef-d’œuvre fascinant hypnotisé vampirique, digne du splendide « Dracula 🧛�♂�1992 ». Allons-y avec réjouissance voir ces deux bâtons croix du milieu pour le repousser dans ses retranchés enfouies Christianophobiques. Thank you Sir pour votre sollicitation combattante anti-suceur d’hémoglobine, l’origine du mal est battue, luminosité vaincra sur l’ombre gothique en un plaisir cinématographique. Quelle joie de voir le jeune mari tracassé par son épouse contaminée sauvée de justesse, majordome de l’homme chauve-souris joué dans ce film. Le géniteur mordant de « Blade », « une nuit en enfer », « thirst ceci est mon sang », « Daybreakers » entre autre.
    Shephard69
    Shephard69

    Suivre son activité 192 abonnés Lire ses 2 213 critiques

    3,5
    Publiée le 24 mars 2018
    Le premier volet autour du comte Dracula de la célèbre société Hammer Film Productions qui propose une adaptation assez libre du roman de Bram Stoker. Une mise en scène qui n'a plus grand-chose à voir avec les standards des films d'épouvante contemporains mais qui demeure tout de même efficace. Face au rôle phare de l'immense Christopher Lee, Peter Cushing et Michael Gough, respectivement connus du grand public pour leurs rôles du Grand Moff Tarkin et d'Alfred Pennyworth dans les deux Batman de Tim Burton, livrent des prestations très théâtrales mais convaincantes. Un bon long-métrage.
    BigDino
    BigDino

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 473 critiques

    3,5
    Publiée le 17 février 2018
    Si ce n'est pas là le meilleur film de la hammer, on se retrouve comme toujours avec les deux têtes d'affiche que sont Cushing et Lee dans un opus au charme baroque kitsch et surchargé à souhait. Un vrai plaisir donc, que viendra tempérer de longues scènes explicatives. L'histoire est un peu un savant mélange de l'oeuvre de Bram Stocker version pop culture, et donc malgré des effets spéciaux largement surannés le film garde un goût de modernisme bienvenu.
    ronny1
    ronny1

    Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 820 critiques

    4,5
    Publiée le 13 juin 2017
    Le Dracula de Terence Fisher marque une rupture totale avec le film de vampire étouffant et sensible. Volontairement violent et épouvantable (cela dés le début avec la transformation de Jonhatan Hacker en vampire) ce Comte Dracula n’est pas romantique et tragique mais puissant et sanglant. Sa séduction ne révèle pas de l’amour mais de l’érotisme (bien léger comparé à ce qui se fait de nos jours). Loin du poupard Bela Lugosi, Christopher Lee interprète avec force et prestance ce Comte terrifiant qui amène le spectateur à partager avec Van Hesling (excellent Peter Cushing) la seule question : comment détruire cette puissance malfaisante. La forme sert admirablement le propos. La pellicule flamboyante de Jack Asher et les décors splendides renforcent la sobriété du propos : pas de voyages exotiques, de texans bruyants ou de tsiganes dansants. A la place un huis clos terrifiant et un principe simple pour Van Hesling : « c’est lui ou moi ». Assurément le meilleur Dracula réalisé à ce jour.
    Le Monde de Mel G
    Le Monde de Mel G

    Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 456 critiques

    4,0
    Publiée le 28 février 2017
    Incontournable film d'épouvante-horreur des années 50,plus précisément fin des années 50.Considéré comme violent pour l'époque,il l'est bien moins aujourd'hui,puisque nous ne voyons pas d'hémoglobine comme dans les films d'aujourd'hui.Cependant tout est mis en oeuvre pour nous faire tenir en haleine.
    Le casting est grandiose avec Christopher Lee aussi majestueux que glacial.Il reste pour moi le meilleur des Dracula.
    Le scénario bien que basique aujourd'hui,reste bien conçu,avec plusieurs victimes au programme.
    La bande originale est pas mal aussi,bien dans le thème du film..Intrigante et puissante.Le rythme s'intensifie peu à peu.
    Pour en finir,la réalisation est magistrale et est incontestablement l'un des points forts du film.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Meilleurs films
    • Meilleurs films selon la presse
    Back to Top